Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Divers > 2008

Divers

2008

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Sans-abris : l'appel des grandes religions (Laurent Chabrun)
L'Express – 16 décembre 2008 (1/4 de page)

"Les représentants des principales religions de France, se réunissent ce mardi matin pour apporter leur soutien aux mal-logés. Ils en appellent à la ministre du Logement Christine Boutin.
"Tous les biens susceptibles d'être loués doivent l'être sans délai". Tel est le mot d'ordre des représentants des principales religions présentes en France."
[...]
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sans-abris-l-appel-des-grandes-religions_726641.html


Vraie sœur, faux frère (Eric Emptaz)
Le Canard Enchaîné – 22 octobre 2008 (1/4 de page)

"Sœur Emmanuelle était "notre sœur à tous", a lancé notre omniprésident. Certes, en se fiant aux apparences, il peut sembler que tout à son emphase, frère Nicolas s'emballe un peu pour ce qui est de son propre cas. Car si la défunte sœur avait fait et accompli le vœu de vivre avec "les pauvres des pauvres", ce n'est pas exactement le cursus choisi par frère Sarkozy." [...]
Conclusion : "Certes, à ne prêter qu'aux anciens riches, il n'a plus grand-chose à proposer aux simples fauchés qui pleurent pour leur fins de mois, pour le prix du gazole ou leur pouvoir d'achat. Mais ils l'auront compris, ces égoïstes-là ont plus intérêt à prier sœur Emmanuelle qu'à croire en frère Nicolas. Amen."


Dernier hommage à Soeur-Emmanuelle
L'Humanité – 22 octobre 2008 (1/6 de page)

Cérémonie dans la plus stricte intimité, hommage discret des anonymes aux abords de la maison de retraite : le village de Callian (Var) a fait ses adieux mercredi à Soeur Emmanuelle dans la simplicité à laquelle la religieuse avait toujours aspiré, avant un hommage plus solennel à Paris.
Soeur Emmanuelle repose désormais dans le petit cimetière situé sur les hauteurs du village où elle vivait depuis 1993, dans le carré réservé aux religieuses de l’Ordre de Notre-Dame de Sion, la congrégation où elle avait prononcé ses voeux."
[...]
http://www.humanite.fr/Dernier-hommage-a-Soeur-Emmanuelle


Sœur Emmanuelle est morte (Source AFP)
Libération – 20 octobre 2008 (1/8 de page)

Sœur Emmanuelle, qui a dédié sa vie aux plus pauvres, est décédée lundi à l'âge de 99 ans, a annoncé Trao Nguyen, président d'Asmae-Association Sœur Emmanuelle.
Madeleine Cinquin, de son vrai nom, s’est éteinte «dans son sommeil» dans la nuit de dimanche à lundi dans la maison de retraite de Callian (Var), a indiqué une responsable de l’association."
[...]
http://www.liberation.fr/societe/0101163449-soeur-emmanuelle-est-morte


Mail "raciste" : la délégation musulmane déçue après la rencontre avec Mam (Catherine Coroller)
Libération – 7 octobre 2008 (1/6 de page)

"En sortant, Kamel Kabtane soupire : "Je suis un peu resté sur ma faim". Le recteur de la Mosquée de Lyon faisait partie mardi de la délégation de responsables musulmans reçu par la ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie. Il attendait que toutes les ambigüités entourant l'envoi par un policier de la Région Rhône-Alpes d'un courriel sollicitant des informations sur les pratiques religieuses des agents "autres que chrétiens", soit levées. Il a été déçu. "La ministre nous a répété ce qu'elle avait déjà dit officiellement, qu'il s'agit de l'erreur d'un individu. Moi, j'ai du mal à croire qu'un fonctionnaire de ce niveau ait pu prendre de lui-même une telle initiative. Peut-être qu'un ordre lui a été donné." Dans l'entourage d'Alliot-Marie, on affirme au contraire que "les musulmans ont entendu ce qu'ils voulaient entendre et ont été rassurés". Et l'on rappelle que "la ministre a réagi très vite. Avant même que les associations musulmanes ne se manifestent, le policier a reçu un blâme et a été muté"..." [...]
http://libelyon.blogs.liberation.fr/info/2008/10/mam-reoit-une-d.html


Le policier qui a demandé la religion de fonctionnaires sanctionné (Richard Schittly)
Le Monde – 4 octobre 2008 (1/10 de page)

"C'est un policier des ex- "RG" qui a envoyé le 16 septembre au conseil régional Rhône-Alpes un mail demandant d'"indiquer" si, parmi le personnel, se trouvaient "des gens de confession autre que chrétienne". "Une initiative individuelle d'un fonctionnaire qui n'a ni pris conseil ni reçu d'instruction", a déclaré, jeudi 2 octobre, Jacques Signourel, directeur départemental de la sécurité publique.
Une note officielle du 26 septembre, signée du directeur de cabinet du préfet délégué à la sécurité du Rhône, titrée "Islam radical", nuance cette version : le 8, lors d'une réunion, la préfecture a donné la consigne aux services d'enquêter sur l'évolution du "prosélytisme religieux". Le document exigeait un retour "pour la fin du mois". Vendredi, le policier s'est vu infliger un blâme et a été muté."

http://www.lemonde.fr/web/recherche_breve/1,13-0,37-1053391,0.html


Vos agents sont chrétiens ? (Laurent Mouloud)
L'Humanité – 3 octobre 2008 (1/6 de page)

