Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > juillet 2004, page 5


Livre d'or et de cendres

Juillet 2004, page 5

>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


VIVE DIEU, LE CREATEUR DU CIEL ET DE L'UNIVERS!!!
(DIEU TOUT PUISSANT / 18/07/04 - 16h34)


En réponse à 123

L'église catholique ne vous a t' elle pas enseigné la compassion ... je ne vois que haine dans vos propos pour un adepte d'une religion marquée du sceau de la compassion (enfin c'est se que vous dites) c'est étrange ( ... ).
Quant à votre critique accusant les athées d'uniquement vouloir amasser de l'argent... excuse moi gars mais c'est l'hopital qui se fout de la charité!

Je ne vous salue pas.
(Ambroosaac / 19/07/04 - 22h04)


BON BEN, VIVE NOUS LES ATHEES, SAUF VOUS LES CROYANTS. Et toc, un point partout, la balle au centre. Au fait,c'est plutôt les religions qui se font du blé sur le dos des pauvres naïfs que vous êtes.........vous autres les croyants.
(D.J / 19/07/04 - 06h13)


à 123 ; DIEU TOUT PUISSANT ; JESUS FILS DE DIEU (serait-ce le même individu ? ;-)

Ouais, ça c'est de l'argument :-p
En attendant c'est quand même les radis noirs (curés) qui font la manche à la sortie des messes et en toutes autres occasions où celà leur est possible.
(Ravachol / 18/07/04 - 21h17)


Allez tous vous faire voir, avec vos idées à la con!
il y a qu'un seul Dieu, il existe et point barre. votre truc c'est que pour vous faire de l'argent dans le dos des autres...
ALLEZ TOUS EN ENFER!!!!
VIVE DIEU, VIVE JESUS, VIVE TOUT SAUF VOUS!!!
(123 / 18/07/04 - 16h33)


Pourquoi les croyants qui s'expriment sur ce site nous trouvent-ils haineux (nous les athées)?

Dans les propos et argumentaires des athées je ne vois au pire que énervement ou colère devant des personnes incapables de remettre en cause des principes archaïques incompatibles avec la réalite.

Etre athée c'est réflechir sur sa condition humaine par soi-même et faire preuve d'esprit critique face aux questionnements existentiels.

Un athée qui rencontre quelqu'un incapable de raisonner ainsi a donc un terrible sentiment de gachis devant tant de betise humaine.

Parler de haine est un tort grave.
(Homo Sapiens Sapiens / 18/07/04 - 15h59)


Un "universel" humain est forcément relatif, donc imparfait, donc perfectible, donc pas vraiment universel.
C'est ça ou croire en un absolu qui ne veut pas se faire connaître ou qui a été "révélé" à quelques lointains prophètes.
Si Dieu n'existe pas, c'est la société qui permet ou interdit. C'est également la morale individuelle de tous ceux qui veulent vivre en paix ou en harmonie avec les autres.
(atheisme.free.fr / 20/07/04 - 07h50)



Je me permets de rajouter, sur les déclarations diverses, que dire que l'on peut trouver de l'universel dedans, et affirmer qu'il n'existe pas de bonne morale sous-entend la création d'un universel inabsolu, imparfait.
Donc création "arbitraire"
d'un universel inabsolument et imparfaitement bon.
Sur le mot arbitraire :
si Dieu n'existe pas, alors TOUT est permis
dans cette logique, rajoutons également que:
si Dieu n'existe pas, alors rien n'est interdit
(YHWH / 20/07/04 - 03h47)


Cher Webmaster,
Déclarer les droits de l'Homme comme sagesse des peuples pose deux problèmes:
1: ces textes sont d'origines européenes, on ne peut donc par parler de sagesse des peuples au sens universel(tous les peuples de la Terre), mais plutôt de celle des peuples européens
Notons que si nous faisons la généalogie de ces valeurs, on y trouve une bonne dose d'influence chretienne, notamment sur l'égalité entre les hommes (bien sûr l'on a pas besoin de Dieu pour considérer que chaque être humain possède des droits inaliénable de par sa condition humaine, et puis de toute façon Dieu est mort) mais pas seulement, d'une manière générale, l'idée vague d'amour du prochain de Jesus (bien sûr il ne fut le premier prêcher cela, mais c'est la morale chretienne qui domina l'Europe) semble "prédominé" (le mot est peut-être trop fort) ou du moins l'esprit de la phrase "aime ton prochain comme toi même" transparait d'une certaine manière de ces textes.
2:accorder à ces textes le terme sagesse c'est les considérer comme bons, dans un acception inabsolu c'est entendu, mais tout de même, et la question "en quoi sont-ils bons?" doit être posée, je te la pose donc.
Voila pour le premier point.
(YHWH / 20/07/04 - 03h35)


Cher YHWH,
Sur la page "La morale sans Dieu", j'essaie de présenter différentes approches, à travers plusieurs philosophes, de ce que peut être la morale pour les athées. Mais, n'étant porteur d'aucune "bonne parole", je ne puis dire quelle est la meilleure ou la bonne. C'est à chacun de faire ses choix.
Pour répondre néanmoins à ta demande, je pense qu'on peut trouver de l'universel et de l'inspiration en matière d'éthique, dans des textes généraux, réalisés par la sagesse des peuples comme la "Déclaration Universelle des Droits de l'Homme" ou la "Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne" par exemple.
Plus pragmatique, il y a aussi ce qu'on pourrait appeler une morale naturelle qui pourrait être schématisée en quatre niveaux :
Individuel et passif : ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse.
Collectif et passif : ne fais pas ce qui rendrait le monde invivable si tout le monde (ou beaucoup) faisait ce que tu as envie de faire.
Individuel et actif : fais à autrui ce que tu aimerais qu'on te fasse si tu étais dans le même cas que lui.
Collectif et actif : fais ce qui rendrait le monde meilleur si tout le monde (ou beaucoup) le faisait.
Toute la difficulté d'être athée, c'est qu'il n'y a pas LA BONNE MORALE, ni le bon idéal d'éthique.
(atheisme.free.fr / 18/07/04 - 15h20)



Pour en revenir à la discussion sur la morale sans Dieu.
Cher webmaster, tu parlais d'un idéal d'éthique, certes, mais lequel. Tu dis que c'est le christianisme qui a inventé le bien et le mal, je ne suis pas d'accord, ils ont imposé leur vision du bien et du mal, mais chacun considère dans sa conscience ce qui est bien ou mal, même si il est vrai que les athées sont potentiellement moins manichéens (le mot à en fait peu de rapport avec le courant manichéiste mais bon) mais cela n'empèche.
En bref, si la religion ne nous donne pas d'universel, ou le trouver? nulle part ailleurs que venant de l'Homme... donc invention humaine... tout peut sembler permis, tant la morale diffère selon les régions et les époques.
Que choisir, et pourquoi et comment choisir une chose plutôt qu'une autre..... voila bien le problème qui se pose.
Critiquer la convention (théisme) est bien, imaginez sa disparition suppose de combler le vide engendré par cette disparition.
Sic transit gloria mundi, Deux Ex Machina!
(YHWH / 18/07/04 à 13h06)



>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©