Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Divers > 2005

Divers

2005

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Les crédules du monde entier ont rendez-vous avec les OVNI
Marianne - 15 au 21 octobre 2005 - (1/5 de page)

Pérou. Le Congrès mondial des extraterrestres se tient pendant une semaine à Lima. Les organisateurs, appartenant au groupe Alfa y Omega, croient qu'une "flotte d'ovnis, dont l'un transportant Jésus-Christ, apparaîtra dans le ciel pour signaler la fin du monde". L'un des invités a raconté que, le 11 septembre 2001, des centaines de personnes ont été sauvées du Wold Trade Center et emmenées sur une autre planète. Un psychologue américain a détaillé sa rencontre avec un "gris" (extra-terrestre) qu'il a hébergé chez lui pendant 9 jours. "Effrayé de tant de crédulité ?"


Homme d'église mais aussi homme d'argent (Marc Pivois)
Libération - 15 septembre - (1/8 de page)

Antoine Videau, prêtre d'un village de Corse, soupçonné d'abus de confiance et de faux en écriture, se trouve en garde à vue. "Quand il vous tend l'hostie, on voit briller la Rolex sous la manche, c'est un peu gênant...", précise un paroissien, parlant du prêtre au style "plus frimeur qu'homme d'église". Une femme renchérit : "Un coup il venait dire la messe en Audi A3, un coup il venait en Golf GTI, ça décoiffait !".
Ayant eu vent de pratiques peu "catholiques", le nouvel évêque d'Ajaccio, Mgr Brunin, avec l’aide d’un cabinet indépendant, s’était rendu compte de "nombreuses et importantes malversations". Il avait informé le procureur de la République et écarté Antoine Videau de ses fonctions.
C’est surtout le détournement d'un héritage (500 000 euros) légué par un dignitaire du Vatican aux bonnes oeuvres de l'évêché qui intéresse les enquêteurs. Ceux-ci, ayant "épluché les comptes, ont effectivement trouvé trace de dépôts suspects correspondant à plusieurs centaines de milliers d'euros".


Regarder Dieu en face (Sean James Rose)
Libération - 29 août 2005 (1/2 page)

L'exposition "Face à faces", qui a lieu dans les Yvelines (Magny-les-Hameaux, jusqu'au 30 octobre), a pour objet l'histoire du portrait du Christ à l'âge classique. La tradition appelle "véronique" (vera icôn, image vraie) le voile où se dessine un visage du Christ après avoir été essuyé par une femme sur le chemin de croix. Mais c’est le suaire, notamment celui de Turin qui a fixé les canons du visage du Christ : "asymétrie des sourcils, raie médiane, cernes, pommettes, sillon nasal marqué, barbe bifide, légère moustache, zone glabre entre lèvre inférieure et barbe". Le statut de l'image sainte a été réaffirmé, au moment de la Contre-réforme et du concile de Trente, comme support de la foi et de la prière, comme objet de vénération, mais pas d'adoration. "Dans ce haut lieu du jansénisme en vallée de Chevreuse, la balance penche vers la sobriété."


L’évangile selon saint Rap
Le Canard enchaîné - 10 août 2005 - (16 lignes)

Le journal "La Croix" rapporte les bienfaits évangéliques du hip-hop, expliqués par l’association religieuse Psalmodia : ses jeunes adhérents "sont libres d’exprimer leur foi en Dieu à travers leur corps, selon leurs désirs". Les cours commencent et finissent par une prière permettant "aux danseurs de s’abandonner à Dieu, de lui laisser la liberté de guider leur mouvement".
Conclusion : attention "aux dérapages de l'hiphopus Dei !"


Les voix du Seigneur (Eric Fottorino)
Le Monde – 28 juin 2005 - (1/6 de page)

Train, restaurant, salle d’attente..., chacun connaît les lieux où l’on est dérangé par les sonneries des téléphones mobiles et par les conversations qui s’en suivent. Il y a aussi les églises où une simple sonnerie intempestive peut perturber la messe : "le charme est rompu, le lien avec le Très Haut est brouillé".
Dans l’Etat de Guanajuato, au Mexique, l’affaire est prise très au sérieux. Une campagne d’affichage dans les églises a été lancée par les autorités avec ce slogan indirect : "Dieu veut te parler, mais pas sur ton portable". Ceci n’est pas sans rappeler un film de Woody Allen où, appelant Dieu lors d’une cérémonie de culte chez les Grecs antiques, les fidèles entendirent un message de Dieu enregistré sur un répondeur, les invitant à lui laisser un message en son absence.


