Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Votre espace Témoignage > Gagner son paradis


Témoignage

Gagner son paradis

(Guardigan   -   02/09/05)



Un des principaux arguments des croyants pour nous convaincre qu'il faut croire est que si Dieu existe au bout du compte, mieux vaut y croire et gagner son paradis que l'inverse. C'est particulièrement cocasse de par la variété des cultes et les masses de gens qui croient différemment. Le chrétien se gausse déjà en imaginant un athée face à son Dieu... que pense l'athée d'un chrétien devant Allah ? Ou devant Hadès ? Encore plus amusant. Pascal aura finalement conseillé de croire dans le doute, ou par prudence. Mais quel Dieu voudrait de fidèles qui ne croient que dans l'espoir d'une contrepartie ? Un Dieu qui favoriserait les petits rusés et les dévots lobotomisés, un Dieu qu'il ne serait pas bon de rencontrer."

Ahaha, t'imagines si Dieu existe ? Aha, j'irai au paradis et toi tu brûleras en enfer ! Ahaha, je suis un bon fidèle, j'ai bien mérité mon paradis, et toi t'auras l'air débile quand Dieu te punira.

Aha, arrêtes tu m'as trop cassé là ! Et si Dieu n'existe pas ? Aha, ça voudrait dire que tu rejoindras le même néant que moi, et au final t'auras perdu ta courte vie à te couvrir de ridicule en avançant des arguments médiévaux obsolètes.
Ou mieux, si Dieu est un gros sadique qui méprise l'humanité, aha, t'auras bien prié toute ta vie pour t'en prendre autant que moi.
Aha, franchement, se dire qu'il y a un Dieu, ça nous fait vraiment avancer ! Entre les croisades et la guerre en Irak, on voit que ça aide les croyants de toutes sortes de se persuader de l'amour universel. Dieu ? Une lâcheté individuelle et une prétention suprême, un affront au hasard qui fit de nous ce que nous sommes, des Hommes souvent indignes de leur humanité. La marque ultime de la prétention humaine et de sa naïve envie d'être supérieur de volonté et supérieur à la mort.
Les seuls qui ont opposé un rempart éphémère à la mort sont les hommes qui vivent à travers les livres d'histoire et leurs propres ouvrages. Le peuple peut croire à toutes ces chimères, c'est tout ce qu'il a face à une disparition totale et inexorable. On a honte de disparaître, mais a t-on honte de rester à tout prix ?
L'Homme n'est pas digne de Dieu, c'est pourquoi toutes ses hypothèses sur Dieu sont des erreurs. Le seul qui puisse émettre l'existence de Dieu, c'est Dieu lui même, et il ne se manifeste guère.

Mais tant qu'il y aura des croyants, on parlera de Dieu. Pas tant parce que les athées s'évertuent à contredire les ignorants pleins d'espoirs, mais parce que les prêcheurs seront toujours aussi convaincus que leur sort sera meilleur que celui des ignorants terre à terre, et qu'ils l'affirmeront encore dans deux mille ans.

Mais quel nom portera Dieu ? Qui sait ? Peut être Carotte ou Bhyfdol, quand tous les croyants se seront réunis face à la science pour continuer à se dire qu'ils vivront éternellement dans un nuage à picoler du sang de christ en matant les infidèles brûlés vifs.


Guardigan   02/09/05



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©