Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > avril 2005, page 12


Livre d'or et de cendres

Avril 2005, page 12

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


A André Burguer (21/4)
Dieu est une Hypothèse.
Le Big-Bang une Théorie
Et tu dis toi même qu'elle n'est pas approuvée par tous les "Spécialistes".
Attention: ne pas opposer des certitudes à d'autes certitudes.
(Tellaire / 22/04/05 - 16h19)


à Lo 20/04/05
Einstein était déiste, dieu était pour lui un concept une hypothèse ; le Dieu des philosophes c'est quand même très loin du dieu d'Abraham, de Moïse et de Jésus!voire de Mahommet, de Vishnou, de Zeus et autres Inventions...
On peut être un grand génie et être toujours dépendant de son milieu d'origine pour certaines croyances stupides.
(Alessandro / 22/04/05 - 12h12)


a Lo (20/04/05)

"d'ailleurs Einstein lui-même était très croyant"
Et alors? Qu'est ce qu'on s'en tamponne? Sous pretexte que cet emminnent scientifique est erige comme icone de la science moderne il doit avoir raison? Pour un scientifique je te trouve bien beat! N'as tu donc aucune conviction? N'as tu donc jamais reflechis par toi meme? Tu n'es donc pas un scientifique mais un singe savant qui repete ce qu'on lui a appris. Quel gachis d'humanite.

"La science n'est pas un réponse à la religion"
Evidemment! La science se base sur les faits. La religion se base sur la foi. Quoi de plus volatile que cette conviction personnelle bassee sur un bourrage de crane etabli depuis l'enfance. Pour ma part j'oppose la religion a l'esprit critique, au bon sens.

Le dieu idealisé des philosophes m'apparrait deja comme une idée plus que saugrenue. Autant dire que le dieu des religions m'apparrait comme une niaiserie incommensurable.

La raison vaincra
(Homo Sapiens Sapiens / 21/04/05 - 19h41)


A Lo 20/04/05

Nous n'attaquons nullement les croyants, mais ceux qui propagent ces idées fausses, en vivent, et en tirent pouvoir pour asservir.
Le big-bang, contrairement à ce vous dites, est prouvé et accepté par la plupart des astro-physiciens. Sir Hubble en observant la fuite des galaxies d'une part, ensuite les radio-astronomes Arno Penzias et Robert Wilson, en détectant le rayonnement fossile de 2,75° absolu, et pour finir leurs observations seront confirmées par le satellite Cobe. l'explosion primitive à bien eu lieu il y a environ 15 milliards d'années. Bien sûr l'image que nous nous en faisons peut changer, les sciences ne fonctionnent pas dogmatiquement et restent relativistes, heureusement.
Ceci n'est pas le cas des églises qui pensent avoir une longueur d'avance, elles pensent et font croire qu'elles ont trouvées celui qui a gratté l'allumette, Dieu le créateur de tout et ainsi tout est dit, fini.
Hélas, rien ne se passe comme le créateur le souhaitait, regardons autour de nous et raisonnons.
(André Burger. / 21/04/05 - 17h49)


Il est remarquable de voir comme le fait de croire en Dieu est attaqué avec violence! Mais bien sûr que c'est l'homme qui a inventé Dieu! C'est un prêtre qui me l'a dit (je suis catholique). D'ailleurs la religion catholique ne dis pas que Dieu est un bonhomme assis sur un nuage avec une barbe blanche, elle dis que Dieu est Amour. C'est pour cela que l'homme a "créé" Dieu, il fallait un mot, une histoire, un concept à poser sur cet amour. Et voilà pourquoi je crois en Dieu, c'est à dire ce lien positif qui existe entre les hommes, pour les hommes. Je voudrais terminer en répondant à tous les imbéciles pseudo-scientifiques qui lisent Science et Vie, car je suis scientifique, chercheur exactement. Les théories scientifiques sont à opposer directement et au même niveau aux contes que l'on trouve dans la Bible. La théorie du Big Bang, par exemple, repose sur la théorie de l'entropie (généralisée ou non), et c'est une théorie purement empirique qui avouons le rend de nombreux services dans la vie de tous les jours sur terre mais n'est absolument pas vérifiée, ni vérifiable. Alors OUI, peut-être qu'un jours la théorie du Big Bang sera remise en cause, et alors? La science n'est pas un réponse à la religion, d'ailleurs Einstein lui-même était très croyant, et peut être qu'il avait compris que Dieu a été créé par l'homme et que c'est très bien ainsi.
Bonne journée
(Lo / 20/04/05 - 10h10)


