Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > avril 2005, page 14


Livre d'or et de cendres

Avril 2005, page 14

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


au Soye du 30/04/05 - 23h53,
J’ai relu le message que je t’ai écrit : je ne t’y avais pas reproché de juger. En ce qui concerne la précipitation, je maintiens que tu vas vite.

A part les Evangiles, je ne connais pas de base de réflexion qui ne soit pas étroite. Je pense que l’homme a montré clairement quels sont à son avis les dangers de l’époque actuelle : relativisme, subjectivisme ; et quelle ligne (dialogue interreligieux) il entend suivre. Pour me faire une idée, c’est pas une messe qui m’a servi de base, mais les entretiens qu’il a accordé à Jean Sévilla, entre autres. Si tu lis l’italien :

http://66.102.9.104/search?q=cache:HdMeUR8APy4J:www.ratzinger.it/miscellanea/ucciderelaragione.htm+sevilla+ratzinger+figaro+&hl=fr

sinon, le figaro magazine d’il y a 10 jours publie des extraits de l’entretien

Sur quoi te bases-tu pour prévoir ce que sera le pontificat de Benoît XVI ?

(patrick / 05/05/05 - 04h42)


patrick / 28/04/05
Bravo ! Tu me reproches de me précipiter et de juger sans savoir, et dans le même temps tu extrapoles, à partir de la première messe célébrée par papa schultz, tout ce que sera son pontificat !!!
C'est pas un peu léger comme base de réflexion ?
(Soye / 30/04/05 - 23h53)


à Soye 26.04 – 21h55,
tu as raison: on sera fixé. Ce n’est donc pas la peine de se prononcer précipitamment. Mais ne soyons pas impatients.
La première messe célébrée par Benoît XVI après la messe inaugurale l’a été dans la chapelle Sixtine, Benoît XVI s’y est montré évêque de Rome, et a salué les églises orthodoxes. Signe de respect vis-à-vis de l’église orthodoxe, séparée de Rome depuis le sac de Constantinople, il y a 8 siècles…
Eh oui : là où tout le monde a son opinion sur les priorités de l’Eglise, le pape aussi a la sienne ; et c’est celle du dialogue interreligieux :

http://64.233.161.104/search?q=cache:z0ov7OL3LjEJ:www.aujourdhui.ma/international-
details35066.html+benoit+XVI+orthodoxes&hl=de&client=firefox-a

pour un homme séduit et influencé par l’idéologie nazie, ça fait assez "mauvais élève", tu ne trouves pas ?

ok compris pour Karajan.
(patrick / 28/04/05 - 14h20)


patrick / 26/04/05 - 17h31
Lu dans le Canard Enchaîné d'aujourd'hui : L'important n'est pas savoir comment Ratzinger est entré chez les nazis, mais comment il en est sorti : Quelle influence l'idéologie d'hitler a-t-elle eue sur son jeune esprit ?
Voila en effet la seule question qui vaille !
On ne tardera pas à être fixés.
(Soye / 27/04/05 - 21h55)


patrick / 26/04/05 - 17h31
Tu m'as mal lu. Je n'ai pas dit que Ratzinger avait adhéré de son plein gré , j'ai dit que j'attendais l'avis des historiens avant de le dédouaner.
Pourquoi Karajan a adhéré 2 fois ? Les nazis d'Autriche n'avaient pas fait suivre le dossier Karajan aux nazis d'Allemagne et il a donc dû signer une seconde fois pour bien montrer à son führer qu'il était des siens.
(Soye / 27/04/05 - 13h46)


à Tellaire / 25/04/05 - 10h36,
merci.

