Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Votre espace Livre d'or et de cendres > fév. 2004


Livre d'or et de cendres

Février 2004



>>>   Début du livre d'or et de cendres      



Vos textes sont en rouge foncé, ceux de atheisme.free.fr en noir.
Une ligne horizontale partielle
signifie que le texte de haut répond à celui du bas.

Objet : je suis avec vous
Je suis camerounais ,je viens de visiter votre site et je suis très intéressé.
je suis opposé à la démagogie , à l'hypocrisie et aux mensonges c'est pourquoi je trouve la plus part des religions impropres à l'épanouissement véritable de l'homme. Elles nous ont montré leurs limites au cours de l'histoire et même de nos jours en nous servant sur un plateau d'argent (comme la tête de Jean le Baptiste) des guerres dignes des diables les plus obscures de leurs mythes.
J'aimerai bien apporter du mien dans votre combat et j'espère vous lire bientôt
salutations chaleureuses.
(29/02/04 / 23h30)


Réponse à "dernier homme" [le 26/02/04 mais classé après le 17/02/04]

Je suis presque d'accord avec toi. Je ne crois pas en Dieu car appeler cet au delà "Dieu" est déjà de trop. Mais je ne nie pas la possibilté de l'existence de l'au dela tel que je l'ai défini. Comment le pourrais je? Ma réflexion est purement métaphysique, intellectuelle.

La ou je ne suis pas d'accord avec toi, c'est quand tu dis que nous refusons de nous prononcer sur Dieu. Je viens de le faire plus haut, avec les limites que m'imposent ma raison.
De plus pourquoi faudrait il se prononcer sur Dieu?
Pour moi je ne prends pas le prleme sous un aspect politique, mais, encore une fois, sous un angle purement intellectuel. Et ma raison m'ordonne de m'arreter à l'agnosticisme. Mais ne nous trompons pas : nous avons, je pense les memes idées, mais nous les exprimons de maniere differente. Il y a une barriere qui nous bloque : les définitions des termes que nous employons.

Je voulais surtout réagir sur la définition d'agnosticisme : c'est une pensée anti absolutiste, mais pas des indécis. Ce n'est pas pour ne pas choisir camp que je suis agnostique... Au contraire : mon camp est "agnostique" (et je me sens bien seul). C'est à dire que pour des raisons differentes je ne suis pas d'accord avec les athés et les croyants.... C'est pire qu'un compromi : au lieu d'etre un peu avec tout le monde, je suis contre tout le monde (que c'est dur...).

Pour ce qui est des religions, je pense la même chose que toi : elles se trompent.

Voilà! Ca sera tout pour ce soir.
Je suis ravi de débattre sur ce sujet avec toi et avec athéisme.free.
Merci a toi "dernier-homme" (pseudo évoquant l'apocalypse non?)
J'attends vos réactions avec impatience
A bientôt

(Agnostique radicaliste / 29/02/04 - 00h00)


Le drame des athées militants :
croire mordicus que l'Ineffable n'existe pas et avoir bien plus besoin de le faire savoir que les théistes (hors religion ou secte asservissante) sereins qui se contentent d'être disponibles à toute appel à l'aide et essaient sans s'imposer, ni imposer leur "charité" (car ça n'en est pas au sens péjoratif du terme), de faire un peu de bien en l'un ou l'autre lieu, y compris Internet peut-être, où il y a expression d'un besoin.
(Equanime / 28/02/04 - 06h13)


Vous avez raison, agnostique et sceptique n'ont pas tout à fait la même signification. Cependant le mot sceptique possède une deuxième signification (Larousse) : réserve d'un jugement, suspension d'un jugement affirmatif ou négatif, surtout en matière métaphysique. C'est la raison pour laquelle, tout le monde ne connaissant pas la signification d'agnostique, j'ai associé les deux dans le sondage.
(atheisme.free.fr / 2 mars 2004)



Je ne suis pas sûr de bien comprendre le terme d'agnostique relié au terme sceptique. Le fait d'être agnostique (sans religion) implique t'il la notion de scepticisme (qui a un doute).
Je n'ai pas de doute quant à l'absence d'être supérieur
Je suis agnostique mais pas du tout sceptique
(yoafré / 27/02/04 - 23h55)