Puis-je "confesser" mon plaisir de voir ce nouveau pape ! C'est exactement ce qu'il nous fallait ! Un repoussoir, un doctrinaire, un sectaire...Quelle "bénédiction" !
Wilkommen Pabst !
(Claude P. / 20/04/05 - 09h51)


Garrincha un athée n'est rien d'autre qu'un humain qui vit sereinement sa vie. Qui va, comme tous les humains, du rien d'avant sa naissance au néant d'après sa mort mais qui le fait sans peur, sans le besoin de se bercer d'histoires infantiles pour se rassurer.
Point.
Et ne va pas te creuser les méninges sur l'absence de dieu compensée par un ego surdimensionné.
J'aime autant te dire que si j'étais un dieu tout puissant, il y a belle lurette que la misère, la maladie, l'oppression des faibles par les forts, l'explotation des croaillants par les religieux de tous poils auraient disparu.
Mais je ne suis qu'un homme, infiniment homme et donc infiniment en colère contre tes âneries.
Pour répondre à ta question, comme un athée ne croit pas aux fariboles, non, un athée ne croit ni à l'astrologie, ni à la numérologie, ni aux guérisseurs, ni à la pierre du nord, ni à l'eau bénite, ni aux piliers de l'islam, ni au loup-garou, ni aux trois petits cochons...
En fait un athée est quelqu'un qui, lorsqu'il a besoin d'une main secourable, commence par la chercher au bout de son bras.
Mais t'as raison, c'est peut-être divin comme idée !
En attendant, continue à te référer à une institution de 2000 ans d'âge.
Deux mille ans de dogme, d'endoctrinement et de psittacisme finiront bien par enfanter une idée nouvelle...
Tout le mal que je te souhaite est qu'elle vienne de toi !
(Soye / 21/04/05 - 22h58)


Un athée a pour dieu sa propre personne. Etre son propre dieu, est quelque chose de très courageux. Je n'ai pas ce courage et préfère me référer à une institution de 2000 ans d'âge. Autre chose, les athéees croient-ils à l'influence des astres ?
(GARRINCHA / 20/04/05 - 02h15)


j'ai l'impression d'être aimé sur ce site !!! c'est un vrai plaisir.. ;-)
(Cyrille / 19/04/05 - 20h08)


À L'Esprit Saint 22/04/05 21h41
Bah, c'est bien ce que j'ai dis non ? VOUS AVEZ UN PAPE ;-p

Perso, je me contente d'aller mon modeste et insignifiant chemin en essayant de comprendre et il y a déjà longtemps que mes pas ne sont plus guidés par un quelconque dieu, ni le tiens ni aucun autre.
Car malgré cette rhétorique foireuse de croyants, tendant à faire penser que l'on raisonne toujours par rapport à vos chimères et malgré toutes les tentatives passées ayant tentées de museler la raison, personne n'a reussi ni ne reussira jamais à empêcher les gens de penser librement, ni les fascistes de l'opus dei ni aucunes autres sainte mafia.
(Ravachol / 24/04/05 - 23h43)


à Ravachol / 20/04/05 - 22h20
Non!! NOUS AVONS UN PAPE !
Car même si vous ne croyez pas en Dieu, vous vous référez en permanance à lui pour faire VOTRE moral et votre vie : vous faites tout pour l'éviter.
pensez que si Dieu n'était pas là, vous auriez du mal à voir où vous allez, c'est à dire à l'opposé de lui.
(L'Esprit Saint / 22/04/05 - 21h41)


À L'Esprit Saint 19/04/05 19h36.
Il faudrait être sourd, aveugle et en orbite sur Pluton pour l'ignorer, vu la vaste entreprise de lénification de masse à laquelle se sont livrés les médias d'une république sensée être laïque, donc neutre par rapport aux religions.
De plus ce n'est pas "NOUS AVONS UN PAPE", mais "VOUS AVEZ UN PAPE". Merci de ne pas embarquer tout le monde dans votre infâme galère.
(Ravachol / 20/04/05 - 22h20)