pardonner, c'est vraiment ça: abracadabra et puis c'est tout?
c'est en vertu de ce qu'ils permettent que certains gestes sont estimés. par exemple, l'abstinence n'est pas bonne en soi (car alors l'abstinent et le frustré seraient pareils): elle est bonne en tant qu'elle permet une meilleure compréhension de l'amour divin (pour celui qui recherche l'amour divin, bien sûr).
pour moi, le pardon est plus qu'un mot: c'est l'attitude, l'état d'esprit que l'on a quand on n'est plus sous le coup de la rancoeur, de la colère. le dialogue entre deux frères ennemis ne peut reprendre que si l'un et l'autre veulent repartir sur de nouvelles bases; c'est ça, le pardon: établir une nouvelle base. c'est pas toujours facile; c'est pour ça que l'on dit parfois "je ne lui ai pas encore pardonné", ou même: "je ne peux pas lui pardonner ça".
On peut encore penser que le dialogue n'est pas important, et que les deux frères feraient mieux de rester séparés toute leur vie; parfois même, l'expérience tend à montrer que tous les efforts ont été vains... mais n'empêche: ce n'est qu'à la toute fin qu'on saura si les efforts particuliers ont été vains ou nou (genre: "a straight story", lynch)
(patrick / 26/04/05 - 15h59)


à Soye 24.04 – 23h22,
logiquement, avant d’affirmer que le jeune Joseph Ratzinger adhérait aux idéaux nazis, vous attendez que les historiens se penchent sur son histoire ?
L’exemple de Karajan montre à mon avis qu’il n’était pas convaincu : sinon, pourquoi aurait-il adhéré une second fois au socialisme-national ? Mais foin des glissements : jusqu’à ce que l’on me prouve le contraire, Ratzinger n’est pas Karajan.
J’ai d’ailleurs un autre exemple : les personnes mises en cause par Myriam dans le procès d’Outreau (http://www.lavoixdunord.fr/vdn/journal/dossier/justice/outreau/0405193.phtml) ont parues suspectes à tout le monde, avant d’être acquittées par la justice… et ne parlons pas des condamnés à mort à la va-vite (http://64.233.167.104/search?q=cache:TBt1tp9Z4zcJ:web.amnesty.org/library/index
/fraamr511492003+condamn%C3%A9+mort+innocent+Jay&hl=de&client=firefox-a).
Soye, Nous avons déjà plus d’une fois commis la terrible erreur de juger à la place de Dieu. Les bûchers en sont un exemple assez souvent rappelé. Si vous commettez la même erreur, vous ne vous en tirerez pas mieux que nous sous prétexte que vous êtes libre. Pour nous, la conséquences la plus visible des prétentions que nous avons eues est le discrédit hâtif jeté sur la parole – voire l’existence, on croit rêver -- de Jésus.
(patrick / 26/04/05 - 17h31)


Juste pour dire que je suis d'accord pour dire que le Pape n'a jamais été un nazi, qu'il a été victime de son incoporation dans les jeunesses hitlériennes, et pas coupable.
Je n'utilise jamais cet argument pour le critiquer, et si je l'ai fait ici c'était surtout pour taquiner la personne d'en face, presque de bonne guerre ;-)
Mais promis je ne le referai plus en vertu de mon principe "y'a critiquer et dire n'importe quoi" :-)

Mais je vous rassure, pour le reste le nouveau pape n'est pas très haut dans mon estime quoi qu'il en soit ;-)
(Sylvain Menouillard / 25/04/05 - 17h07)


a partrick 24/4
Ego te absolvo (c'est pratique ... Et hop! passez muscade!!!)
Pour cette fois
(Tellaire / 25/04/05 - 10h36)


patrick / 24/04/05
Avant de dire que le nouveau pape "a été enrôlé de force dans les jeunesses hitlériennes", j'attendrais volontier que les historiens se penchent sur son cas.
Herbert von Karajan a nié toute sa vie avoir été membre du parti nazi. Les historiens se sont pourtant aperçus qu'il y avait adhéré deux fois.
Une première fois en Autriche, à Salzbourg en 1933 (seulement 2 mois après l'arrivée d'hitler au pouvoir) et qu'il avait renouvelé son adhésion en Allemagne, à Aix la Chapelle en 1935.
Alors pour Ratzinger, la version officielle de l'Eglise, on y croit moyen.
C'est sûr qu'un pape nazillon, ça fait désordre quand on prêche l'amour du prochain...
C'est pas benoit XVI qu'il aurait dû choisir ; c'est pie XIII !
(Soye / 24/04/05 - 23h22)