Homaranisme : Précepte de vie mis en avant par le Dr. Zamenhof (homaranismo). Extrait : « Je ne vois en tout homme qu’un homme et je n’apprécie chaque homme que par sa valeur personnelle et ses actes. Je considère comme barbare toute offense ou pression à l’égard d’un homme parce qu’il appartient à un peuple, à une langue ou à une classe sociale autres que les miens ». (Originala Verkaro, p. 340) . (...ou à une (autre) religion...)
« Si je ne crois à aucune des religions révélées existantes, je ne dois pas rester dans l’une d’elles seulement pour des raisons ethniques et induire les gens en erreur sur mes convictions par ma présence, ni alimenter la division interethnique par des générations sans fin, mais je dois ouvertement et officiellement - si les lois de mon pays le permettent - me nommer “libre croyant”, n’identifiant cependant pas nécessairement la libre croyance avec l’athéisme, mais me réservant une totale liberté de croyance. » (Originala Verkaro, p. 343).
(signé: rip / 27/02/04 - 17h31)


Objet : nimporte koi
franchmen sa fai vrémen pitié vs etes vrémen con sa sfé pa d chose pareil ya un minimum de respé a avoir mém si c pa votre choi respecté lé otre jc pa ske vs voulé prouvé en fsan sa mé vs faite ke cassé votre image jvoi pa ski fé rir ni ski é maran vs vs ridiculisé tt simplemen pfffffffffffffffffffffff fo alé scaché la
(28/02/04 - 07h35)


Selon "une croyante", il faut lire les ecritures saintes pour s'ouvrir l'esprit et se cultiver...... non vraiment, je pourrait répondre mais franchent c'est tellement gros, enfin bref, c'ki fo pa entendre, c'est comme si on recommandait de lire mein kampf pour devenir plus tolérant!
(Dernier-homme / 28/02/04 - 03h51)


Les croyances ne sont qu'un manque de maturité de la pensée. (ou parfois dues à une "défaillance").
C'est pourquoi les discussions entre les croyants et les autres sont souvent sans issues.
(RJ 59 / 27/02/04 - 10h55)


Pour répondre sur le fait qu'on ne peut prouver la non existence de quelque chose, c'est encore penser par Dieu.
Ici, il s'agit de l'argument selon lequel on ne peut pas prouver la non-existence de Dieu, cependant, c'est, selon moi, inverser la question.
En effet, demander de prouver l'inexistence de Dieu c'est penser par Dieu, poser Dieu comme un fait, inconsciemment, à mon avis, la question se pose ainsi : Dieu, pris comme un concept comme un autre, doit être prouvé, ne l'étant pas, il ne peut pas être considéré comme vrai, ainsi, dans cette logique on considère que Dieu n'existe pas puisque son existence est infondée, et qu'on ne peut lui accorder ainsi le "bénefice du doute", le fameux "a priori".
(Dernier-homme / 26/02/04 - 19h53)


> Le "Qui ?" relève de la théologie ? (l'enfance de l'humanité)
Impossible puisque Dieu n'existe pas ;-)))
La théologie ne peut donc parler que du vent ;-))))
Vous connaissez la parole de Voltaire sur l'horloger !
La complexité du monde ne peut être le fruit du hasard.
Mais je conçois que ce soit pour vous (dont j'ignore l'identité) une couleuvre dure à avaler.
Remarquez qu'on a parfois, hélas, fait des plus farouches athées de fervents chrétiens que j'aurais parsonnellement préféré voir "seulement" devenir de bons théistes adeptes du "bontéisme"
(JMG / 02/03/04)


Merci de la précision.
Pourquoi formuler la question avec "Qui ?"
Le "Qui ?" relève de la théologie ? (l'enfance de l'humanité)
Le "Pourquoi ?" relève de la métaphysique (l'adolescence)
Contentons-nous de nous demander "Comment ?" (L'âge adulte) C'est le rôle de la science d'y répondre. Tout le reste n'est que pure conjecture sans intérêt.
Tiens ! Je fais du positivisme sans m'en rendre compte.
(atheisme.free.fr / 2 mars 2004)



