Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > septembre 2004, page 4


Livre d'or et de cendres

Septembre 2004, page 4

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


Bonjour,
je vous conseille ce site : http://www.unpoissondansle.net/rr/0203/index.php?i=1
FAUT-IL CONTINUER D'APPELER DIEU: PÈRE ? (Valérie PUJOL-DUVAL*)
je l'ai omis dans mes notes sur la femme dans l'Eglise.
Salutations
(gral / 12/09/04 - 17h10)


- Jésus de Vire -

Elle partit de Vire comme une andouille pour se rendre à Lourdes en quête de miracle. Ce dernier eut lieu : elle dépensa une petite fortune en objets de dévotion qu'elle se mit à chérir imbécilement, elle qui d'ordinaire était si avaricieuse.

De retour à Vire la sotte femme prit un amant de passage. Celui-ci l'engrossa en le faisant exprès, puis la quitta par inadvertance. Elle enfanta d'un mâle qui fut baptisé "Jésus".

Jésus grandit à Vire entre vierges en plastiques remplies d'eau de Lourdes et mère peu dévouée. Il devint sonneur de cloches à l'abri du besoin. Monsieur le curé -homme fier, austère, injuste, violemment antistatique- en fit un parfait paillard, alors qu'il prônait avec ardeur l'abstinence lors de ses sermons.

Au pays des pommes Jésus de Vire passait pour une poire. Maladroit, cruel, aliéné par la folle piété de sa génitrice -vraie bigote à l'opposé de la mère castratrice-, homosexuel peu refoulé, esprit tordu bien que faible, Jésus de Vire visita Lourdes vers sa vingtième année. Là, il reproduisit aussi fidèlement que possible le parcours de sa mère. De son union passagère avec une amante oublieuse, il hérita d'un fils, Joseph. Ce fut le nom presque involontaire que la mère donna à sa progéniture avant de l'abandonner à son géniteur.

A Vire désormais vivaient Jésus et Joseph, derniers d'une lignée détonante.
(Raphaël Zacharie de Izarra - raphael.de-izarra@wanadoo.fr / 12/09/04 - 10h30)


à Allen,
J'apprécie votre texte et je préfère ce texte de paix, de concorde aux diatribes des nombreux athées qui écrivent sur le site, je leur fait néanmoins un coucou fraternel, car du moment qu'ils nous font rire et rien que cela!...
Mais pensez vous vraiment que les croyants soient si nombreux? 90 % dites vous? en êtes vous certain, le chiffre me parait un peu excessif, non? voyez en France par exemple les gens sont devenus plutôt indifferents à la religion, comme à l'athéisme d'ailleurs, l'important est ailleurs et pas dans l'au-delà! "baiser, bouffer" c'est souvent les seules choses qui interessent les gens dans nos sociètès.la question de Gauguin "D'où venons nous? Qui sommes nous? Où allons nous?" est la dernière de leurs préoccupations!
Non les croyants sont beaucoup moins nombreux, combien y'a t 'il de chrètiens sincères par exemple qui appliquent les recommandations de leur foi? de tous temps très peu à mon avis! se dire chrétien n'est pas toujours l'être en effet, s'il y avait autant de chrétiens le monde serait meilleur assurèment et il n'y aurait pas tant de guerres, de crimes et d'horreurs. Etre catalogué parmi les catholiques c'est une chose, appliquer les principes édictés par Jésus, l'imiter et faire le bien c'est autre chose et hélas il y a encore du chemin à faire. Etre chrétien est un sacerdoce de tous les instants, moi je le vis ainsi et pas autrement.
Et quant à Woody Allen voilà ce qu'il dit "Je portais une balle de révolver dans la poche. Quelqu'un m'a lancé une Bible. La balle m'a sauvé la vie..." rires
Vade in Pace
François
(François / 14/09/04 - 23h56)


S'il une chose dont je suis sûr, c'est que la science ne pourra jamais expliquer l'inexplicable et ce quels que soient les progrès qui sont et seront réalisés.