à Sylvain Menouillard / 23/04/05 - 23h26,
vos informations ne sont pas fausses, du moins pas toutes: le pape ne s'est pas prononcé sur le port du préservatif, il est pour le respect inconditionnel de toute vie, considère l'homosexualité comme un péché, et n'est pas féministe. vous semblez ne pas accepter toutes ces positions. peut-être considérez-vous qu'elles sont incompatibles avec le message d'amour qui sous-tend le christianisme?
à l'âge de 13 ans, le futur Benoît XVI a été enrôlé dans les jeunesses hitlériennes, comme tous les gosses allemands de son âge; il y a vu comme les nazis contrefaisaient la vérité, et le danger d'une idéologie politisée.
il n'a pu en sortir - sous les huées - que quand il a annoncé son voeu d'entrer au séminaire. contrairement à une légende urbaine moderne qui voudrait que hitler et le pape soient allés main dans la main, le IIIè reich a établi un culte de la personnalité explicitement contraire aux X comandements...
à cela j'ajoute qu'en 1942, les évêques hollandais ont comdamné les exportations de juifs dans une lettre pastorale. en représaille, les nazis se sont mis à exterminer aussi les ex-juifs baptisés.
à la place du pape Pie XII, face à une armée très puissante, et un gouvernement cynique qui a l'appui de tout un peuple, qu'auriez-vous fait? la décision est vôtre.
en 1942, c'était à Eugenio Pacelli, pape, de la prendre...
(patrick / 24/04/05 - 15h40)


En réponse à jeune catho, c'est bien beau de dire que vous "pensez" que mes citations sont fausses, encore faudrait-il le prouver. Personnellement je les tire d'articles de presse publiées sur le web, je m'en laverai donc les mains dans leurs versions papiers s'ils se sont trompés ;-).
Enfin, si le Pape est neutre vis-à-vis de l'homosexualité, est favorable au port du préservatif, soutient les mouvements de "libération de la femme" et est favorable à l'avortement, alors là je ne puis que m'incliner, en demandant simplement qu'on se rappelle d'en faire part aux millions de chrétiens qui eux ne sont pas au courant, visiblement...

Et puis oublions JP2, le nouveau pape semble beaucoup plus intéressant à brocarder encore : un inquisiteur, et ancien membre des jeunesses hitlériennes, disent les rumeurs. Personnellement je ne m'étendrai pas là-dessus, on peut tous se tromper. Mais de là à devenir catho, et puis Pape, c'est de la récidive à grande échelle ! ;-)
(Sylvain Menouillard / 23/04/05 - 23h26)


La jeune catho fixe ses règles ! Arguments valables et bien pesés. A la balance du jugement dernier je suppose. Nous n'avons pas d'ordre à recevoir, repartez dans votre secte. Qui êtes vous pour juger du bien ou du mal fondé d'un argument ? Vous vous prenez pour ce que vous adorez ? Dans ce cas vous n'existez pas !
(AT / 23/04/05 - 21h39)


Je suis intéressée par tous les arguments dignes de ce nom (donc valables et bien pesés) des athées qui lisent ces messages... écrivez moi : laureliso@wanadoo.fr... Par ailleurs, pour répondre à Sylvain Menouillard (04/04/05 - 21h12) je pense que la moitié (si ce n'est la totalité) de ses citations sont fausses... j'avais raison : vous êtes extrêmement mal renseigné... je comprends donc partiellement votre point de vue
(jeune catho / 23/04/05 - 00h25)


à janus / 23/04/05 - 21h58,
votre point sur la tolérance correspond à l'idée que je m'en fais.
après avoir laissé quelqu'un s'exprimer, vous connaissez ce qu'il pense; c'est alors que vous lui répondez, non?
et si vous n'êtes pas d'accord avec lui, vous allez lui dire pourquoi, non?
(patrick / 24/04/05 - 15h51)


cyrille

la tolérance c'est laisser s'exprimer celui qui pense différement, comme par exemple quand un webmestre athée laisse un croyant laisser de nombreux messages sur son livre d'or ;)
Critiquer les idéologies néfastes n'est pas de l'intolérance mais de la saine réflexion, alors que vouloir faire taire ces critiques est bien de l'intolérance.
(janus / 23/04/05 - 21h58)