Vous ne m'avez pas compris
Pour penser qu'on est athée, il faut pouvoir penser
et qui a fait l'homme pensant ?
(29 février 2004 14h21)


On pose une question à quelqu'un : "Croyez-vous en Dieu ou dans les dieux ?"
S'il répond "Non, je n'y crois pas", il est athée.
C'est simple et il n'y a aucune explication ou justification à donner.
(atheisme.free.fr / 29 février 2004)



D'où vient la possibilité pour l'athée de penser qu'il l'est ?
Signé : un pauvre aveugle puisque vous prétendez être assez intelligent pour lui ouvrir les yeux
(Apprenti-sage agnostique théiste indépendant / 26/02/04 - 18h45)


Si pour vous des croyants ne sont que de simples "effrayés" vous êtes vraiment des ignorants. Etre croyant(e) c'est avoir la foi tout simplement. La foi en une force qui nous dépasse parce qu'il existe des choses inexplicables. Vous n'avez décidement rien compris à la religion qui est un dépassement de soi et des choses matérialistes. ah oui j'oubliais vous ne croyez pas en Dieu vous croyez en votre TV ou bien en votre frigo. Petit conseil : lisez les Ecritures Saintes peut-être répondront-elles à vos questions, du moins quand vous aurez lu ces Textes vous serez un tout petit plus cultivés et ouverts d'esprit.
(Une croyante / 26/02/04 - 14h05)


Tout d'abord, félicitations pour la qualité de votre site.
En ce qui concerne les religions, je pense que cela a été une étape indispensable dans l'évolution de la pensée humaine dès que la conscience a émergé de l'animal que nous étions il n'y a pas encore si longtemps. Il fallait bien se rassurer devant les peurs et l'ignorance. L'évolution de la pensée (liée au développement de la connaissance et de la réflexion) conduit inexorablement à l'abandon de toute religion, superstition etc..
Malheusement cette évolution est très lente et aussi liée aux mauvaises conditions de vie.
C'est donc par faiblesse d'esprit ou par endoctrinement que les croyants existent et qu'il est vain d'essayer d'argumenter pour les convaincre.
P.S. ne pas oublier que "dieu" n'est pas la seule croyance: il y a pire parmi les sectes et les superstitions.
(RW athée / 26/02/04 - 10h39)


Il s'agit effectivement d'une erreur. Merci de me l'avoir signalée. Elle a été corrigée.
La citation est de Saint-Paul (Lettre aux Corinthiens).
La référence (Cor, 11,6) avait été mal interprêtée.
(atheisme.free.fr / 2 mars 2004)



bonjour,
sur la page : http://atheisme.free.fr/Citations/Parole_de_croyants.htm
de votre site , vous faites reference au coran (11.6) , je n'ai pas connaissance d'un tel verset , je vous prie donc soit de me corriger si je me trompes soit d'oter cette reference qui je crois apartenir à la bible et non au Coran
Merci de me répondre...
Cordialement
(Un Musulman / 26/02/04 - 03h50)


Je pense que se mettre dans une catégorie ou une autre est, somme toute, secondaire.
Dans votre cas, si l'on veut respecter la distinction déisme / théisme, vous seriez plutôt "polydéiste" (plusieurs dieux qui n'interfèrent pas avec les hommes).
(atheisme.free.fr / 29 février 2004)



Bravo pour ce site, extrêmement bien fait. Mais je vous en veux un peu, car je ne sais désormais plus dans quelle categorie me placer!! :-) Je me suis longtemps cru agnostique, mais en fait je suis aussi un peu athée, déiste, et même polythéiste en meme temps!! Enfin pour ce dernier point, c'est à cause d'un manque que je me pose la question. Je pense qu'il existe non pas UN Dieu qui n'interfère pas avec les Humains que nous sommes, mais PLUSIEURS. Comment peut-on appeler cette doctrine?
Par ailleurs, je crois en l'au-dela (sans avoir la moindre idee précise de ce qui peut s'y passer, et de toute facons ça ne m'interesse pas; je verrai bien quand j'y serai :-) )

Pouvez-vous me dire à quelle categorie j'appartiens? (cette question est très sérieuse)
Super site avec un vrai sujet d'une importance cruciale pour les années à venir. bravo
(Whyvernn / 25/02/04 - 15h11)


Super site avec un vrai sujet d'une importance cruciale pour les années à venir. bravo
(charlier / 25/02/04 - 10h34)


quand l'homme crea -t-il DIEU ...?
(21 février 2004)


Bravo pour votre honnêteté intellectuelle
Je suis une jeune catholique pratiquante mais je voulais vous féliciter pour votre site.