HABEMUS PAPAM!!!
(L'Esprit Saint / 19/04/05 - 19h36)


Le 19 avril - 14h10 - Cité du Vatican. Les employés du Vatican recevront dans les prochains jours une prime exceptionnelle de 1.000 euros attribuée à l'occasion de la période de vacance du Saint-Siège, annonce le Vatican.
L'église catholique est généreuse... 40 euros par année de pontificat, mais il est vrai que la "foi sauve".
(L'ange déçu / 19/04/05 - 16h40)


A Drien

J'ai bien aimé votre intervention.
Ne pas remettre en question la théorie du big-bang. Bigre, j'espère qu'on la remettra en question et celà est déjà fait par des scientifiques tout à fait qualifiés, non engagés dans une croyance mais ayant une autre approche du problème. Une autre physique pourra peut-être inventée et notamment pour aller au-delà de ce fameux big-bang. Einstein n'a-t-il pas boulversé notre conception de l'espace et du temps?
La pensée évolue, je veux dire par là notre perception du monde qui semble rester constant dans ses lois fondamentales.
"Les maladies liées au tabac sont une invention des médecins", "je tiens l'alcool" ; des reflexions que vous avez certainement entendues. Disons que les démons prennent un autre nom. Mais le dénie d'une réalité est le propre de tout humain. Nos sentiments ou nos conceptions varient avec les situations, la culture, les intérêts, l'âge. A mon avis l'exemple de cette mère n'est pas représentatif d'une religion mais d'un comportement humain banal.

J'aimerais connaître votre référence sur cette mère amish, par qui elle a été rapportée.

Les gens ne se font pas bourrer le crâne, être religieux n'est pas synonyme de bêtise; nous ne sommes pas des éponges.
La religion est une caractéristique humaine sur laquelle il est nécessaire de se poser des questions en dépassant les réponses telles la peur du tigre à dents de sabre qui voulait croquer nos lointains ancêtres. Ces gens étaient aussi intelligents que nous et ont certainement su s'accomoder de ce voisin envahissant. Leur premier regard se faisait sur la nature sauvage qui n'avait certainement pas la même signification que pour nous.

Votre PS montre notamment que vous êtes une personne intelligente. La richesse de notre monde est dans la variété, l'exclusion et le refus des autres conceptions est une bêtise.
(Minus / 20/04/05 - 20h27)


Drien - Il n'y a pas d'âge pour être lucide. Bienvenue !
(AT / 20/04/05 - 09h36)


Je suis tombé sur votre site par hasard mais j'ai exactement la même idéologie que vous!!
Mes parents m'ont fait baptiser mais ne m'ont jamais donné d'éducation religieuse pour que je me fasse ma propre idée et je me rends compte que toute religion n'est que foutaise.
On se dit que les Grecs et les Romains étaient fou de croire à un dieu de la guerre, un dieu de truc ou de bidule seulement être monothéiste c'est pareil sauf que c'est universel!!
Attendez vous allez remettre en cause la théorie du Big Bang??? Remettre en cause la science la théorie de l'évolution des espèce??
Les gens se font bourrer le crane et pour moi on peut comparer toute religion a une secte!!! Je n'en vois pas la différence. C'est de la propagante, les parents bourrent le crane de leur enfants qui ensuite deviennent des adultes n'ayant pas la jugotte de se poser les bonnes questions.
Quand on pense qu'une mère amish a laissé son fils mourir sous prétexte que les médicaments c'est pour les démons, que c'est pas sain et que son fils est mort d'une maladie bénigne, ça me laisse sans voix.

PS : je respecte toute les formes de religion et de croyance.
Cordialement

Je suis jeune mais je pense que ma parole vaut autant que celle d'un adulte!!
(Drien, 15ans / 19/04/05 - 14h22)


Merci pour votre site Que Dieu me pardonne! Je suis athée
(jp poli / 19/04/05 - 10h06)