Cyrille et la tolérance !
Pris séparément, je connais la plupart des mots que vous employez mais la tournure, l'approximation de la ponctuation et l'absence d'idée directrice, me conduisent à conclure que je ne maîtrise pas tout à fait ce français...
"La tolérance [...] c'est accepter (sic) que les gens se conduisent mal [...] lorsqu'on ne peux (sic) pas leur faire comprendre autrement que par la force".
Qu'est-ce que cela peut bien signifier ? Ça ressemble à une suite de mots dans une langue unique, mais sans aucune cohérence. Si la religion délivre de tels messages, je perçois mieux la difficulté qu'on éprouve à communiquer !
(AT / 23/04/05 - 12h17)


La tolérance, ce n'est pas se foutre de ce que pensent les autres et de les laisser dans leurs erreurs, c'est accepeter que des gens se conduisent mal ou aient des mauvais raisonnements lorsqu'on ne peux pas le leur faire comprendre autrement que par la force..
Il est évident que je ne vais pas menacer de mort quelqu'un qui fais du tort aux autres en les abétissant par exemple, mais je dois par tout faire pour lui faire voir son erreur..sinon c'est de la lacheté, de la "non assistance à personne en danger".
(Cyrillle / 22/04/05 - 21h55)


"La tolérance est le masque de la lacheté"
(L'Esprit Saint / 22/04/05 - 21h50)


Je n'ai pas prévu de faire de forum sur ce site.
J'ai indiqué sur une page une liste de forums athées ou libres penseurs. Je peux en rajouter d'autres si vous en connaissez.
(atheisme.free.fr / 23/04/05 08h47)



au webmestre, et aux intéressés,
comment faire, où aller pour échanger nos propos sous forme d'un forum?
(patrick / 22/04/05 - 19h31)


A mes correspondants habituels
Je m'absente pour une dizaine de jours.
Dès mon retour je prendrai contact avec notre hôte pour tenter un débat provisoirement plus confidentiel.
Je vous souhaite bien du plaisir, vous avez du boulot avec Cyrille
A +
(Athéisme-Citoyen / 22/04/05 - 18h48)


Ici une algérienne.
la société de mon pays est gangrènée par l'obscurantisme de l'Islam, le code de la famille place la femme en statut de mineur à vie!... et il n'y a pas de place pour les "mécréant" dans mon genre, je considére que l'Islam est le plus grand fléau des temps modernes.
(Naw- Beurk81@yahoo.fr / 22/04/05 - 16h35)


Frères humains qui AVEC nous vivez : soyez heureux.
Finie la mortification planétaire, Jacques et Bernadette au vatican, les préfets en uniforme de corvée de Messe et les employés de "lou Ravis", maire de Marseille, en perm d'obsèques papales . Festoyons pour l'avènement de Papa Schultz (il n'est pas de moi mais il me plait bien).
En ce jour de congés supplémentaire que ne manqueront pas de nous accorder les décideurs de la Chist Compagnie, unissons nous en une immense chaine mixte d'amour (n'oubliez pas les préservatif).
Rendez-vous à mon abaye (cherchez et vous trouverez,...mais il faut un rudiment de culture)disons le 16 mai prochain(humour), après l'angélus.
(Frère jean des Entommeures / 22/04/05 - 15h51)


Soye, désolé ! Il y a eu d'un coup tant de bave sur ce site que le ras-le-bol a été plus fort que l'humour. J'y ai cru ! Merci pour ce "rappel à l'ordre"...
(Anar / 24/04/05 - 10h10)


Anar, pas de panique !
Le missionnaire, c'était juste une blague à double sens pour Chocolat qui voulait se faire "tirer vers le haut" (!!!)
J'ai pas pu résister à l'envie de croiser ça avec la position du missionnaire et à proposer un échange avec sa copine Marie !
Heuuu... désolé...
Par contre les autres sirupeux, c'est pas moi !!!
(Soye / 23/04/05 - 10h44)


