Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or > juillet 2004, page 1


Livre d'or et de cendres

Juillet 2004, page 1



>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Ils sont classés du plus récent au plus ancien.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.


Dieu a créé le monde.
Le monde est fait d'injustices mais la plus grosse injustice que Dieu ait créée est d'avoir fait deux êtres distincs et immensément différents:
l'homme ET PUIS la femme.
(03/07/04 - 01h46)


umoor!
dieu a dit que la lumière soit et le témoin de Jéhovah et vient...
(gral / 02/07/04 - 20h36)


Je n'ai pas de recette et je ne pense pas que cela existe. Que dire d'autre sinon des généralités et que les objectifs sont très personnels. C'est doute rechercher un savoir-vivre, cohérent avec le savoir-penser que peut apporter à chacun la philosophie. Si l'on prend une image, cela pourrait être rechercher la meilleure route entre la quête du bonheur personnel et un idéal d'éthique, pour la vie en société, (en supposant qu'ils ne sont pas à l'opposé l'un de l'autre), le tout avec une bonne dose de tempérance et de prudence.
(atheisme.free.fr / 08/07/04 - 20h00)



Très intéressant de citer Démocrite, mais lorsque la vie n'est que manque et vide existentielle, comment s'en satisfaire ?
Et encore une fois, sur quoi bases-tu la recherche de la sagesse, chercher d'accord, mais où ? Comment? avec un objectif? Lequel?...
(YHWH / 05/07/04 - 02h39)


L'important pour la sagesse, c'est de la rechercher, pas de la trouver. Le temps est le meilleur pourvoyeur de sagesse.
"Sage est celui qui ne s'afflige pas de ce qui lui manque et se satisfait de ce qu'il possède." (Démocrite)
(atheisme.free.fr / 04/07/04 - 14h40)



Pour le webmaster;
Si la sagesse et la morale se conçoivent sans Dieu, donc si la sagesse n'est pas basée sur le divin, sur quoi la base-tu ?
PS:ma réponse est:
il faut baser la sagesse sur MOI avant que la morale ne moisisse.
PPS:je suis athée
(YHWH / 04/07/04 - 01h21)


Et comme le disait Léo Ferré : "N'oubliez jamais que ce qu'il y a d'encombrant dans la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres."
(Ravachol / 02/07/04 - 21h37)


Les athées n'imputent aucun des malheurs de l'homme à Dieu, puisqu'ils n'y croient pas. Les malheurs sont soit le fruit du hasard (cataclysmes, accidents, maladies…) soit causés par l'homme, vous avez raison sur ce point. Les religions et les replis communautaires ont largement contribués à ces derniers.
La sagesse et la morale se conçoivent très bien sans Dieu. L'homme est assez grand pour se passer de guides "révélés" qui, en outre, datent d'une époque depuis longtemps révolue.
(atheisme.free.fr / 02/07/04 - 07h40)



Ne mêlez pas Dieu à tous les malheurs de ce monde, rappelez vous seulement que le responsable des malheurs qui vous touchent et qui touchent ceux que vous aimez vient de l'homme lui-même, Dieu nous a donné dans les livres sacré (l'Evangile révélé par Jésus, les psaumes de David, la Torah révélée par Moise et bien sûr le Coran révélé par Mohamed (pbsl)) les solutions pour éviter ces Malheurs qui nous font tant de mal et qui vous empêchent pour certains de croire. Mais l'homme ne suis pas bcp ces conseils, interdictions, toute cette guidance que Dieu nous a accordé. Nous sommes responsables de notre malheur. Ne rejetez pas la faute sur d'autres que vous. Vous êtes et nous sommes seuls reponsables.
(isaayi@aol.fr / 02/07/04 - 01h37)


Pour une religion qui prône l'amour en tuant, il était normal de vénérer un objet de supplice, la croix !
Pour savoir qui a tué le christ, il suffit de compter les clous sur la croix. Au début, il y avait quatre clous et un support pour les pieds, ensuite on est passé à trois clous sans support, le tout additionné d'une couronne d'épine. A quand l'évolution vers deux clous voire un seul et un simple tronc d'arbre à peine équarri. Mais cela ne sera pas, l'Eglise perdrait son crucifié et sa raison d'être.
(gral / 01/07/04 - 19h07)


A Chantale
Pour penser à aller chez un barbier il faut déja connaître son existence .. et ensuite en avoir les moyens (tout moyens confondus )
(03/07/04 - 19h14)