Soeur Emmanuelle : "Zidane ?" C’est un champion de vie (propos recueillis par Olivier Delcroix)
Le Figaro - 7 juin 2005 - (1/3 de page)

Sous-titre : A 96 ans, elle se lance dans l’édition d’albums consacrés à des personnalités aimées du publics.
Une interview de celle qui a crée l’Asmae, ONG en faveur des plus démunis dans le monde. Elle vient de lancer une collection de bandes dessinées appelée "Champion de vie" au bénéfice de l’association. Voulant "montrer la carrière exemplaire de quelques champions de vie", elle a d’abord pensé à Zinédine Zidane, un homme "très gai, très généreux".


La Cour de cassation intervient dans un conflit familial et religieux
Le Monde - 3 juin 2005 - (14 lignes)

La veuve d’un musulman et les trois enfants qu’il a eu d’un premier lit s’affrontent au sujet de l’incinération du défunt. En effet, la veuve souhaite que son mari, dont elle était officiellement séparée depuis septembre 2004, soit "enterré selon la tradition musulmane, dans le carré musulman du cimetière de Lille, dans un linceul blanc, la tête tournée vers la Mecque".
La Cour d’appel de Douai avait jugé irrecevable l’appel de la veuve et avait donné raison aux enfants. La Cour de cassation ayant annulé le 1er juin cette décision, l’affaire sera rejugée devant la Cour d’appel de Paris.


Sainte apparition à Cholet de Noël
Le Canard enchaîné - 11 mai 2005 - (40 lignes)

La première rue portant le nom de "Jean Paul II" vient d'être inaugurée en France. En effet, "le très catho et autoritaire député maire UMP de Cholet (Maine-et-Loire) a pris tout le monde vitesse en faisant voter ce pieux baptême au conseil municipal du 11 avril...", soit neuf jours après la mort du souverain pontife. Les habitants ont été avertis par courrier le 7 avril du changement de nom de l'esplanade de l'église Notre-Dame et d'une partie de la rue du Commerce. Le Canard enchaîné rappelle que ce maire "fait partie des douze députés UMP, avec Boutin et Madelin, qui avaient voté contre la loi sur la laïcité en février 2004".


Le moine amoureux (Valérie Véronnet)
Psychologies - mai 2005 - (3 pages)

Le portrait de frère Marc, qui après dix ans de monastère a succombé à l’amour de Marie-Pierre. "Je n’ai trouvé aucune bonne raison de ne pas céder à cet amour-là." Ce coup de foudre l’a conduit à quitter le monastère. Mariés depuis 10 ans, ils ont aujourd’hui trois enfants.


Expulsion des évangéliques
Le Monde - 24 et 25 avril 2005 (10 lignes)

Sur décision du Tribunal Administratif de Bobigny (Seine Saint-Denis), deux églises évangéliques implantées dans les sous-sols d’une zone d’activité de Bagnolet, vont être expulsées. Une mosquée et un temple protestant sont également installés dans la même zone. Pour la première, le dossier a été renvoyé vers un juge de "fond", pour le second, la décision est mise en délibérée.


Le blasphème fait son retour en Cène (Jack Dion)
Marianne - 12 au 18 mars 2005 - (1/2 page)

L’association catholique "Croyance et libertés" tente de faire interdire en justice une campagne de publicité des créateurs de mode Marithé et François Girbaud. L’image détourne le tableau de Léonard de Vinci, la Cène, en remplaçant Jésus et les apôtres par des femmes portant des vêtements de la marque. L’association "Croyance et libertés" "dénonce les "comportements érotiques et blasphématoires" illustrés dans une pub utilisant "une scène sacrée à des fins mercantiles"."
Pour Marianne, l’érotisme de la scène n'est que "supposé" et les "fins mercantiles" sont l’objet même de la publicité. Quant au tableau de Vinci, ce n’est pas une icône religieuse. En outre, la notion de blasphème est un concept purement religieux qui n’a pas à être invoqué devant un tribunal. Ce qui est sûr, c’est que grâce à "Croyance et libertés" le succès de la publicité est assuré.



Le maire de Montreuil surveille ses protestants (Catherine Coroller)
Libération – 11 février 2005 – (1/4 de page)

Depuis quelques temps, le Président de la FPF (Fédération protestante de France) Jean-Arnold de Clermont, se plaint de "discriminations" concernant les églises protestantes afro-antillaises. Le dernier incident, dimanche dernier, s'est déroulé dans le temple de Montreuil où se trouvaient des fidèles de l'assemblée évangélique Le Rocher, créée par des Zaïrois. Le maire de la ville, Jean-Pierre Brard, apparenté communiste a voulu interrompre la séance pour des questions de sécurité. L'intervention d'un pasteur de la FPF a pu convaincre le maire de laisser l'office se poursuivre. Pour Jean-Pierre Brard, "Les pouvoirs de police du maire lui donnent l'obligation de contrôler les problèmes de sécurité. S'il y a un incendie et des morts, c'est lui qui est responsable."
Considérant que l'incident est grave, Jean-Arnold de Clermont a demandé un rendez-vous au ministre de l'Intérieur et au préfet. S'il n'envisage pas de porter plainte, il constate une série de "dérapages" : "Les protestants évangéliques et l'islam sont aujourd'hui victimes de la même volonté de certains responsables politiques d'avoir en face d'eux des églises politiquement correctes". Pour le pasteur d'une église évangélique africaine, Moke Pengele, la seule raison est celle de la "couleur" de peau.