Ce site est envahi de petits sirupeux et de gluants rampants, j'y ai même vu un missionnaire qui prenait position ! Un deuxième compare la religion à des médicaments. Pilule soporifique ! Un autre encore a mâché une hostie imbibée d'hallucinogènes et annone "je vous aime".
Des homélies à n'en plus finir, du bavardage dont l'insipidité le dispute à la vacuité. Que proposent-ils ces VRP : amour ! Il n'ont même pas un échantillon sur eux. Qui disait "Je ne veux pas de votre amour, je ne veux pas être sauvé" ?
(Anar / 22/04/05 - 10h07)


à Tellaire / 23/04/05 - 11h58,
non, je m'appelle bien patrick, j'ai deux yeux, et cette allusion à la croisade contre les albigeois était de mauvais goût.
merci de m'avoir rappelé qu'on peut blesser quelqu'un sans le vouloir.
excuse-moi.
(patrick / 24/04/05 - 15h49)


à patrick 22/4
Tu ne t'appellerais pas Jean Marie ? Tu ne serais pas un peu borgne ?
Ton humour(!) sur les "prétentions ravalées après cuissons" pue le "détail de l'histoire" ou le "Durafour-crématoire". Va retrouver Torquémada, ton maitre à ne pas penser, et ton ex-nazillon de gourou.Et garde bien fermée la porte de la geole de ton saigneur.
(Tellaire / 23/04/05 - 11h58)


à Bernard,
aucun chrétien n'est excellent, sauf les quelques saints... et les hérétiques qui se nommèrent "parfaits" au XIIIè siècle ont ravalé leur prétention quand elle fut bien cuite.
il en va de la vie chrétienne un peu comme de celle du chercheur en biologie: plus il avance, plus il sait qu'il est loin d'avoir achevé sa recherche: nous sommes des chercheurs en humanité, tout comme vous, me semble-t-il, qui avez si grand coeur, mais nous ne cherchons pas dans l'impro.
quant à ce que vous appelez une geôle, bien sûr que j'y reste, car c'est mon seul voeu: habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie.
si vraiment vous tenez à rester dehors, bon vent; et si vous le voulez, dites-nous si le crépuscule est beau.
(patrick / 22/04/05 - 19h45)


Bernard 21/04
Amen!!!
Je n'aurais pas dit mieux.
(Jésus / 22/04/05 - 16h21)


Ca devient vraiment comique. D’excellents chrétiens, débordants de charité, d’humanité et de compassion, viennent nous comparer avec des fascistes, parlent de vomi et de vanité putride en évoquant les convictions de millions de personnes.
Très belle leçon chrétienne. Très efficace preuve d’amour du prochain ! Vous devancez les vœux de Ratz, mes bien chers frères !
Moi qui ne crois en rien, j’ai plus d’humanité que vous, et davantage d’amour dans le cœur. Allez vous confesser, ça vous fera du bien. Ou allez au bistrot, ça marche aussi.
Je ne critique pas les croyants. Ils m’indiffèrent, ils ont fait un choix qui n’est pas le mien. Le fait que je refuse de m’agenouiller devant quiconque ne vous donne pas le droit de me frapper ou d’insulter mes choix.
Les athées font-ils du prosélytisme ? Ils restent dans leurs coins. Qui occupent les écrans ? Les croyants. Mais vous aimez ça, vous montrer !
Vous parlez beaucoup d’amour, et vous montrez beaucoup de haine et de mépris pour tous ceux qui ne font pas partie de votre communauté. Votre Dieu vous a enfermé dans une geôle où vous vous complaisez. Tant mieux pour vous. Restez-y.
(Bernard / 21/04/05 - 23h42)


Extra! bravo pour ce site! qu'il est bon de voir des gens lucides.
[X...X] Passez donc seuls les portes de vos paradis et foutez la paix aux Humains
(Incrédule vivant / 21/04/05 - 20h34)


