Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > Déisme


Livre d'or et de cendres

à propos du déisme

(une sélection de messages sur ce thème)

>>>   Début du livre d'or et de cendres      


Les messages sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de dessus répond à celui de dessous.


Venir sur un site athée c'est quand même s'attendre à ce que le concept de Dieu y soit un peu critiqué, mesdames et messieurs les croyants, imaginez un athée qui irait se plainde que la chaîne KTO passe trop de propagande religieuse...

Et je rappelle enfin que Dieu n'est pas un concept intouchable, si certains le considère ainsi c'est parce qu'on l'a décidé en haut lieu chez les "déistes". Ce concept a été étudié par les athées qui en arrive à la conclusion suivante : Dieu n'est qu'un invention de l'homme, il n'existe pas, point.

Cela ne nous empêche pas d'être bon ou mauvais, stupides ou humanistes, pacifique ou violents. Mais toujours pour des raisons plus valables qu'une chimère qui fait du bien aux esprits de certains.
(Sylvain Menouillard. / 03/04/05 - 12h00)


Déiste et pas du tout choquée. Que vous choquiez les religieux ne m'étonne pas, très certainement plus rarement les croyants car théoriquement pas attachés à des dogmes et enseignements des plus hallucinants aux plus fantaisistes en passant par les plus contraignants ; tous sortis de l'imagination on ne peut mieux calculée des uns ou des autres... Ah le pouvoir... ! le croyant vit d'amour, pas de lois... à méditer. excellent travail que le vôtre et quelle belle présentation ! bref... à suivre
(Yzabelle Feuvray / 28/11/04 - 18h38)


Un point important, et je dirais même fondamental devrait être posé quant à la determination des croyance:
On oppose le déisme au théisme quant à la croyance ou non dans la possibilité de revelation, mais je crois que l'on devrait avoir une approche plus existentielle et diviser comme suit(qu'importe les termes) :
- croire qu'il y a une "chose superieure" (Dieu(x), elohims, ou tout ce que vous voulez) ayant une VOLONTE propre.
- croire qu'il n'y a pas de volonté de ce type, donc, contingence.
Il me semble que cette opposition est fondamentale, Epicure, notamment la faisait, en disant que les Dieux n'intervenait en rien dans les affaires des Hommes.
(YHWH / 19/09/04 - 20h22)


Les choses sont simples pourtant, le déisme, le pandéisme est l'avenir de l'humanité, la seule issue de secours.
Nous avons tous des croyances, en la science, en Dieu, en nous-mêmes, nous avons tous de l'intelligence, pour une chose ou une autre.
Regardez ces théistes qui se battent comme des gamins au jeu du "mon Dieu à moi il est plus fort qu le tien et pis d'abord le mien c'est le vrai".
Le seul Dieu qui existe (je suis athée, le mot dieu est une image) est un Dieu qui à crée le monde et qui s'en est allé, nous laissant, nous humains, la charge de nous entendre.
Plongeons dans les mythologies (toutes, à savoir que le judaïsme, le christianisme et l'islam en sont aussi), sachons y repérer la sagesse d'un coté, et la morale archaïque de l'autre, inspirons nous de l'art, rehabilitons l'humanisme, et construisons une nouvelle mythologie mondiale où tous se reconnaitront (en gardant leurs croyances peu importe tant qu'ils renoncent à leur universalisme!).
Attention, la mythologie dont je parle n'est en rien un dogmatisme, elle est une oeuvre artistique et symbolique, comme des contes pour enfants, dont le but est d'induire la sagesse, et qui ne doit pas être consideré comme verité, la seule verité première qui soit est celle du mystere absolu de la creation, de la cause premiere.
Amis croyants, athées, théistes et autres, renoncez à vos différences avant que Gaïa, notre mère à tous ne finisse par succomber et nous avec!
Tout est à réinventer, l'athéisme, le théisme, la democratie représentative, tout cela est obsolète, l'humanisme est notre unique roue de secours, sachons le placer en idéal et construire un systeme souple, sage, et démocratique (notion à réinventer!) où tous pourraient se reconnaitre!
L'utopie ou la fatalité.
L'être humain doit ou devra choisir!
La boite de Pandore se vide de jour en jour, n'attendons pas qu'elle soit vide pour réagir!!!
Le serpent ailé, voila notre sauveur.
L'étoile, le soleil, la pierre, la poussière.
Le monde s'étiole et se fane.
Vous appelez Dieu votre lumière intérieure, mais comment nommez vous votre noirceur intérieure, cette douleur du vide que nul ne saurait combattre autrement que par la fuite.