Le pourquoi et le comment du vide infini, de l'éternité, de l'origine de la matière originelle non encore assemblée en atomes mais répondant déjà à des lois physiques admirables ne nous seront probablement jamais accessibles.

Peut-être faut-il des dieux pour apaiser notre crainte de l'inconnu et nous définir par rapport aux autres. Les religions ont été nos premières lois et sans doute était-ce nécessaire ? Certains principes moraux des principales religions monothéistes ont prônés l'amour de l'autre et parfois la tolérance.

Quatre-vint dix pourcents des humains sont croyants mais cela n'a malheureusement pas permis d'arriver à rendre notre monde réellement plus juste et respectueux des autres.

Les guerres et l'asservissement d'autrui n'ont jamais cessés ; nous en avons la preuve chaque jour et l'Histoire nous l'enseigne.

De par l'accroissement démographique fruit du progrès scientifique, l'espace vital de chaque humain se rétrécit d'où multiplication de risques de conflits.

Jamais le monde n'a connu du fait de ses habitants, une telle mutation en un si court laps de temps.

L'Humanité possède des moyens guerriers de destruction sans précédents. La surpopulation et la pollution induite par l'acquisition de sciences peu contrôlées peuvent être à l'origine de catastrophes à venir.

Faudra t'il que nous nous entretuions pour nos idées, nos conceptions religieuses ou nos coutumes ? Cela serait ridicule si ce n'était si tragique.

Nous sommes tous fils du big-bang et rien de nous nous appartient. Ce dont nous sommes fait nous est prêté et notre vie n'est qu'une étincelle. L'évolution nous à permis de soumettre le monde vivant et d'en disposer à notre guise alors qu'il est évident qu'il nous est difficile voire impossible d'agir nous-mêmes en êtres responsables.

Pouvons-nous croire que l'Univers nous est donné et que nous sommes le but ultime de sa création ?

A Dieu, je dirais que le temps est sans doute venu pour l'envoi d'un nouveau prophète chargé de promouvoir une religion universelle au service de l'Homme..

Aux croyants je dirais d'essayer de modérer certains aspects non essentiels de leur foi et de prier pour plus de tolérance.

Aux autres, je dirais de méditer sur le mystère de l'origine de l'Univers et de l'accepter en renonçant aux hypothèses.

Nul ne peut dire si la matière à été crée ou à toujours existée.

Nul ne peut dire s'il y a un Dieu ou plusieurs, si l'Homme à une âme et si seul élu sur des centaines de milliers d'espèces il possède en ce monde ou ailleurs une quelconque immortalité.

Notre foi, nous appartient, ne l'imposons pas aux autres.

Humilité, honnêteté, charité envers tous par delà les races et les religions, tolérance, respects la vie humaine voila en quoi je crois et c'est déjà beaucoup.
(allen / 12/09/04 - 01h43)


un croyant dit qu'il est idiot de croire aux dieux des gaulois, des romains ou des grecs, pourquoi cela est il plus idiot que de croire en un seul dieu ?
autre chose, il n'est vraiment pas facile pour un croyant d'admettre qu'avant nous étions des singes, eux aussi créatures de dieu et pour ceux qui l'acceptent, l'image de dieu, vu l'évolution des espèces, c'était quand ?
etc, etc, etc
(le barbare / 12/09/04 - 00h01)


Témoignage réel,prouvé, documenté. Alors !!!!!!!!!
L'athée devrait se caracteriser par son ouverture d'esprit et l'absence d'idées préconcues. Si en outre il est friand de science-fiction, alors il ne pourra qu'apprécier les textes de "La Nouvelle Revelation du Seigneur Jésus-Christ" pour la merveilleuse gymnastique de l'esprit qu'ils offrent.

http://membres.lycos.fr/dcorb/list.htm
J'imagine chaque mot du titre doit leur donner envie de vomir, pourtant en se debarrassant d'a priori mal placés (c'est pourquoi les athées devraient avoir moins de difficulté que les croyants pour cela), on découvre des théories étonnantes, révolutionnaires, tout simplement passionnantes. Bien plus enrichissant que la lecture de Nietzsche à mon humble avis.
Pour résumer : il s'agit d'une "hypothese alternative" qui explique l'état de l'univers actuel, tout en repondant parfaitement aux arguments des athees.