Crovas, Où trouver ces 5000 erreurs répertoriées? livres, sites internet...? merci
(Alessandro / 25/04/05 - 12h19)


à Alessandro,
premièrement, il est faux de dire que nous n’avons aucun témoignage de l’existence de Jésus: quatre textes au moins se recoupent, sans parler des évangiles apocryphes. tu peux te montrer méfiant vis à vis du témoignage d’un disciple convaincu (peut-être aura-t-il sa façon de choisir ce dont il parle, peut-être même omettra-t-il que son maître a éternué, un jour, ou qu’il a pleuré), mais tu ne peux pas raisonnablement nier que l’homme a existé. Oui, je sais : tu fais ce que tu veux : t’es libre.
Deuxièmement, de quels exégètes parles-tu ? ce n’est pas une grosse affaire que d’affirmer qu’ils ont été remaniés : ils ont été copiés jusqu’à nos jours, si bien que la graphie sous laquelle ils nous sont parvenus n’est pas celle des évangélistes. Ça ne veut pas encore dire que ce qui s’y trouve a été modifié…
Ensuite, crois-tu que toutes les foules suivaient Jésus ? si oui, demande-toi pourquoi : quel pouvait être en live et en intégral le message de cet homme qui aurait mis tout le monde d’accord ? si non, rapproche-toi encore un brin de la vérité, et n’oublie pas que ceux qui ont écrit les évangiles n’allaient pas voir ailleurs s’il y avait autant de suiveurs derrière les mages parallèles. Jésus était pour Flavius Josèphe un sage parmi d’autres… ça ne veut pas dire qu’il n’était pas le seul qui soit proche de Dieu.
Enfin (c’est un détail) dans ta parenthèse concernant Paul, veux-tu écrire « nom juif », ou « non-juif » ?
Si vraiment tu penses à « non-juif », tu te trompes : Saul avait derrière lui une solide éducation rabbinique. Ce qui tombait bien : Jésus est venu changer notre regard sur l’ancien testament.
Et puis qu’une chose soit claire : je te permets tout ce que tu veux, surtout si dès que je te parle tu te mets à hurler à l’oppression dès que je t’écris. Mais ta position me semble si curieuse que je m’intéresse à tes raisons. Ne te sens pas oppressé, instruis-moi, s’il te plaît.
bon week-end
(patrick / 23/04/05 - 10h40)


A Cyrille message du 21/04/05 à 21h20 :
Vous vous trompez lorsque vous pensez que les athées ont plus de haine que les croyants ou qu'ils sont prétentieux ; ils sont seulement las de voir autant de ce qu'ils jugent être des lobotomisés, et en plus qui viennent essayer de les convaincre par leur prosélytisme à l'aide d'arguments à deux balles. Du moins c'est ainsi que je le ressens étant moi-même athée.
Je vous trouve bien prétentieux de dire que les athées se trompent lorsqu'ils disent que l'Eglise a un comportement sectaire, aliénant, manipulateur. Cela revient à poser la question du bien fondé des religions elles-mêmes et je suis sur que vous êtes incapables de démontrer en toute rigueur que le message chrétien est authentique (surtout avec les plus de 5000 erreurs répertoriées dans la Bible).
Ensuite, vous faites une métaphore avec la médecine et la croyance. Cependant contrairement à la croyance en Dieu, la médecine a fait ses preuves, ce qui me permet à moi aussi de vous pondre une métaphore : Admettons qu'un dénommé Marcel soit un vil manipulateur et un pervers sexuel. Il décide de faire du chantage à tout le monde ; autrement dis, il va essayer de convaincre tout le monde de lui embrasser les fesses tout en leur faisant croire que c'est pour leur salut qu'ils le font, ou qu'embrasser ses fesses porte chance etc... Sinon il les menace de leur casser la gueule. Pensez vous, chers croyants, que Marcel veut votre bonheur lorsqu'il vous propose d'embrasser ses fesses ? Bref, tu le vois bien ton argumentation ne vaut strictement rien, car ce que ta question sous entend est justement ce qui est sujet à polémique, soit l'existence de Dieu ou plus spécifiquement le bien fondé de telle ou telle religion.
Réveille-toi, le concept de Dieu sent l'arnaque à plein nez, on ne peut pas sereinement croire en Dieu si l'on a un minimum d'esprit critique ! Pour celui qui use de raison il ne reste que deux possibilités : agnosticisme ou athéisme. Les arguments sont les mêmes de part et d'autre, seule la conclusion change : les agnostiques disent que certes le concept de Dieu sent l'arnaque, mais pas assez à leur goût donc ils préfèrent laisser aux croyances le bénéfice du doute et les athées trouvent que ça sent tellement l'arnaque que ça ne peut pas être vrai.
(Crovax / 22/04/05 - 20h35)