Réponse à Chantale Blanc
Après tout, on n'a plus besoin de barbiers; un bon rasoir et une tondeuse et hop!
(DJ / 03/07/04 - 07h14)


Réponse à Chantale Blanc
Chouette démonstration qui ne convaincra que les pocesseurs d'un cerveau à neurone unique.
La différence de taille c'est qu'il suffit de pousser la porte d'un salon de coiffure pour régler le problème de ce "pauvre" chevelu. Alors que le fait d'entrer dans un lieu de culte n'a jamais réglé aucune injustice, aucune inégalité ni aucune souffrance.
C'est aussi un belle démonstration du ridicule des croyants lorsqu'ils essayent d'utiliser la logique pour prouver leurs balivernes.
(Ravachol / 02/07/04 - 22h25)


Merci pour cette jolie histoire qui me donne l'occasion d'annoncer un scoop :
LE PERE NOEL EXISTE !
S'il y a autant d'enfants qui n'ont pas de jouets, c'est qu'ils ne vont pas vers LUI et ne LE cherchent pas.
(atheisme.free.fr / 02/07/04 - 07h50)



Merci pour votre site
Voici un scoop Dieu existe!!! De la part d'une Catho Suisse. DIEU EXISTE

Un homme entra dans un salon de coiffure pour se faire couper les cheveux et tailler sa barbe comme il le faisait régulièrement. Il entama la conversation avec le barbier. Ils discutèrent de sujets nombreux et variés. Soudain, ils abordèrent le sujet de Dieu.

Le barbier dit : "Écoute, je ne crois pas que Dieu existe comme tu le dis. "

" Pourquoi dis-tu cela? " répondit le client."

"Bien, c'est facile, tu n'as qu'à sortir dans la rue pour comprendre que Dieu n'existe pas. Dis-moi, si Dieu existait, y aurait-il tant des gens malades? Y aurait-il tant d'enfants abandonnés? Si Dieu existait, il n'y aurait pas de souffrance ni de peine. Je ne peux penser à un Dieu qui permet toutes ces choses. "

Le client s'arrêta un moment pour penser mais il ne voulut pas répondre pour éviter tout confrontation. Le barbier termina son travail et le client sortit du salon. Tout de suite après sa sortie, il vit un homme dans la rue avec de longs cheveux et une barbe (il semblait bien qu'il avait été longtemps sans s'être occupé de lui-même car il avait l'air vraiment négligé).

Le client retourna donc dans le salon et dit au barbier: " Tu sais quoi? Les barbiers n'existent pas. "

"Comment ça, les barbiers n'existent pas? " demanda le barbier. " Ne suis-je pas ici et ne suis-je pas un barbier moi-même? "

" Non! " s'écria le client. " Ils n'existent pas parce que s'ils s'existaient, il n'y aurait pas de gens avec de longs cheveux et la barbe longue comme cet homme qui marche dans la rue."

"Ah, les barbiers existent. Ce qui arrive, c'est que les gens ne viennent pas à moi."

" Exactement! " affirma le client. " Tu l'as dit : Dieu existe. Ce qui arrive c'est que les gens ne vont pas vers LUI et ne LE cherchent pas, c'est pourquoi il y a tant de souffrance dans le monde."

Bonne journée !
(Chantale Blanc / 01/07/04 - 18h12 )


dieu, cet androgyne dont les saints tombent.
(gral / 01/07/04 - 18h07)


Le Sénat, lors de l'établissement [de la liste] des sectes, a oublié les religions monothéistes.
(gral / 01/07/04 - 18h07)