Quand les policiers s'initient à la civilisation arabo-musulmane (Pascal Ceaux)
Le Monde – 23 et 24 janvier 2005 – (1/6 de page)

Pour la première fois depuis une dizaine d'années, le Centre national d'études et de formation de la police de Gif-sur-Yvette (Essonne) a abordé dans ses formations à l'islam, un volet culturel. Les soixante policiers participant à cette première session ont été initiés à la civilisation arabo-musulmane. L'objectif de ces formations est de montrer "aux participants comment des attitudes racistes peuvent naître des préjugés. Cela peut contribuer à améliorer l'accueil du public musulman dans les commissariats."
Le souci des conférenciers a également été de montrer que l'islam n'est pas une religion figée : "La réislamisation se traduit notamment par l'essor des confréries soufies qui défendent une approche mystique et individuelle de la foi". De même qu'il y a des télé-évangélistes protestants disposant d'émissions de télévision, il existe aussi un célèbre "télé-coraniste" qui prêche depuis une chaîne implantée au Caire et qui donnent des conseils sur tous les aspects de la vie courante. Parmi les thèmes abordés dans la formation, il y avait les relations avec la politique, sur le repli communautaire, la laïcité... Après les exposés, les questions des participants, ont surtout porté sur l'actualité. De nouvelles sessions d'"initiation à la civilisation arabo-musulmane" sont prévues.


Le ciel ne peut attendre
Marianne – 22 au 28 janvier 2005 – (24 lignes)

En prononçant son sermon à Orlando (USA), le révérend Jack Arnold s'est exclamé : "Lorsque mon labeur pour le Christ sera achevé et que le Père me rappellera à lui...". Il n'a pu terminer sa phrase et fut terrassé par une très rationnelle crise cardiaque, au pied de l'autel. Un de ses amis pasteur a reconnu qu'il avait eu belle mort, "dans sa propre paroisse et parmi ceux qu'il aimait le plus au monde". Pour une fois, Dieu ne s'est pas fait prier.


La Mosquée de Paris mobilisée pour Florence et Hussein (Catherine Coroller)
Libération – 21 janvier 2005 – (2/3 de page)

C'est le jour du début de l'Aïd el-Kebir, "un jour de pardon, de fraternité humaine, de solidarité et de compassion", qui a été choisi pour le rassemblement de soutien à la journaliste Florence Aubenas et à son guide et interprète Hussein Hanoun al-Saadi.
De nombreux journalistes et personnalités avaient répondu à l'invitation de Dalil Boubakeur, qui a lancé un appel à la libération des deux disparus en Iraq. Tous les orateurs, parmi lesquels, le père de Florence, le maire de Paris, Georges Malbrunot, Leïla Chahid... ont fait le lien entre l'Aïd, fête de solidarité et la probable prise d'otage et "ont insisté sur l'importance d'une mobilisation maximale". Certains craignent que le mouvement de soutien ne soit pas aussi fort que pour la prise d'otage de fin 2004. Leïla Chahid, déléguée générale de la Palestine en France, a lancé un appel à tous les citoyens arabes pour qu'ils se mobilisent.


Le curé qui n'aimait pas les cloches
Le Canard enchaîné - 5 janvier 2005 - (1/8 de page)

Un paroissien de Clessé, village de 800 habitants en Bourgogne, ne supporte plus les cloches qui sonnent l'heure la nuit, les demi-heures dans la journée et l'angélus. Après une intervention infructueuse auprès du maire et de la préfecture, il a déposé une plainte contre la commune. Or, il se trouve que "le plaignant n'est autre qu'un curé", un prêtre parisien à la retraite qui habite tout près de l'Eglise de Clessé.
Le maire a réuni les habitants qui, eux, veulent garder les cloches. "Cela fait des décennies que les cloches sonnent jour et nuit, et ça n'a jamais gêné personne !" Il a pris un avocat et craint pour le budget de sa commune. L'ancien curé réclame en effet 60 000 euros pour le préjudice.


>>> Suite de la revue de presse : Divers : 2004


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©