Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > mars 2005, page 7


Livre d'or et de cendres

Mars 2005, page 7

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


Bravo et merci pour tout grâce à vos définition sur la réthorique j'ai progressé en français merci beaucoup c'est un site complet et super!!!
(charlotte du 41 / 27/03/05 - 15h08)


à Athéisme-Citoyen / 30/03/05
Une autre assoc que j'ai oubliée : http://www.laicite1905.com/index.htm
(Soye / 30/03/05 - 23h43)


Merci à ceux qui m'ont lu et répondu. Je me sens un peu moins isolé.
Sur vos conseils je suis donc allé visiter les sites que vous me recommandiez. Merci encore. Mais je n'y ai pas retrouvé exactement ce que je recherche.
Au risque de me répéter, j'insiste. Devant la montée de la prise en main par les croyants religieux de tous bords, de la morale, de l'esprit des lois et de nos sociétés, je ne peux me résoudre à me cantonner dans une réflexion philosophique, d'autres sont plus compétents que moi pour cela.
Je m'accroche à l'idée que maintenant, avec derrière moi une vie bien remplie d'expériences extrêmement variées et pleines d'enseignements, je dois aujourd'hui, m'impliquer dans une action concrète pour que les générations à venir ne puissent se laisser embrigader, inconsciemment dans ces doctrines perverses.
Et je veux dire en terme d'action. Non je ne cherche pas à initialiser une "secte".
Je souhaiterais simplement re grouper de bonnes volontées pour envisager les actions efficaces et "légales" pour faire prévaloir nos droits dans la société. Nous devons nous faire respecter et exiger la reconnaissance de notre courant de pensée. Aujourd'hui aux USA ceraines universités refusent d'enseigner la théorie de l'évolution de Darwin, pour lui substituer l'idée d'une intervention "celeste". Et George W. Bush acquiesce benoîtement. Où cela va-t'il s'arreter?
Combien sommes-nous à avoir été baptisés, en bas age, sans notre conscentement. Pourquoi ne pas symboliquement exiger une débaptisation collective. Pour ne plus être décomptés dans les calculs sordides de ces églises.
S.O.S je ne peux rien sans vous, je ne représente rien sans vous, je ne sais rien faire sans vous.
Aidez-moi à avancer.
Pour ne pas polluer ce sympathique site qui nous héberge nous pourrions peut-être communiquer sur simple addresse e-mail, tout du moins dans une première phase. Je compte sur vous!
(Athéisme-Citoyen / 30/03/05 - 00h34)


A Athéisme-Citoyen,

Vous n'êtes ni isolé ni passif, la preuve vous écrivez et vous êtes lu avec plaisir, je vous en remercie. Il est vrai que l'ampleur de notre sentiment d'impuissance, face à la médiatisation outrancière du fait sectaire, nous laisse sans voix et pantois. Je vous cite un exemple paru dans le quotidien "L'Alsace" : "Les journaux ont fait part de la mise à l'index, par le Vatican, du Da Vinci Code de Dan Brown. Après avoir lu cet ouvrage, je mesure l'extrême danger qu'il fait courir à la foi, auprès des lecteurs qui ne sont pas tous des historiens capables de trier le bon grain de l'ivraie. En ce moment, le christianisme n'a vraiment pas besoin de cela. Ne voulant pas rentrer ici dans des démonstrations historiques, je m'en tiendrai à un seul argument : à mon avis le meilleur témoignage contre les divagations de l'auteur est celui des premiers chrétiens qui, jusqu'au IV° siècle, se sont laissé martyriser pour leur foi...".
Sachant qu'il s'agit d'un roman, donc d'une fiction, la réaction nous montre l'ampleur des dégâts subis par la raison humaine. Néanmoins je pense que M. Onfray a raison de ne pas vouloir structurer l'athéisme, car très rapidement nous serions dénoncé comme nouvelle secte. Je suis convaincu que la raison doit rester individuelle donc libre.
Par contre notre lutte contre les croyances doit utiliser les armes médiatiques, en dénonçant tous les faits prosélytiques dont nous avons connaissance, dans notre région, autour de nous, inlassablement. Je suis de toute ma raison avec vous. Amicalement.
(André Burger. / 28/03/05 - 15h43)


à Athéisme-Citoyen
Selon moi, ce groupe athée et citoyen existe déjà sous différentes formes (association Fabula, Brights de France, Comité Laïcité République...)
L'une d'elles est la Libre-Pensée. Athée et citoyenne, elle me semble faire la synthèse de ce que tu recherches.
Voici l'adresse de l'association des Libre-penseurs de France (ADLPF) : http://www.librespenseursdefrance.org/
(Soye / 27/03/05 - 21h56)