Bonjour,
Le cinquième commandement : tu ne tueras pas !
La réflexion d'un internaute venu sur ce site et demandant pourquoi, il y était peu parlé de l'islam ! Amène quelques remarques : " Ce n'est pas moi qui philosophe, c'est la poule. ".
Nous sommes obligés de reconnaître que nous appartenons à une Europe christianisée. J'entends par là que notre éducation est très liée aux valeurs portées par la chrétienté. Mon propos n'est pas de reconnaître si celles-ci sont bonnes ou non. Simplement, l'appartenance à un groupe ethnique, une civilisation, unit ses individus à penser comme la majorité, comme le " politiquement correct ! ". La méfiance envers l'intrus au périmètre de sécurité fait peur à cet ensemble puisque les valeurs de cet " intrus " ne sont pas les mêmes que celles du groupe.
L'islam semble, comme toutes religions monothéistes, porteur de violence par ce besoin de conquête qui semble être le sien depuis son désir d'assise. Il répond et reproduit ce qu'on fait les autres religions monothéistes qui l'ont précédés. En cela qu'il ne respect pas ou peu la liberté. Revendiquer l'appartenance à un groupe est implicitement accepter et adhérer aux pensées de ce groupe.
Ici, l'internaute est sur un site qui conduit à sortir du moule, non pas pour s'isoler de la masse, ni par élitisme mais pour respirer un air non pollué par un endoctrinement qui fut lui aussi intégriste dans son évolution, ne supportant pas la liberté de penser autrement que le pouvoir de ses dirigeants l'imposait.
Cependant, l'idée de liberté de penser laisse la place à l'expression de chacun de ses propres idées. Si celles-ci appartiennent à un système autre, autant aller sur des sites qui se réfèrent à ce système mais pas ici à moins d'y apporter quelque chose allant dans le sens de ce site.
Ni voyez aucune prétention de ma part mais le simple désir et le besoin de lire quelque chose sortant des sentiers battus par la masse. Sinon, autant rester devant la lucarne à décerveler, quelque soit le nom de son Eglise…
Ce site est la constatation que les religions et les systèmes politiques faillissent dans leur proposition de réponses aux besoins Hommes. Il propose une culture de comparaison plutôt intéressante.
Maintenant, l'internaute en question peut me rétorquer (c'est son droit, le fera-t-il ?), qu'une pluralité culturelle entraîne une richesse agrandissant chacun. Je reconnais que l'islam a été un vecteur d'échange culturel à ses débuts mais que sa reprise en mains par ses dirigeants ne semblerait plus confirmer. (J'emploie le conditionnel à dessein, je peux être dans l'erreur).

Salutations.
(gral / 01/07/04 - 17h21)


Toi qui est vrai, qui est le Vrai, Toi qui est la lumière qui nous fait ombres, même si l'Univers tout entier ne pouvait te porter, je te porterais toujours dans mon coeur.
(Heureux / 01/07/04 - 01h30)


Réponse à "pierre henri / 01/07/04 - 00h33"
L'islam est applicable en tout lieu et à toute époque ? Essaie de jeûner du lever au coucher du soleil pendant le ramadhan ... au pôle Nord (ou au pôle Sud).
Mais plus grave : l'islam n'a pas aboli l'esclavage et considère l'homme comme supérieur à la femme, l'homosexuel et l'apostat y sont condamnés à mort.
Au fait, Napoléon n'est pas une référence ... et le code qui porte son nom a évolué depuis ce qui ne peut arriver à une loi divine.
PS : Je lis le coran, attentivement ... et en arabe.
(ilhaad / 04/07/04 à 17h17)


Le Coran a été écrit il y a quatorze siècles. Le monde a bien changé depuis. Il y a eu le siècle des Lumières, ainsi que les grands mouvements de pensée du XIXe et du XXe siècle. Une seule phrase contraire aux fondamentaux des droits de l'Homme, et ce n'est pas ce qui manque, suffit à rendre le Coran obsolète. Ce n'est pas parce qu'il a une valeur historique et qu'on peut y trouver des préceptes pour vivre, qu'il faille le vénérer.
(atheisme.free.fr / 01/07/04 - 07h45)



Peu de lecteurs auront jamais l'occasion de lire le Coran, encore moins de le lire plusieurs fois et attentivement.
Le Coran se donne pour guide à l'homme dans la totalité de sa vie, temporelle et spirituelle, individuelle et collective, à toutes les catégories d'hommes, dans tous les pays, et pour toujours !
Depuis le chef de gouvernement et le commandant jusqu'au simple citoyen et à l'homme de la rue, chacun y trouve ce qui le concerne. Pour s'en convaincre, il suffit de rappeler que le Coran contenta comme loi la communauté musulmane alors qu'elle ne comportait que quelques persécutés, tout comme il la contenta lorsqu'elle régnait de l'Atlantique au Pacifique, en un seul et gigantesque empire.
Elle y trouva tous pour ses dogmes, pour ses rites, pour sa vie sociale, pour ses lois et ses autres besoins.
Le saviez vous?
Le code napoléonien en vigueur aujourd'hui en France est inspiré par le coran !
comme l'atteste la missive écrite par Napoléon lors de son retour d'Egypte, missive adressée à son ami le pacha Mehmet :
"Il me tarde d'arriver en France et d'établir un Etat régi par les normes du noble al coran qui sont pour moi les seuls et véritables principes."
Et oui cela a été complètement occulté par les pseudos historiens attitrés !
(pierre henri / 01/07/04 - 00h33)