à Alessandro 25.04 – 12h16,
« Fais comme moi, sors de ta secte. »
que répondre ?…“à tes ordres” ?
Pour décréter que mes références aux Evangiles ne sont pas fiables, il aurait fallu démontrer que les Evangiles ne sont pas fiables.
Où as-tu lu que Paul n’était pas juif ? Franchement, tes sources m’inquiètent : personne ne met en doute que Saul, né à Tarse, dans le territoire de l’ancienne (et vaste) Syrie, était juif ; sauf toi ?
Peut-être tu te sens enfin libre d’avoir quitté l’église, mais méfies-toi des over-reactions : si ce sont des mensonges qui t’ont fait partir, n’entre pas dans cette même logique, par amour de toi.
Comme tout juif du temps de Jésus, Saul allait chaque semaine à la synagogue ; là, il entendait les lectures de la Torah, commentées par les docteurs de l’église. Mais il a fait bien plus : il a suivi les enseignements poussés du rabbin Gamaliel.
Je suis allé voir le site lemanlake, et n’ai trouvé aucun texte niant l’existence de Jésus ; tout au plus des forums (beaucoup moins paisibles que ce livre d’or et de cendres, d’ailleurs). Pourrais-tu m’indiquer précisément le lien auquel tu fais référence ?
Quant aux livres de luigi cascioli, avant d’y jeter un œil, j’attends qu’il daigne répondre aux 9 points que je lui ai énvoyés la semaine passée, en réponse à sa lettre « bombesque » (9 points que je te communique, si tu es intéressé).
J’imprime la fabuleuse thèse de dupuis, pour la lire au calme plus tard.
Ça commence mal, pour un homme qui prétend à la rigueur scientifique : « plus aucun théologien expert du Nouveau Testament ne défend aujourd’hui l’idée originelle qui stipule que les évangélistes seraient les apôtres de Jésus », or dupuis ne mentionne aucun de ces experts…
L’histoire est une discipline qui requiert l’humilité d’annoncer ce qu’on ignore ; or l’absence de textes ne prouve pas que quelqu’un n’a pas existé… désolé : on en revient aux hypothèses. Selon la logique de certains (tu quoque ?), il n’existait personne avant que l’on invente l’écriture…
A ton tour, si tu as le temps, tu peux lire « l’avorton de Dieu », d'Alain Decaux (une histoire de Paul l'apôtre).
(patrick / 26/04/05 - 17h03)


Patrick, si tu veux t'informer lis les livres de Cascioli et son site, le site lamanlake, le site de Patrick Dupuis "l'énigme JC".
Tes références aux évangiles ne sont pas fiables, tu plaisantes avec tes Evangiles, non?
Paul n'était pas juif et je me demande s'il connaissait bien les lois rabbiniques comme les autres rédacteurs inconnus des évangiles d'ailleurs.
Fais comme moi, sors de ta secte.
(Alessandro / 25/04/05 - 12h16)


à Alessandro,
si Jésus est si peu mentionné dans les textes profanes de son temps, c'est parce que les moyens de communications étaient bien moins efficaces qu'ils le sont maintenant.
De plus, nous savons que dans les 100 ans qui ont précédé sa naissance, il y avait de plus en plus de mages et de mystiques parmi les juifs; ainsi, pour ceux qui ne l'ont pas côtoyé directement, Jésus était un sage de plus parmi tant d'autres...
La rédaction de Science et Vie mentionne-t-elle ces aspects historiques?
Ce n'est pas la quantité de personnes présentes à sa mort qui nous marque: c'est la profondeur de son témoignage, et avec quelle force il a imprégné ceux qui parlaient avec lui tous les jours pendant près de 3 ans.
Un exemple: t'imagines-tu, sur le point de mourir, recommander un de tes amis à ta mère, et ta mère à cet ami? t'écouteraient-ils? et 5 ans après, n'auraient-ils pas oublié cette recommandation?
(patrick / 21/04/05 - 13h44)


au Webmaster!
Je fais référence à l'article "revue de presse" sur Jésus Science et Vie du mois d'octobre 2004.
Si jésus fait l'objet de peu de mentions dans les ouvrages profanes de l'époque et si les evangiles ne correspondent à aucune vérités géographiques, ni historiques mais sont des articles de foi, alors comment se fait-il que les historiens retiennent l'existence de ce jésus-christ comme un fait historique révélé?? ne doit il pas être banni des livres d'histoire, ne doit pas alors faire prévaloir la thèse des mythistes (cercle zététique, Patrick Dupuis, Luigi Cascioli, Dufau, Conchoud...)
L'histoire n'est il pas construit alors sur une imposture? nos historiens font ils correctement leur métier? quelle est donc leur méthode? ne devraient ils pas réétudier l'historicité de jésus et réviser l'Histoire et dans un premier temps redonner toute l'actualité à la thèse mythiste? en l'absence de faits historiques et de preuves jésus ne devrait il pas enfin être relègué dans la catégorie "contes et légendes" une bonne foi pour toute!?
Je suis sorti de ma secte catholique et je suis LIBRE!!!
(Alessandro / 18/04/05 - 19h39)