"Polémique. Les renseignements généraux auraient demandé au conseil régional de Rhône-Alpes de lui fournir la liste des personnels non chrétiens.
"C’est une malencontreuse initiative individuelle !" Le ministère de l’Intérieur a passé la journée d’hier à tenter de dégonfler la polémique autour d’un e-mail pour le moins douteux. Le 16 septembre, le service des ressources humaines du conseil régional de Rhône-Alpes reçoit un courrier électronique en provenance de la sous-direction de l’information générale (SDIG) de la direction départementale de la sécurité publique du Rhône (DDSP), en clair, les anciens renseignements généraux. Une missive aussi courtoise que tendancieuse. "Auriez-vous l’amabilité de m’indiquer si, parmi votre personnel, vous avez des agents de confession autre que chrétienne (…), pouvez-vous me dire si certains d’entre eux ont demandé des aménagements d’horaires ou de service pour pratiquer leur religion ?"
Abasourdis, les services de la région croient à un canular. Ils répondent à l’auteur de l’e-mail qui confirme sa demande en précisant que cette "étude" est menée à la demande de l’Association des maires de France. Renseignement pris, cette dernière n’a jamais rien réclamé de tel… Résultat : le 26 septembre, Jean-Jacques Queyranne, le président PS de la région, demande des explications à la ministre de l’Intérieur. "Cette lettre n’est pas encore parvenue à la ministre ni à son cabinet", a assuré, hier, la Place Beauvau, qui affirme avoir découvert l’affaire par une dépêche de l’AFP.
En pleine polémique sur Edvige et le fichage policier, cette affaire de courriel tombe mal pour Michèle Alliot-Marie. Hier, la ministre a aussitôt qualifié la requête du policier d’« inadmissible » et promis des sanctions."
[...]
http://www.humanite.fr/2008-10-03_Societe_Vos-agents-sont-chretiens


Un conseil régional questionné sur la religion de ses employés (L.S. avec AFP)
Le Figaro – 2 octobre 2008 (1/8 de page)

"Le Conseil régional Rhône-Alpes condamne un courrier électronique adressé à sa DRH par un agent des anciens RG à propos de la confession de ses employés. La place Beauveau a assuré avoir diligenté une enquête.
"Auriez-vous l'amabilité de m'indiquer si parmi votre personnel, vous avez des agents de confession autre que chrétienne ?" Cette phrase est extraite d'un courrier électronique envoyé le 16 septembre à la direction des ressources humaines du conseil régional Rhône-Alpes par un agent de la sous-direction de l'Information générale (SDIG) de la Direction départementale de la Sécurité publique du Rhône (DDSP). En d'autres termes, un agent des anciens Renseignements Généraux (RG)." "Dans l'affirmative pouvez vous me dire si certains d'entre eux ont demandé des aménagements d'horaires ou de service pour pratiquer leur religion", ajoute cet e-mail selon un communiqué du conseil intitulé "Edvige enterré ? Pas vraiment…"."
[...]
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/10/02/01016-20081002ARTFIG00313-quand-les-rg-demandent-la-
religion-des-employes-d-un-conseil-regional-.php


La préfecture de police annule une manifestation antisioniste
Le Nouvel Observateur – 27 septembre 2008 (1/4 de page)

"La manifestation antisioniste qui devait se dérouler samedi 27 septembre sur le parvis du Trocadéro à Paris, a été interdite vendredi soir par la préfecture de police.
Le rassemblement, organisé par l'association religieuse Zahra, avait pour but de protester contre le "sionisme". La préfecture de police l'a annulé pour risque de troubles à l'ordre public, a fait savoir la préfecture de police elle-même.
L'interdiction a aussi été motivée par le fait que la préfecture de police a été dans l'impossibilité de joindre l'organisateur, selon la source."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20080927.OBS3013/?xtmc=religion&xtcr=3


Les signes du seigneur (Laurent Carpentier)
Libération – 31 juillet 2008 (1/8 de page)

"René Bescond. Ce prêtre catholique breton de 76 ans est le pasteur de la communauté des sourds et malentendants, qu’il a fondée à Brest, il y a quarante ans.
C’est une drôle de messe où la foule agite les mains en mouvements ordonnés. Deux bras levés, doigts tendus vers les cieux : "Aaaalléluia." Nul besoin de crier pour se faire entendre : ces paroissiens-là suivent la célébration de Dieu sur les lèvres du père René Bescond, qui, le dernier dimanche de chaque mois, à Brest, dans la chapelle des Sœurs de l’Agneau de Dieu, dit la messe "en français signé", et depuis quarante ans, parcourt les routes de Bretagne, de Normandie et de Vendée, en pasteur empressé de cette communauté, souvent délaissée des hommes, sinon de Dieu : les sourds."
[...]
http://www.liberation.fr/transversales/portraits/342212.FR.php


De la mosquée à l'église, une route solitaire (Stéphanie Le Bars)
Le Monde – 2 avril 2008 (1/4 de page)

"Un prêtre pour parrain, une amie pour marraine, mais ni père ni mère à ses côtés. Guy-Khaled a reçu le baptême dimanche 30 mars, dans une église du Var. Depuis, il se sent "illuminé".
Né en France, élevé dans la tradition musulmane, le jeune homme âgé de 26 ans a rejoint les quelques centaines de musulmans qui, plus ou moins ouvertement, se convertissent chaque année au christianisme, embrassant la religion catholique ou protestante. Lui affiche ses convictions avec militantisme. Désapprobateurs, son père et ses demi-frères et soeurs lui reprochent d'avoir "renié sa culture". Sa mère "a du mal à comprendre" mais "l'accepte" et l'accompagne parfois à des rencontres avec des chrétiens. Certains de ses anciens amis l'accusent d'apostasie et ne lui parlent plus."
[...]


>>> Suite de la revue de presse : Divers : 2007


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©