.......................Deus ex Machina
Amor Fati
Eve et le fruit defendu
Veni Vedi lehaïm
Amor Fati

.......................
Ainsi parlait Zarathoustra!
Ecoutons les prophètes et les augures mais ne soyons pas dupes, survivons et devenons des esprits libres!
Ainsi ai-je parlé

PS: Il y a quelque chose à décoder dans mon texte, c'est pourquoi je voudrais qu'il soit "publié" en entier! merci!
PPS : mon message n'est pas religieux mais spirituel !
PPPS : je fus le dernier des hommes.
(YHWH / 06/06/04 - 11h54)


Dernier-homme ou YHWH je m'en veux un peu de t'importuner encore un fois mais … je ne comprends toujours pas comment tu peux concilier athéisme (Petit Larousse : athéisme : Attitude, doctrine d'une personne niant l'existence de Dieu, de la divinité) , théisme (Petit Larousse : théisme : Doctrine qui affirme l'existence personnelle et unique , d'un dieu cause du monde) ou déisme (Petit Larousse : déisme : Croyance en l'existence de Dieu, mais sans référence à une révélation ).
Personnellement je pense cela impossible.
A la lumière de tes propos "Je suis opposé à toute théologie et tout clergé" et "je trouve le déisme, ou plutôt la "spiritualité", et donc l'absence de dogmes religieux, très intéressant" il ne me semble pas que tu sois athée mais plutôt théiste.

Avec toute mon amitié.
(Ambroosaac / 17/05/04 - 14h29)


pour répondre sur la conciliation athéisme déisme, je considère le théisme comme la croyance en un Dieu ou plusieurs desquels on peut tirer un enseignement et dont on peut ensuite former une théologie, alors que le déisme, je considère cela comme la croyance en un ou plusieurs Dieu(x) mais dont la volonté ne saurait être connu.
Il est possible que je me trompe dans les définitions, mais d'une manière générale, je suis opposé à toute théologie et tout clergé, et au contraire, je trouve le déisme, ou plutot la "spiritualité", et donc l'absence de dogmes religieux, très interessant, même si sur ce dernier point (dieu(x) créateurs et sans entremise possible) je suis un sceptique.
(Dernier-homme(YHWH) / 09/05/04 - 21h52)


Pour préciser quant à ma "situation", je suis un:
-Anti-théiste, c'est à dire que je suis contre le théisme, la théologie et le clergé
-Sceptique quant au déisme et quant à l'existence d'un hypothetique demiurge!
PS: si j'me repète desolé!
(YHWH / 14/05/04 - 16h53)


Sinon, pour répondre sur la conciliation athéisme déisme, je considère le théisme comme la croyance en un Dieu ou plusieurs desquels on peut tirer un enseignement et dont on peut ensuite former une théologie, alors que le déisme, je considère cela comme la croyance en un ou plusieurs Dieu(x) mais dont la volonté ne saurait être connu.
Il est possible que je me trompe dans les définitions, mais d'une manière générale, je suis opposé à toute théologie et tout clergé, et au contraire, je trouve le déisme, ou plutot la "spiritualité", et donc l'absence de dogmes religieux, très interessant, même si sur ce dernier point (dieu(x) créateurs et sans entremise possible) je suis un sceptique.
(Dernier-homme(YHWH) / 09/05/04 - 21h52)


Salut Ambroosaac,
ravi de connaitre un autre amoureux de l'humanité :-)
(Ravachol / 09/05/04 - 21h23)


Réaction aux propos de Dernier-Homme :
Bonjour Dernier-Homme.
Je suis heureux de constater que Pierre-André est capable de variation dans son questionnement...enfin... j'aimerais que tu m'expliques comment tu parviens à concilier athéisme et théisme ( ou déisme je ne te situe pas très bien ).
Merci d' avance .