je trouve votre site très intéréssant alors vous pouvez me recrire mon adresse msn c'est baby_chick_kim@hotmail.com
bye bye merci !!!!
(kim renaud / 18/04/05 - 17h07)


à bcg,
je suis allé lire la longue lettre de ce luigi cascioli. cela ne vous a-t-il pas étonné que ce fameux prêtre défroqué dont il est question n'est jamais mentionné? respect d'un individu au destin brisé, ou pure invention mensongère?
Cette lettre montre une fois de plus comme il est difficile de rester obéissant... Après tant de noms et de rage, l'obéissance à l'Eglise doit vous paraître folie, non?
Vous seriez alors conforme à ce que dit Paul: "la croix est folie pour le monde, pour nous, elle est puissance de Dieu".
amicalement
(patrick / 21/04/05 - 17h30)


Bonjour,
En ce reste de froideurs hivernales, je vous propose de vous réchauffer aux bûchers de ce site: http://www.luigicascioli.it/lettera_fra.php
LETTRE OUVERTE AU VATICAN (la bombe)
Et vous comprendrez le dicton : "Noêl aux balcon, pape aux tisons..."
(bcg / 18/04/05 - 14h07)


"oui ou non" - j'essaie de deviner.
- une souris verte qui courait dans l'herbe ?
- Les eaux se sont séparées ?
Souvenez-vous de la rupture du Barrage de Malpasset, à Fréjus. Une maison était restée debout, seule. Pourquoi ?
(l'ange déçu / 19/04/05 - 10h40)


A tout le monde,
Vous avez toujours en mémoire l'image de la mosquée de banda aceh qui est restée debout dans les ruines et les décombres juste aprés le passage du tsunami. Pour un croyant c'est la preuve que dieu existe et qu'il a voulu et pu empêcher le mal qui menaça cette mosquée (logique d'Epicure). Pour un athée la mosquée ne doit son salut qu'à la solidité de l'édifice lui même et aux matériaux avec lesquels elle est faite et aucunement à une volonté divine. On en comprend que dans les deux cas dieu existe. A vous de deviner comment?
(oui ou non / 18/04/05 - 13h30)


les concepts "Dieu" et "religion" sont le reflet des peurs et de l'égocentrisme de l'Homme, car ils ne servent qu'à prolonger sa vie aprés sa mort(sic). L'Homme peut être trop arrogant et trop faible à la fois pour accepter la vanité de son existence... Pour moi, profondément athée, la vie est une "bêtise" qui mérite d'être pleinement vécue...
Quant à l'honnêteté, l'intégrité, la loyauté, la moralité, la sincérité, la bonté, l'altruisme, la bienfaisance et le désintéressement, ils doivent être le fait du fort intérieur de chacun et non une conduite intéressée et hypocrite.
On peut trouver d'autres accroches à la vie que la religion... exemple? l'Art.
(Nawel / 18/04/05 - 00h36)


Bonsoir,
Le corollaire de l'interdit de penser se traduit par trois points :
- La sacralisation ;
- La rigidité ;
- L'intransigeance.
Un peu d'ûmoor:
Noël au balcon pape aux tisons !!!
Salutations.
(gral / 17/04/05 - 23h29)


à Claude P. / 17/04/05 - 23h25

Je ne fait pas partie de L'Opus Dei
(Cyrille / 19/04/05 - 11h51)


Très loin des insultes et vulgarités d'un Cyrille...
Permettez-moi de vous signaler qu'un livre sur l'Opus Dei vient de sortir.
"Opus Dei - enquête sur une église au coeur de l'église" de Bénédicte et Patrice des Mazery - chez Flammarion - 20 euros - ISBN 2-08-068625-9.
Les auteurs sont journalistes/écrivains et grand reporter à C+.
(Claude P. / 17/04/05 - 23h25)


