Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  > Revue de Presse  > Pédophilie

Pédophilie

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Chili. L'Église catholique face aux crimes de pédophilie (Cathy Dos Santos)
L'Humanité - 31 juillet 2018

"Réunion de crise de la hiérarchie face aux multiples scandales qui éclaboussent jusqu'aux plus hauts représentants de l'institution.
À quel saint l'Église catholique chilienne se vouera-t-elle ? La Conférence épiscopale devait tenir hier une assemblée plénière extraordinaire pour analyser le marasme dans lequel se trouve empêtrée l'institution qui, depuis plusieurs mois, est éclaboussée par un immense scandale de crimes pédophiles perpétrés par certains de ses membres et occultés par la hiérarchie. Il y a toute juste une semaine, l'archevêque de Santiago, le cardinal Ricardo Ezzati, a été inculpé pour avoir dissimulé des abus sexuels de prélats contre des mineurs et sera interrogé le 20 août par le procureur en charge du dossier, Emiliano Ariasqui."
[...]
https://www.humanite.fr/chili-leglise-catholique-face-aux-crimes-de-pedophilie-658657


Chili. Démissions en cascade d'évêques en raison de scandales de pédophilie
L'Humanité - 22 mai 2018

"Fait inédit dans l'histoire de l'Église catholique, trente-quatre évêques chiliens ont présenté vendredi dernier leur démission au pape François à la suite d'un scandale de pédophilie. "Nous (...) avons remis nos postes entre les mains du Saint-Père afin qu'il décide librement pour chacun d'entre nous", ont-ils écrit." [...]
https://www.humanite.fr/chili-demissions-en-cascade-deveques-en-raison-de-scandales-de-pedophilie-655584


"Plus de 200 témoins et victimes" : la communauté de Riaumont au coeur d'un scandale de pédophilie (B.K.)
L'Obs - 2 mai 2018

"La communauté religieuse de Riaumont, qui vit en autarcie et héberge un village d'enfants composé d'une vingtaine de jeunes, âgés de 11 à 15 ans, est au coeur d'un vaste scandale. Selon "Le Point", la justice enquête sur de multiples affaires de maltraitance et de violences sexuelles perpétrées au sein de la communauté traditionaliste.
Plusieurs informations judiciaires auraient été ouvertes dans le plus grand secret, affirme l'hebdomadaire. Contacté par le magazine, Maître Bodereau, avocat du village de Riaumont dans plusieurs procédures, dément néanmoins toute enquête visant directement la communauté en elle-même.
En mai 2017, la communauté, régulièrement critiquée depuis les années 1970 pour ses méthodes d'éducation violentes et ses liens avec l'extrême droite, faisait face à la mise en examen d'Alain H., père prieur, et pilier de Riaumont depuis les années 1980.
D'après plusieurs témoignages concordants obtenus par "Le Point", la justice lui reprocherait des faits de pédophilie. [...]
"Derrière tout cela, l'affaire illustre un autre problème : le phagocytage des mouvements de scouts laïcs par des associations religieuses, parfois intégristes", analyse ainsi le magazine.""

https://www.nouvelobs.com/societe/20180502.OBS6075/plus-de-200-temoins-et-victimes-la-communaute-de-riaumont-au-coeur-d-un-scandale-de-pedophilie.html


La réforme du pape à l'épreuve de la pédophilie (Cécile Chambraud)
Le Monde - 10 mars 2018

"Cinq ans après son élection, François fait l'objet de critiques pour ses hésitations dans la lutte contre les abus sexuels commis par des prêtres.
Le 16 janvier, le pape François témoignait devant quatre-vingt-dix jésuites chiliens que "la grande paix" éprouvée par lui au moment où il a compris qu'il allait être élu pape "ne [l]'a[vait] pas quitté" depuis. Deux mois plus tard, pourrait-il encore l'affirmer ? Car depuis ce premier jour du voyage qui l'a conduit au Chili et au Pérou, s'est ouverte la crise la plus violente de son pontificat, cinq ans après son élection, le 13 mars 2013.
En l'espace de trois semaines, le scandale de pédophilie qui secoue le clergé chilien depuis des années est devenu le scandale qui ébranle la figure du pape François. A l'heure des premiers bilans d'un pontificat censé remettre de l'ordre à la tête de l'Eglise, cela tombe mal. Cette affaire est d'autant plus dommageable pour François qu'elle écorne trois des marqueurs attachés à son identité de pape. [...]
Pourquoi, alors, ne semble-t-il pas prêt à voler au secours de simples fidèles durablement meurtris par des "puissants" de sa propre Eglise, à savoir des prêtres et des évêques ? Pourquoi, lors de son voyage au Chili, a-t-il choisi de s'afficher à plusieurs reprises en compagnie d'un évêque, Mgr Juan Barros, accusé (il s'en défend) d'avoir couvert un prêtre, le père Fernando..."
[...]
http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/06/tarik-yildiz-l-enjeu-n-est-pas-la-structuration-de-l-islam-mais-la-lutte-contre-une-ideologie_5266154_3232.html?xtmc=religion&xtcr=62


Pédophilie : après sa désastreuse visite au Chili, le pape riposte (avec AFP)
Le Monde - 31 janvier 2018

"François a décidé d'envoyer dans le pays un représentant "pour écouter" les victimes. Sa défense d'un évêque accusé d'avoir protégé un prêtre pédophile avait choqué.
La tension était trop forte pour espérer qu'elle retombe d'elle-même. Le service de presse du Vatican a annoncé, mardi 30 janvier, que le pape François avait décidé d'envoyer un représentant à Santiago du Chili "pour écouter ceux qui ont manifesté la volonté de faire connaître des éléments qu'ils possèdent". Cette périphrase désigne les victimes du prêtre chilien Fernando Karadima, reconnu coupable d'agressions sexuelles sur mineurs par l'Eglise catholique en 2011.
Ces victimes dénoncent la nomination par François d'un des anciens protégés de Fernando Karadima, Mgr Juan Barros, comme évêque d'Osorno, un diocèse du sud du pays, en janvier 2015. Plusieurs accusent ce prélat d'avoir été présent, à l'époque, pendant qu'ils étaient agressés, et d'avoir couvert par la suite les agissements de son ancien mentor."
[...]
http://www.lemonde.fr/international/article/2018/01/31/pedophilie-apres-sa-desastreuse-visite-au-chili-le-pape-riposte_5249486_3210.html?xtmc=catholique&xtcr=9


Le pape se prend une calotte (H.L.)
Le Canard Enchaîné - 24 janvier 2018

"Un souverain pontife qui se fait sonner les cloches publiquement par un cardinal avant de faire son mea culpa devant une flopée de journalistes, c'est du jamais vu !
L'éminence qui lui a passé un savon n'est pas le premier mitré venu. Cardinal archevêque de Boston, Sean O'Malley compte parmi les plus proches collaborateurs du pape : il fait partie de son "C9" (une sorte de conseil restreint) et préside la Commission vaticane de prévention de la pédophilie. C'est justement une intervention calamiteuse de son saint patron sur les curés violeurs qui a fait sortir le mitré de ses gonds."
[...]


>>> Suite de la revue de presse :

Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©