PS : Eh Ravachol je continue !
(Ambroosaac / 09/05/04 - 18h00)


J'aimerais citer une phrase récente de Taguieff:
"Il n'est pas impossible que Dieu soit possible."
Mais si en effet il existe une entité superieure qui a créé le monde, je ne vois pas pourquoi ni comment des êtres humains peuvent faire de cela une science, sinon à avoir la prétention d'une certitude de l'existence ET de la présence, de la volonté affirmée de ce "Dieu" sur Terre !
Je suis un athée et je pense qu'il serait nécessaire pour l'humanité, non pas de vivre sans aucune croyance forcément, mais de renoncer à l'idée d'un Dieu qui agirait sur Terre!
Je suis donc un athée qui respecte toute spiritualité tant qu'elle ne devient pas dogme religieux, mais qui reste sceptique quant à l'existence d'un hypothetique Demiurge.
(Dernier-Homme / 08/05/04 - 22h31)


Je pense que se mettre dans une catégorie ou une autre est, somme toute, secondaire.
Dans votre cas, si l'on veut respecter la distinction déisme / théisme, vous seriez plutôt "polydéiste" (plusieurs dieux qui n'interfèrent pas avec les hommes).
(atheisme.free.fr / 29 février 2004)



Bravo pour ce site, extrêmement bien fait. Mais je vous en veux un peu, car je ne sais désormais plus dans quelle categorie me placer!! :-) Je me suis longtemps cru agnostique, mais en fait je suis aussi un peu athée, déiste, et même polythéiste en meme temps!! Enfin pour ce dernier point, c'est à cause d'un manque que je me pose la question. Je pense qu'il existe non pas UN Dieu qui n'interfère pas avec les Humains que nous sommes, mais PLUSIEURS. Comment peut-on appeler cette doctrine?
Par ailleurs, je crois en l'au-dela (sans avoir la moindre idee précise de ce qui peut s'y passer, et de toute facons ça ne m'interesse pas; je verrai bien quand j'y serai :-) )

Pouvez-vous me dire à quelle categorie j'appartiens? (cette question est très sérieuse)
Super site avec un vrai sujet d'une importance cruciale pour les années à venir. bravo
(Whyvernn / 25/02/04 - 15h11)


Je suis déiste, donc pas vraiment très loin de la pensée générale du site. Ce qui me choque vraiment, c'est que vous critiquiez les religions pour des trucs du genre "ça fait la guerre" ok ok mais pourquoi ne pas simplement citer le texte, a savoir les passages homophobes et mysogynes de la Bible (par ex : Lev 18, 22)
(Jean M. / 7 février 2004)


Objet : En avant toute !
Bonjour. Je découvre votre site et son intérêt me saute à l'esprit. J'ai seulement picoré, mais déjà un sentiment se détache : vous êtes probablement un athée "naturel", un non-croyant de naissance. Moi je débute dans l'athéisme après quelques décennies de réflexion sur la religion, (le déisme), et la pratique que j'entame est une longue descente de la croix... Mais je peux d'ores et déjà dire ceci : il faut aller au bout de la conduite (logique) athée pour qu'elle soit supportable. En d'autres termes : il faut renaître en oubliant jusqu'au vocabulaire des croyants. Que signifie "conscience" (torturante) pour un athée ? On regrette ; on essaiera de ne plus faire la même "erreur" (faute) la prochaine fois ! Cela dit, la remarque sur les TOC, (Pascal Boyer), me semble terriblement vraie !!!
(26 août 2003)


Voir la page d'accueil sur le déisme


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©