En effet vous faites preuves d'une grande honnêteté intellectuelle sur votre site en ce qui concerne notre foi et notre Eglise, ce qui est plutôt rare.

Je trouve tout à fait légitime que des personnes critiquent notre religion si elles le font en connaissance de cause. Nous entendons trop souvent des critiques qui n'ont rien à voir avec la réalité de ce qu'on vit.

Que l'on ne soit pas d'accord avec l'enseignement de l'Eglise OK ! mais il faut d'abord connaître cet enseignement qui je le rappelle n'est jamais secret et est accessible à tous.

Ainsi je suis étonnée de trouver pour la première fois, sur votre site, une défense du pape JPII contre l'accusation qui lui est portée sur la propagation du SIDA. Comme le dit très bien votre internaute : le pape n'a jamais parlé du préservatif, il a dit que la seule défense efficace contre le Sida était la fidélité. On peut trouver ça ridicule mais on ne peut pas l'accuser de dire ce qu'il n'a pas dit. Votre internaute fait juste une petite erreur sur l'enseignement de l'Eglise en ce qui concerne la sexualité qui doit être en effet réservée au lien conjugal mais qui prend en compte le plaisir, fondamentalement bon et créé par Dieu, et qui ne se limite pas à la procréation. Mais c'est un autre débat !

Vous vous faites les porte-paroles d'un athéisme fondé sur une critique rationnelle des religions et non l'athéisme bête et méchants des médias actuels et ça fait du bien de rencontrer des gens intelligents !

Merci encore, vous faites partie de ces personnes qui font de notre pays une nation de liberté, d'égalité et de fraternité,
Cordialement
(21 février 2004)


Je tenais à réagir à notre athée de 19 ans que je salue au passage.
(Agnostique radicaliste / 20/02/04 - 20h10)
Voir ci-dessous le texte et celui de l'athée de 19 ans


J'ai 14 ans et je suis athée, je vais reprendre une phrase du groupe PLEYMO:
"Et l'homme créa Dieu, un alibi à ses mentis
Un prétexte pour rassurer aussi
Les paumés que nous sommes
Il serait bien mieux de croire en l'homme"
Seul l'or est éternel.

J'ai l'impression que les différentes religions arrêtent de se quereller pour s'allier contre les incroyants.
Votre site est génial, instructif et très revelateur.
Profitons de la vie tandis que les chrétiens passent la leur à préparer leur mort.
(Juste un homme / 20/02/04 - 10h30)


J'ai 28 ans et je suis athée depuis que j'ai 16 ans. De culture "musulmane" (toute ma famille est de confession musulmane) j' ai eu beaucoup de mal à me convaincre de la non existance de dieu. Mais la tolérance, le bon sens et j'ose dire la raison m'imposaient une réflexion qui devait sortir du cadre communautaire. En effet, pourquoi la "vérité" serait-elle de mon ou de notre coté. Donc d'abord agnostique j'ai naturellement et finalement opté pour l'athéisme. Je pense qu'il faut respecter toute forme de croyance du moment qu'elle celle-ci n'impose pas ses vues aux autres car il ne faut pas oublier que pour beaucoup la religion est la seule raison de vivre...
PS: spéciale dédicace à votre site et à Dieudonné.
(désenchanté.com / 20/02/04 - 00h56)


Salut
J'ai 25 ans et je suis musulman jusqu'à l'os, il n'a d'autres divinités qu'âllah et Mohamed est son messager... tout comme Jésus et moi.... ce monde... ces cieux... cette terre... ces planètes ... les fonds des océans... les yeux qu'on a pour regarder tout ca.. n'est pas l'oeuvre du hasard... si il n'y a pas de dieu alors pourquoi préférez-vous de vivre que de mourir ? Ce n'est pas mal dans ce cas la de devenir poussière apres avoir été être humain quelques années auparavant.
Et pour finir je vous invite à bien réflechir et être franc avec vous même. Je suis là pour toute suggestion et toute question car je suis un de ceux que vous dites : "ont une réponse à tout".
Merci
(abou isaac / 18/02/04 - 17h59)