Cyrille (21/4/05)
Te casse pas la tête, vu qu'on n'est ni normaux ni honnêtes, on ne comprendrait pas.
Et puis, tu apprends à lire et tu cesses d'asséner des contre vérités plus grosses que toi (j'ai envie de te qualifier de menteur mais je me retiens).
Va vivre tranquilement ta foi dans ta secte, sans encombrer ce site qui mérite mieux que tes divagations.
(Marius / 22/04/05 - 16h08)


Cyrille, les croyants sur ce site sont plus tolérants que les athées? Tu n'as pas du bien lire tous les messages...
Par ailleurs, les seuls messages tolérants venant d'un croyant viennent en fait de moi à une époque où je pensais être chrétien et devenir catho!!! si j'étais aussi tolérant c'est peut être parceque j'étais un athée qui s'ignorait comme beaucoup d'autre, tu vois t'es mal barré! tu ferais mieux de lire et de méditer tout ce qui est écrit sur ces sites athées, peut être qu'une étincelle salvatrice va se produire dans ton esprit! laisse tomber ta bible pendant quelques semaines et lis autre chose, tu as été conditionné depuis des années, ce sera dure, je sais!les églises sont belles et çà rassure de vivre dans une communauté et de se dire aimé par un dieu, un Jésus...
sors de ta secte! "n'ayez pas peur!" on est là pour t'aider si tu veux...
(Alessandro / 22/04/05 - 12h07)


à tous les athées qui critiquent le principe d'amour du prochain des croyants en leur disant qu'ils ne le respectent jamais..

Je viens de relire un tout les messages de ce Livre d'or et j'ai été frappé de constater que ceux des croyants sont presque toujours empreints d'une grande douceur et d'un immense respect pour l'autre et que c'est exactement le contraire pour les messages des athées qui en général dévelloppent un vocabulaire violent, accusateur et ironique qui cache mal la haine et la méchanceté qu'ils ont en eux.

Ils font une grosse erreur en rejetant avec les erreurs des hommes de l'Eglise, le message de l'Eglise.. Qui est avant tout un message d'amour..
Qui rejetterai l'amour volontairement aujourd'hui ?
Personne je pense, et certainement pas les athées qui sont en quete de cela comme tout le monde.. Le problême c'est qu'ils ne comprennent pas l'Amour que propose Dieu à travers l'Eglise.. alors ils voient dans ses rêgles un règlement sectaire et pervers..
Pensez-vous, chers athées que votre médecin cherche à vous contrôler quand il vous demande de prendre des médicaments, de suivre un traitement?? S'il vous demande cela, c'est parce qu'il veut vous voir guéri, il veut votre bonheur.. Et même si le traitement est parfois pénible, vous savez que c'est la condition de la guérison et vous l'acceptez de bon coeur..

Hé bien c'est pareil pour la doctrine et les rêgles morales de l'Eglise. Elles visent à nous conduire au bonheur.. réfléchssez bien à cela..
Certes, vous me direz que c'est l'argument de toutes les sectes.. mais l'Eglise n'est pas une secte.. cela est un autre problème..

