Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or  > TV / 24/06/04 - 05h05


Livre d'or et de cendres :

(TV / 24 juin 2004)


Début du livre d'or et de cendres


L'islam et la non-intégration de certains immigrés


Le jeûne islamique et les problèmes à l'embauche :

Pendant le ramadan, la perte de rentabilité pour un employeur embauchant un musulman est estimée entre 25 et 50 % du rendement en moins par rapport à un non-musulman. Le ramadan durant un mois, cela fait presque 15 jours de travail plein qu'il doit offrir à un musulman par rapport à un non-musulman. Les patrons n'étant pas des philanthropes, on comprend aisément l'option qu'ils vont choisir...
Une solution existe cependant : que l'Arabie Saoudite cesse de soutenir financièrement le terrorisme et compense le manque à gagner des patrons.
Un autre problème : celui de la confiance .Le coran affirme qu'un musulman ne peut pas mentir à Allah mais peut mentir aux infidèles. C'est pas vraiment le top en matière de confiance.


Les night-shops musulmans refusent de servir de l'alcool :

Dans certains quartiers de villes européennes, si on veut compléter son repas par une bonne bouteille de vin à une heure de fermeture des supermarchés, on doit prendre sa voiture, faire quelques kilomètres pour trouver le divin breuvage. Et cela parce que les night-shop musulmans refusent de vendre de l'alcool !
Une maxime populaire dit : "si tu vas à Rome, comportes-toi comme un Romain"
Un tel comportement a pour conséquence d'augmenter l'incompréhension entre communautés mais aussi pousse les européens à fuir certains quartiers, renforçant ainsi le phénomène de ghettoïsation.


Le coran et la formation professionnelle :

Le coran précise que seul la lecture et l'étude du coran sont importantes. Cela sous-entend donc que les autres études ne le seraient pas. Attitude qu'ils regretteront sans doute plus tard, lorsque, confrontés au marché du travail, ils se verront reprocher leur qualification professionnelle. Certains, refoulés ainsi par le marché du travail, se dirigeront vers le terrorisme. D'autres exprimeront leur désarroi par la musique (rap) ou la peinture (tag).


(VT / 24/06/04 - 05h05)




Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©