Si vous comptez parmi les athées les enfants vierges de toute idée de Dieu, (c'est-à-dire avant qu'ils ne soient "séduits" par les belles promesses des religions), vous avez raison.
Dieu est un doux rêve pour se voiler la face devant la "dure" réalité de la vie.
(atheisme.free.fr / 01/07/04 - 07h30)



La raison ne s'oppose pas à la foi elle l'éclaire
Le fondateur du rationnalisme est bien un croyant n'est-ce pas ?
L'athée est athée par manque de connaissances!
Il y a plus d'athées qui embrassent la foi que de fidèles qui deviennent athées !
L'athéisme en tant que négation est le refus d'envisager ce qui peut donner de l'espoir, L'espoir en une autre vie débarassée des contingences de ce monde rendu médiocre par l'homme et non par Dieu !
(anonyme / 01/07/04 - 00h15)


La longueur de votre texte et la virulence de certains de vos propos semblent être en contradiction avec votre premier paragraphe. Vous ne devriez avoir aucune crainte puisque l'athéisme "a disparu des centres d'intérêt de nos concitoyens", que la foi est si "dynamique" et qu'il n'y a que quelques dizaines de milliers de visiteurs sur ce site contre des "myriades d'internautes" sur les sites religieux.
Au contraire, vous devriez vous réjouir qu'il y ait davantage d'athées, cela fera plus de place aux paradis pour les croyants (voir votre post scriptum).
L'athéisme n'est pas un mouvement politique, mais un mouvement de pensée qui propose une conception de la vie et de l'homme dans divinité ou appel au surnaturel. On peut être athée et de droite ou de gauche. Dans les exemples que vous citez, l'athéisme n'était pas, loin sans faut, le moteur. Cette question est abordée dans les faux atheismes
Quant à la preuve par la finalité, je vous renvoie à la rubrique "Quelques réponses" : principe de finalité et principe de l'ordre du monde.
(atheisme.free.fr / 02/07/04 08h00)


Le texte, trop long, a été raccourci. En voici les passages les plus significatifs :


mesdemoiselles, mesdames, messieurs,
Je me réjouis de voir un site tel que le vôtre aborder un sujet qui à cause du triomphalisme athée a disparu des centres d'intérêt de nos concitoyens. En fait, je crains que l'athéisme s'étant endormi sur ses lauriers en "occident francique" ne se trouve bousculé par une foi dynamique venant de "l'orient arabique" une foi si dynamique que son expression visible à tous et posant des questionnements à tous à contraint ses opposants: les athées à dépenser du temps et de l'argent pour essayer de la contenir, mieux l'enrayer; mais en vain alors que quelques curieux s'aventurent sur des rares sites du web consacrés à la cause des athées c'est un flot incessant que dis-je? une myriades d'internautes qui fréquentent quotidiennement, de par le monde entier, un foisonnement de sites consacrés eux à la religion.

L'athéisme est historiquement, culturellement et scientifiquement une absurdité: historiquement, toutes les entreprises athées ont échoué dans leurs tentatives de couper l'homme de sa dimension spirituelle et oui ils se sont rendus compte que l'homme ne vit pas que de pain; Marx a échoué l'URSS est retournée aux cultes traditionnels après avoir brûlé les églises; la Chine permet à l'islam et au Christianisme d'être pratiqués par ses citoyens.

"Un projet se caractérise par sa finalité, lorsqu'on parle de projet on parle d'objectif, de plan, donc ce qui est finalisé est ordonné. On ne peut parler de projet lorsqu'on est en présence de chaos, de hasard, ce qui est hasardeux n'est pas finalisé puisqu'il n'y a aucun but à atteindre; donc dès lors que l'on se trouve en présence de normes, de lois, de principes, on peut dire que l'on se trouve en présence d'une finalité, d'un but à atteindre l'univers est donc finalisé et ne correspond pas à un accident hasardeux en mathématiques, la probabilité pour que l'univers existe est quasi nulle pourtant l'univers existe et son existence défi les lois de la probabilité: c'est bel et bien un miracle!
(zorro / 01/07/04 - 00h01)

ps: il y aura toujours des athées car il faut bien que quelqu'un remplisse l'enfer!!! comme il faut bien que quelqu'un remplisse le paradis !


>>>   Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©