Humble petit personnage enraciné dans sa campagne natale, souffrant d'une polio qui m'a contraint à devenir un contemplatif par la force des choses : j'aime la philosophie !
Aussi je compte sur vous pour m'ouvrir les yeux sur l'Être, sur le bonheur, sur le sens de la vie, etc...
(17 février 2004)


Réponse à l'agnostique.
Je définis l'indécision de l'agnostique par rapport à l'athée, dans le sens où l'athéisme se définit par le rejet de la conception de Dieu, je m'explique, je considère ainsi que l'athéisme, non seulement nie Dieu, mais en plus (en fait cela découle de la négation de Dieu), refuse de penser par Dieu.
En effet, le "a priori" change les choses, et le fait de ne pas exclure Dieu.
En fait l'athée affronte la question de Dieu en niant son existence réelle pour montrer l'origine humaine de cette création, tandis que l'agnostique n'exclut pas Dieu, mais il n'y croit pas, or selon moi, le fait de ne pas croire en Dieu implique que ce concept a été inventé par les hommes, et ainsi, confronté à l'idée de Dieu, il en vient à la considérer comme une simple création de l'imaginaire humain et ne peut donc qu'exclure Dieu de toute réflexion métaphysique. Egalement, il faut affirmer que les agnostiques n'ont pas le monopole de l'idée d'impossibilité d'explication de la cause première.
Je dis que l'agnostique est indécis car il refuse de se prononcer clairement sur Dieu, et qu'il élude la question, car si comme tu dit, "à priori" Dieu n'existe pas, et que rien ne permet de le prouver, il semble logique de considérer que Dieu n'existe pas, puisqu'il s'agit d'un concept métaphysique infondé.
(Dernier-homme / 26/02/04 - 19h48)


Cette présentation de l'agnosticisme est très intéressante.
Une petite précision concernant les athées : pour moi ce sont ceux qui répondent non à la question "Croyez-vous en l'existence de Dieu ?" et qui vivent très bien sans cette notion. Ils ne disent pas "Dieux n'existe pas !" car on ne peut pas démontrer la non existence de quelque chose qui (selon la définition des croyants) n'obéit pas aux lois de la nature.
(atheisme.free.fr / 21/02/04 15h15)



Je tenais à réagir à notre athée de 19 ans que je salue au passage.

Lorsque je me suis déclaré (par humour) "agnostique radicaliste" c'est un pléonasme (ça s'écrit comme ça j'espère ?).
En fait l'agnosticisme n'est pas un compromis. Un agnostique est anti-absolutiste. C'est-à-dire que nous pensons que toutes idée sur l'au-delà (dans le sens de surnaturel, dépassant la perception et l'intellect de l'homme) est inaccessible à l'homme, et le restera. Alors Dieu? Et bien a priori non, il n'existe pas. Mais le "a priori" est important car c'est ce qui différentie l'agnostique de l'athée. Car l'athée a une idée sur l'au-delà : Dieu n'existe pas. Ont-ils une raison supérieure à la mienne pour voir dans l'au-delà de la raison de l'homme ce qui n'existe pas? Non!
Je crois contrairement à ce que tu penses qu'un agnostique pur, tel que je le définis en tout cas, l'est par aboutissement d'un raisonnement qui va peut être un peu plus loin que celui des athées. Car la non croyance n'est-elle pas une croyance en soi ?

Ca ne veut pas dire qu'un agnostique est "ouvert" au concept de Dieu, bien au contraire : on parle de quelque chose qui est par définition au-delà de l'homme.
Mais c'est le cas également des athées, pour qui l'argument est le même.

Voila, j'espère que mon argumentation vous démontrera que les agnostiques autre chose que des gens indécis, car c'est tout le contraire.

J'espère qu'il y aura des réactions à mes idées.