Dieu existe (c'est une nécessité mathematique et logique, mais c'est un autre debat), mais effectivement, toutes les religions de fourvoient.

Cordialement,
(Corbe / 10/09/04 - 18h39)


Cher Osiris
Vous n'êtes pas sans savoir que les mystiques, sorciers et autres chamans dont vous nous parlez usent de moyen bien terrestres pour atteindre leur état de conscience altérée (drogues, ascétisme strict).
En gros, ils sont soit complètement défoncés, soit au bord de tomber d'inanition.
Rem : dans certaines cultures se sont les fous qui portent la charge chamanique ...
Bien à vous.
(Ambroosaac / 12/09/04 - 12h19)


L'au-delà existe-il ? Peut-on communiquer avec les morts ? Que penser des NDE et des "voyages hors du corps" ?
De tous temps les mystiques, sorciers et chamans nous parlent d'une autre réalité. Les fantômes, les anges sont-ils des entités prouvant cette autre réalité ?
Comment comprendre la réincarnation ? Notre conscience est-elle matérielle ou immatérielle ? Que devient-elle à notre mort ?

Comme vous le voyez je ne formule que des questions. Après tout, nous venons bien de quelques part et je suis persuadé qu'il existe un au-delà pour chacun d'ente nous.

Pour s'en convaincre il suffit de lire certains témoignages ; l'exemple de Jean Riotte est fabuleux. Songez que cet ancien avocat de droit international (Athée de conviction) reçoit des messages de son fils pilote de chasse qui a sacrifié sa vie aux commandes de son mirage (voir info sur www.outre-vie.com).
(Osiris / 11/09/04 - 09h54)


Cher AH!
Sitez moi une seule religion qui ne concoit pas une époque d'avant la création de l'homme et une époque d'après la création de celui ci ?
Le principe créateur doit bien créer à un moment ( dans votre "logique" bien sûr ).
Pas de science la dedans.
Il n'est pas de meilleur croyant que celui qui veut croire.
Bien à vous.
(Ambroosaac / 11/09/04 - 12h56)


Bonjour,

J'ai lu dans le Coran que l'homme n'a pas toujours existé. Et c'est vrai, car personne ne savait qu'il y avait des fossiles antérieures à l'homme. Qu'en pensez vous ?
(Ah! / 10/09/04 - 18h04)


Quelqu'un a dit, par rapport au port du voile à l'école, que quand on va dans un pays étranger, nous nous habillons comme on veut... .Très bien, alors en algérie, moi qui suis une femme, je peux aller me promener en ville en maillot de bain, faire du naturisme, sans choquer ?
Je peux, sans problème, aller dans une mosquée, en jupe et décolleté ? chouette ! l'islam a évolué tout d'un coup !
(athéna / 10/09/04 - 15h37)


Parmi toutes ces religions et croyances, on peut raisonnablement estimer qu'il n'y en ait qu'une seule, au mieux, qui soit dans le vrai à 100%.
Ce qui signifierait donc que toutes les autres, au mieux, seraient dans le faux.
Cela veut donc dire que des milliards et des milliards de personnes ont, à ce jour, été trompées par des milliers escrocs.
Alors je demande aux croyants comment ils peuvent expliquer ce constat et comment ils peuvent être sûr que c'est justement leur religion qui est la bonne ?
De même, est-il sot d'imaginer que parmi tous ces faux dieux, il n'y en ait finalement même pas un qui existe ?
(anonyme / 10/09/04 - 15h30)


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©