Quoi qu'il en soit, les personnes honnètes seront normalement d'accord avec ce que j'ai expliqué plus haut..
Je vous dirai pourquoi l'Eglise n'est pas une secte ultèrieurement..
(Cyrille / 21/04/05 - 21h20)


à Homo Sapiens Sapiens / 21/04/05 - 19h52,
Je pense qu'il serai vain de te répondre car comme tous les athées, tu dois voir la philosophie comme une matière permettant de poser des questions mais certainement pas d'y répondre.. Je veux dire que si un jour la philosophie t'ammène à Dieu, tu te diras "non, c'est impossible !"
parce-que tu vois Dieu comme un bouche trou provisoire en attendant des réponses plus complètes.. ce qui n'est pas le cas des croyants..

En effet, les athées et les croyants me font souvent penser dans leur façon de voir la vie comme des chercheurs qui dans un cas réfléchissent en regardant le bout de leurs pompes et dans l'autre en regardant partout autour d'eux..
et pourtant leur objectif est le même : la Vérité !
(Cyrille / 22/04/05 - 21h21)


à Homo Sapiens Sapiens,
pourquoi je crois en Dieu? c'est une petite question qui ne peut amener qu'une très longue réponse.
sur un plan purement philosophique, rien n'atteste, ni n'invalide Son existence, ni Ses interventions dans nos vies; les preuves ontologiques sont caduques, tout comme les phrases morbides de Nietzsche. Donc, tout reste à chercher autrement: par le quotidien, puisque Dieu est un Dieu qui s'est rendu humain pour mieux comprendre notre vie; par l'intuition, puisque s'il s'adresse à nous, c'est peut-être sous la forme d'une voix interne; par la prière, surtout, car c'est alors que nous sommes en dialogue avec Lui.
c'est très étonnant les fruits qui peuvent apparaître, quand on adhère à Lui, très étonnant.
mais il y a une chose que nous savons tous, et que je répète quand-même: pour Lui, que tu sois croyant ou athée, ce n'est pas le critère pour t'aimer ou te rejeter: à plusieurs endroits dans l'ancien testament, vois le sort qui est réservé au peuple élu: c'est pas gai! on pourrait le lire politiquement, et décréter que Dieu est antisémite, mais ce serait assez idiot; en réalité, c'est plus grave que ça: c'est la sévérité et l'intransigeance que montre Dieu envers ceux qui ont été avertis, et qui ne suivent pas Sa volonté. à part ça je doute que la foi puisse vraiment s'expliquer, mais je réponds volontiers à toutes questions.
si je pratique, càd si je vais à l'église une fois par semaine, plus aux grandes fêtes, c'est pour bénéficier de l'enseignement chrétien, et vivre auprès de fidèles, pour partager notre foi (qui d'ailleurs n'est jamais absolument pareille); je fais le pari que nulle tradition n'est plus dense et plus subtile, et j'ai soif de cette densité.
bon week-end
(patrick / 22/04/05 - 11h57)


Plus je lis les témoignages des croyants de ce site plus je doute de l'apptitude humaine a la reflexion. J'aimerai donc que quelques personnes prennent le temps de repondre a cette question :

Pourquoi croyez vous en dieu ?

Inutile de dire que ma confusion ira croissante si on me debine les inepties inherentes aux religions. J'aimerai eleve le debat au niveau dit pompeusement "philosophique". Car aussi loin que puisse aller ma reflexion dans ma manière de voir le monde je ne vois aucune place ou un dieu peut loger.
(Homo Sapiens Sapiens / 21/04/05 - 19h52)


21 avril 2005 - 12h50 Vatican :
Benoit XVI confirme le cardinal Angelo Sodano dans ses fonctions de Secrétaire d'Etat (1er ministre) tout comme les autres chefs de la Curie à leurs postes.

Commentaires : Angelo Sodano était ambassadeur du Vatican au Chili, de 1978 à 1988.
Par son intermédiaire et celui du Mouvement pour la Réconciliation à la tête duquel se trouvaient des numéraires de l’Opus Dei, JP2 avait lancé une campagne diplomatique pour contrer la demande d’extradition de Pinochet en 1999. J.N. Valls, porte parole du Vatican et membre Opus Dei avait, à l'époque, confirmé l'intervention papale auprès du gouvernement britannique.
Vive Panzer XVI !
(Claude P. / 21/04/05 - 17h45)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©