A bientôt
(Agnostique radicaliste / 20/02/04 - 20h10)


J'ai 19 ans, je suis athée, complétement.
Je vois quelques bizarreries, notamment dans le tableau sur le croisement religion philosophie, on voit un grand truc de classement, sans explication:
Par exemple on voit que le judaïsme est en -- alors que l'islam est en -, alors que cette dernière religion est prosélyte, ce qui est, ce me semble, un caractère très négatif !
Autre bizarrerie, l'abus des jeux vidéos comme manipulation, dans ce cas la pourquoi pas les jeux de rôles ou les jeux de société... voir même tout loisir !
Petit commentaire: La foi inconditionnelle en la science est aussi un déplacement du sacré et un faux athéisme, mais ce n'est qu'un exemple, le vrai détachement total et absolu du sacré c'est le nihilisme, car ne pas croire est le seul moyen de ne pas être mystifié.
Schopenhauer et Nietzsche ont raison sur une chose, c'est qu'en fin de compte, la réalité est souffrance avant tout, cependant, ni la musique, ni la morale, ni l'art dionysiaque ne nous en sauve gniark gniark gniark
PS:y'avait d'autres erreurs
No futur, Ni dieu, Ni maitre

Petite remarque:
L'agnosticisme est encore berné par Dieu puisqu'en refusant de s'interroger dessus, il pense encore par Dieu, puisqu'il se cloisonne dans un non-questionnement où dieu n'est ni rejeté ni accepté, et donc l'idée de dieu est toujours en lui, l'agnosticisme c'est plus un compromis.

Autre commentaire:
La Bible et le Coran, interprétés autrement que comme un écrit humain est une des plus grosses stupidités qui soit!
(Dernier-homme / 12 février 2004)


L'unicité de Dieu a volé en éclat dès la scission juifs-chrétiens, puisqu'il est logiquement impossible d'dmettre que le même Dieu unique nous a envoyé son fils et ne l' pas envoyé. Mais il se trouvera des gnostiques pour imaginer que Dieu satisfait le principe quantique de la superposition des états...
(Planchon / 11 février 2004)


Voir une longue
réaction d'un internaute chrétien à la page "Arguments des athées".
(PNM / 9 février 2004)


Je suis déiste, donc pas vraiment très loin de la pensée générale du site. Ce qui me choque vraiment, c'est que vous critiquiez les religions pour des trucs du genre "ça fait la guerre" ok ok mais pourquoi ne pas simplement citer le texte, a savoir les passages homophobes et mysogynes de la Bible (par ex : Lev 18, 22)
(Jean M. / 7 février 2004)


Bonjour, j'ai 18ans et je suis chrétienne protestante. Je suis tombée sur ce site en faisant une recherche sur les diverses religions (et oui, c'est pas parce qu'on est chrétien qu'on est fermé aux autres....) et je l'ai trouvé très intéressant, bien que les propos anti-christianisme m'aient un peu scandalisé. Je voudrais dire que croire en Dieu, le prier, aller à l'église, ce n'est pas (forcément) une religion....moi j'appelle ça avoir la foi. Née dans une famille chrétienne, je me suis faite baptisée à 16 ans, car pour les protestants, le baptême représente un engagement, un témoignage de notre foi, ce qui est différent chez les catholiques. Je crois en Dieu, je crois qu'il a envoyé son fils Jésus. Jésus s'est sacrifié, il a donné sa vie sur une croix pour nous sauver, car au moment de sa mort, il a pris sur lui tous les péchés de tous les hommes pour que nous puissions être pardonnés. Seriez vous capable de payer un tel prix pour sauver le monde? Lui a souffert parce qu'il nous aime, il aime même les athées qui ne croient plus, contrairement à vos propos, Dieu nous donne l'entière liberté, nous sommes libres de choisir ce que nous désirons faire. Et à l'inverse, les gens qui ne croient pas en lui sont esclaves du monde, de tous les soi-disant plaisirs qu'il offre. Parce que le monde est séduisant, Satan est séduisant, mais ce qu'offre Dieu est plus beau encore. Dieu nous donne la paix, la joie, l'amour, le pardon, la confiance.... et bien d'autres choses encore. Et j'y crois parce qu'il agit dans ma vie chaque jour et qu'il répond à mes prières. Il est toujours là.
Bon je vais arrêter là parce que sinon demain j'y serai encore. Mais je vous conseil d'aller sur le site xplorejesus.com, juste comme ça.....
Amicalement
(Sophie / 7 février 2004)