Lecteur fidèle de votre site depuis quelques semaines, je me lance envous adressant ma requête.
Elevé dans une famille catholique assez pratiquante, j'ai fait mes étude jusqu'au bac, dans des institutions religieuses, sans grande conviction.
Au cours de ma vie mature (?)
j'ai évolué de très septique à athée convaincu mais tolérant.
Aujourd'hui, à plus de 65 ans, je suis révolté par l'influence grandissante des religions dans le monde. Je vous passe les détails, vous les connaissez aussi bien que moi. Alors je me tourne vers la lecture pour tenter de trouver des orientations proches de mes "convictions.
Dernièrement j'ai lu le "Traité d'athéologie" de Michel Onfray. Je suis vraiment resté sur ma faim. En 300 pages, il s'obstine à décortiquer les 3 grandes religions monothéistes, et n'aborde jamais la synthése de nos convictions d'athée. J'ai assisté à une de ses confèrence-débat et là encore il persiste. En rajoutant même en réfutant toute organisation structurée.
Et pourtant, je ne peux me résoudre à rester isolé et passif alors que je sais ne pas être seul, n'est-ce-pas?
Pourquoi ne pas constituer un groupe de travail dont le premier objectif serait d'établir une plateforme de convictions communes,d'étihque et de morale citoyenne?
A partir de laquelle nous pourrions définir des revendications de reconnaissance et de respect.
Je suis convaicu que nous trouverions des personnalités de tous horizons qui accepteraient d'appuyer notre pétition en vue d'une reconnaissance légale.
Trop de choses, dans la Société, restent marquées par la "morale" religieuse (Judéo-chrétienne en particulier), et limitent l'évolution de nos jugements, de notre comportement, et surtout de l'émergence d'une authentique intelligence de l'homme.
Notre groupe pourrait se dénommer, par exemple "Athéisme-Citoyen".
Alors, les jeunes et les autres, aidez-moi si vous pensez qu'il y a peut-être quelque chose à gratter!
(Athéisme-Citoyen / 27/03/05 - 09h51)


Au Webmestre pour faire suite à la suggestion de Dernier des Hommes : et aussi Edgar Quinet (1803 - 1875) député de l'Ain, poête, historien, philosophe. Ami d'Hugo, opposé au coup d'Etat de Napoléon III, précurseur de l'école laïque. Son oeuvre a inspiré Jules Ferry.
(Soye / 26/03/05 - 22h35)


Je suis Algérienne et athée depuis l'age de 12 ans. Les religions sont le "prozac" des peureux (de la mort), ils doivent ouvrir les yeux pour le bien fe l'humanité! Ce site est excellent, un grand Merci.
(L.N / 26/03/05 - 22h18)


Oh! Charles
Mal voyant, mal comprenant et en plus de très mauvaise foi.
Tu ne veux pas reconnaître que des intervenants sur ce site s'en sont pris à TOUTES les religions, voire même à tous les dogmes: tu nies l'évidence. Il y a déjà du contenu, même si tu t'obstines à ne pas le voir. Il peut en arriver encore si les intervenants apportent des ARGUMENTS au lieu de critiques stériles.
"Passons sur le sionisme" dis tu. Pas d'accord. Sionisme, dans son acception contemporaine, et même si on considère le sens du terme dans les écrits de Théodore Herzl en 1896, traite d'un état juif comme solution possible contre l'antisémitisme. Il s'agit bien du traitement POLITIQUE d'un problème issu d'un racisme particulier, à la fois ethnique et religieux. Il ne faut pas faire de confusion entre Sionisme et Judaïsme. De même qu'il ne faut pas confondre Israélien et Juif (ou Israélite).
A mon avis, certaines interventions me laissent penser que le CRIF n'a pas attendu ton invitation pour visiter le site.
Tu poses des questions mais tu évites soigneusement de répondre à celles qui te sont posées: Tu sais? "anti-clérical intégriste" et "anti-clérical non intégriste"...
Pour tout te dire, j'ai aussi ressenti le sentiment exprimé par Soye: tu sembles avoir un problème particulier avec les Juifs.
Moi pas. Je n'ai rien contre les pratiquants d'une religion, quelle qu'elle soit. J'en veux à ceux qui en font leurs fonds de commerce. Aux gourous, curés, imams, rabbins et autres ayatollahs, ou papes ou… tiens au fait comment appelle t'on le "pape" Juif?
Un anti-clérical libre-penseur.
(Tellaire / 30/03/05 - 16h11)


non et non, c'est trop facile

"Je ne sais pas pourquoi, mais je flaire dans les lignes de Charles quelque nauséabonds relents antisémites."
evidement tout est dit, le serpent se mord encore la queue, si on ne peut jamais évoquer la 3eme grande religion monothéiste sans se faire systematiquement taxer d'antisimétisme il y a mon avis un réel problème...