à Cyrille / 19/04/05
Mais qu'est-ce que tu fous encore là toi ?
T'es pas en train de prier pour papa schultz ?
(Soye / 20/04/05 - 22h29)


Vox populi / 17/04/05 - 23h07

Dans que message suis-je vulgaire?? Je n'ai pas traité quelqu'un de con, j'ai dit qu'il prenait les autres pour des cons.. nuance... :-)
(Cyrille / 19/04/05 - 19h38)


Cyrille.
Les gens vulgaires n'ont rien à faire ici. Que savez-vous des scripteurs de ce site ? Vous rédigez des petits messages pour tout le monde comme si vous déteniez bonne parole, vérité et savoir. Comme si vous étiez en lutte avec le site entier.
Vous avez besoin de vous exprimer ? Ceux qui vous entourent ne vous écoutent pas ? A vous lire, ça n'est pas étonnant...
(Vox populi / 17/04/05 - 23h07)


Un athée prétentieux / 17/04/05 - 22h52

"Comme il écrit beaucoup pour ne rien dire, il encombre"
"Soit il se calme et réfléchit avant d'écrire, soit il vaut mieux abréger ses discours creux."

Et la liberté de parler, que tu seras certainement le premier à défendre...
ça te gêne, quelqu-un qui réagit, qui n'est pas une larve, qui n'est pas un hypocrite souriant suavement avec un air condescendant quand il n'est pas d'accord??
C'est mon caractère et si je le refoule, je serai un névrosé, non??
C'est ce qu'on prêche partout aujourd'hui..

Mais je t'en prie, si j'envoie des tartes, je ne m'offusquerai pas d'en prendre!!
A condition quelles aient une bonne raison d'être, que tu t'expliques.
(Cyrille / 19/04/05 - 20h04)


Pouvons-nous attirer l'attention de notre webmestre sur les messages enervés, empreints de grossièreté et de vulgarité qui sont seulement le fait d'un "non-converti croyant provocateur" une sorte de yogi de l'esprit.
Comme il écrit beaucoup pour ne rien dire, il encombre. Se borner à des citations, appeler des "grands anciens dépassés" à la rescousse est à la portée de chacun. Soit il se calme et réfléchit avant d'écrire, soit il vaut mieux abréger ses discours creux.
Si ce site ne lui convient pas, qu'il lise son missel et fasse son signe de croix sans se mettre un doigt dans l'oeil, s'il le peut.
(Un athée prétentieux / 17/04/05 - 22h52)


Richard Maldoror / 17/04/05 - 21h31

"mais que foutait donc Dieu avant la Création ?"

Lisez par exemple, "les confessions" de St Augustin, un parmis d'autres..
(Cyrille / 19/04/05 - 20h07)


Beaucoup de croyants vous répondent avec une violence qui fait douter de leur croyance en un "Dieu infiniment bon", donc tolérant, ce qu'ils ne sont pas ! et puis aussi, histoire d'expliquer le monde, ils croient en la nécessité d'un "Dieu" nécessairement inexpliquable ; alors se posent-ils la question : mais que foutait donc Dieu avant la Création ?
(Richard Maldoror / 17/04/05 - 21h31)


Merci pour ce site très bien réalisé, très instructif que j'affectionne tout particulièrement... ;)
Encore bravo
(JC / 17/04/05 - 16h32)


Pour avoir publié des ouvrages niant toute notion de providence divine, l'immortalité de l'âme, et la résurrection des corps, Vanini Giulio Césare, philosophe, théologien, prêtre italien, est poursuivi par le parlement de Toulouse.
La Sorbonne condamne ses ouvrages qui brisent l'accord entre philosophie et théologie, la raison énonçant des vérités incompatibles avec les vérités révélées. (Révélées par qui ?)
Le parlement décide d'un châtiment exemplaire, Vanini est supplicié puis brûlé à Toulouse le 19 Février 1619.
Nous avons içi un exemple flagrant de collusion entre les pouvoirs, ce n'est pas l'Inquisition qui est directement responsable de ce crime, mais le pouvoir politique.
Les évènements de ces dernières semaines nous permettent également de douter de la séparation des pouvoirs dans notre pays en 2005.
(André Burger. / 16/04/05 - 18h17)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©