Le français n'est pas ma langue maternelle, donc je vous prie d'avoir la bonté d'excuser mes fautes d'orthographe et de rédaction. Mais c'est que ce site est si fantastique et intelligent, et si plein de respect envers les croyants, que je ressens un besoin énorme de lui appartenir aussi, ne fusse qu'en écrivant ces quelques mots! Merci.
Je n'aime pas l'humanité. Mais alors là pas du tout! C'est l'humanité qui, à force d'inventer des dieux et des religions, détruit l'homme par la bêtise. Tiens, pourquoi croire si fermement en Dieu et non pas aux Hobbits? Les Hobbits n'existent pas parce qu'ils ont été inventés par un homme, Tolkien?! Mais Dieu aussi a été inventé par l'homme, que diable! Bien sûr, il a pris la précaution de nous envoyer son fils pour nous assurer qu'il existe bel et bien, lui, Dieu tout puissant, mais je pense que cela ne suffit pas quand on regarde autour de soi et que l'on voit tant de misère, tant d'injustice et tant de souffrance dans le monde. Au moins, avec les livres de Tolkien on s'amuse beaucoup plus qu'avec celui de Dieu! Et non, je ne veux pas paraître moqueuse, c'est simplement ma vérité.
Moi, ce que j'aime, c'est l'homme. L'homme qui, à force de réfléchir, finit par comprendre que Dieu ne peut pas exister et que c'est à lui, à l'homme seul et nu, de faire que ce monde soit vivable. Pour lui et pour ses voisins. Je trouve que les religions n'enseignent pas le respect. Nullement! De mes amis, ceux qui sont croyants me regardent de travers en hochant la tête ("pauvre petite") et essaient de me faire comprendre que je suis à temps de me sauver (de me sauver d'eux, peut-être?), mais ils n'arrivent pas à comprendre que moi, incroyante absolue et absolue, je n'ai jamais cherché à leur faire croire ma vérité, c'est-à-dire, que Dieu existe bel et bien, comme existent les Hobbits et Xanadu.
Je trouve que la plupart des croyants ne respecte pas les incroyants, par peur de comprendre, et que la plupart des incroyants respecte les croyants, par respect.
(Claire F. / 5 février 2004)


Mais c'est que tout ceci est génial! Je vous félicite! Ce site est vraiment excellent, nom d'un pipe!
(Corinne / 5 février 2004)


Je pense que depuis que l'homme est conscient de sa mort, il a tout naturellement inventé une explication de "la création" pour se rassurer et puis parce qu'en tant qu'être raisonnant,il a eu besoin d'expliquer,de justifier la vie.Pour ma part je n'ai jamais été satisfait des réponses toutes faites écrites dans des livres dits "saints". Je préfère l'honnêteté de reconnaître qu'on ne sait pas. Etre athée c'est aussi être libre d'apprécier pleinement le hasard de la vie.
(Pierre de Comps / 3 février 2004)


Je vous invite à aller voir sur la page Comment agir ? où j'aborde le sujet avec plusieurs liens dont certains donnent des modèles de lettre.
Il faut en effet écrire à l'évêché où l'on a été baptisé.
(atheisme.free.fr / 3 février 2004)



Mes compliments pour cet excellent site.
Pourriez vous m'indiquer la procédure à suivre pour etre debaptisé? J'ai en effet des amis qui souhaiteraient être lavés de la souillure monothéiste afin que leur ancêtres puissent reposer en paix à Tir-Na-Nog. En vous remerciant par avance.
(Morrigane / 2 février 2004)


Nietzsche dit quelque part qu'il souhaiterait avoir écrit cette phrase de Stendhal: "la seule excuse de Dieu, c'est qu'il n'existe pas".
(1er février 2004)

  Suite du livre d'or et de cendres


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Votre espace   Début Livre d'or      Haut de page   Contactcontact Copyright ©