"Le judaïsme ne représente qu'une quinzaine de millions de personnes sur la planète et n'a pas la réputation de faire du prosélytisme. Ce n'est donc pas pour moi une priorité... pour l'instant." ok, tout est dit aussi, donc on y touche pas ... passons sur le sionisme qui si il est un mouvement politique, s'appuie intégralement sur une doctrine religieuse, je pensais que votre site servait à démonter TOUTES les doctrines de ce type. attention terrain glissant, par contre on fout bien sur la geule des catholiques, ca défoule et puis de toute facon cela fait longtemps qu'ils ne se défendent plus...

donc moi j'attend ceci : "Mais si le site ne contient pas (encore) suffisament d'information à ce sujet, je suis certain qu'il ne s'agit là que d'une question de temps pour y palier."
donc une fois que y'a du contenu j'invite le CRIF à donner son avis sur votre site et on en rediscute.
(Charles / 29/03/05 - 17h34)


Le judaïsme ne représente qu'une quinzaine de millions de personnes sur la planète et n'a pas la réputation de faire du prosélytisme. Ce n'est donc pas pour moi une priorité... pour l'instant.
+ la remarque de Tellaire sur le sionisme.
(atheisme.free.fr / 27/03/05 - 20:05)


Oh! Charles!(26/3)Encore un mal voyant!!!
Relis mieux et tu veras que personne n'est oublié...

C'est quoi un anti-clérical "intégriste"? Et un anti-clérical "non intégriste"?

Le sionisme est un concept POLITIQUE.Il est normal qu'on n'en parle pas ici: pas par peur mais par honnêteté et rigueur.

Donc tu n'as rien constaté,et par conséquent tu ne démontres rien d'autre qu'une mauvaise foi qui sied mal à un donneur de leçon.
Un peu léger...
(Tellaire / 27/03/05 - 11h50)


Il est vrai que critiquer le judaisme n'est pas sans périls, tant ses défenseurs se servent de la réthorique de l'anti-anti-sémitisme et crie au meurtre à la moindre petite remarque.
Mais si le site ne contient pas (encore) suffisament d'information à ce sujet, je suis certain qu'il ne s'agit là que d'une question de temps pour y palier.
En attendant, je vous invite à visiter:
http://critique.judaisme.free.fr/
(Raskolnikov / 26/03/05 - 23h31)


Au Webmestre : si on suit les conseils avisés de Charles, il suffirait de parler des juifs pour agrandir notre esprit, embellir notre vie et augmenter l'audience de ce site.
Je ne sais pas pourquoi, mais je flaire dans les lignes de Charles quelque nauséabonds relents antisémites.
Alors cher Webmestre, restons petits, gardons notre petit esprit et notre petit site.
Et continuons tranquillement, sans haine et sans crainte, de faire de l'anticléricalisme et de nous moquer des religions : de TOUTES les religions, sans exclusive !
(Soye / 26/03/05 - 22h06)


Votre site est petit. Libre à vous d'être athée, mais vous n'êtes pas seulement athée, vous êtes de la branche anti-cléricale "intégriste". En cela votre site devrait s'appeller "anticlericalisme".

Mais en un constat je vais vous démontrer que votre esprit est petit, que votre site est petit, que votre vie est petite : pas un mot sur les juifs sur votre site, pas une allusion au sionisme, pas une blague sur le sujet... Pour un site qui se veut être une ressource documentaire sur les arguments contre tous les faits religieux c'est un peu léger.

Pourquoi ? Auriez vous peur ? De quoi ? De qui ? Méditez.

Merci de publier cette remarque.
(Charles / 26/03/05 - 19h45)


David Mohamed DUPONT
Bien d'accord avec toi ! Et je suis particulièrement en rogne contre France Télévision, chaine publique, payée en grande partie avec nos impots qui nous bassine à longueur de journaux de la santé du pape. Et en ce moment c'est pire : pâques les rend à moitié cinglés. Et Vatican par ci, et procession des pénitents blancs par là, et rassemblement de catéchèse ici, et pèlerinage là...
Une véritable indigestion de curetons et de ravis.
Je leur écris régulièrement pour les appeler à respecter un peu mieux notre constitution laïque mais ça leur fait l'effet de l'eau (bénite ?!) sur les plumes d'un canard...
Peut-être que si on s'y mettait à plusieurs...???
(Soye / 26/03/05 - 22h21)


Raz la casquette des cérémonies religieuses aux journaux télévisés.
Raz la kippa de la médiatisation de l'agonie d'un gourou habillé de blanc (et parkinsonien comme des centaines de milliers d'autres terriens).
Raz la chéchia de cette agression de plus en plus pressante des sectes, complices des pouvoirs politiques.
Le fait que nous ne nous positionons pas par rapport à un "dieu" n'implique pas que nous supportions sans réagir les prosélytes de tous poils.
Il faut cesser d'être gentils: il faut contre attaquer.
Nous ne voulons plus que nos impots financent la construction ou l'entretien de lieux de cultes(même recellant des "musées...").
Exigeons des jours fériés athées, des émissions de télé sur l'athéisme, des droits de réponses aux propos des émules du Pape (je sais, il n'est pas de moi mais je l'aime bien).
Et, puisque que les religions ont béni toutes les guerres, formons les pacifiques mais militantes cohortes (mixtes) de l'amour et de la fraternité universelle.
(David Mohamed DUPONT / 26/03/05 - 18h36)


Petite suggestion:
vous pourriez rajoutez Guillaume d'Ockham dans les biographies, il fut un pionnier des lumières et de la separation entre raison et foi, séparation mise à mal aujourd'hui par les diverses absurdités créationnistes et concordistes notamment.
(Dernier des Hommes / 25/03/05 - 22h14)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religionAthéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©