Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse > Circoncision

Circoncision

Revue de presse



En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le

Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Circoncision : audition tendue au Conseil de l'Europe (avec AFP)
Le Nouvel Observateur - 29 Janvier 2014

"Les représentants juifs et musulmans invoquent la "liberté de religion". Les défenseurs des enfants évoquent "le droit à l'intégrité physique".
Le débat sur la circoncision des jeunes enfants a donné lieu à un face-à-face tendu entre représentants juifs et musulmans d'une part, défenseurs de "l'intégrité physique des enfants" d'autre part, mardi 28 janvier au Conseil de l'Europe à Strasbourg.
La Commission des questions sociales et de la santé de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) avait souhaité réentendre la rapporteure d'une résolution controversée adoptée le 1er octobre dernier par l'APCE, la sociale-démocrate allemande Marlene Rupprecht.
Celle-ci cite "la circoncision des jeunes garçons pour des motifs religieux", au même titre que "les mutilations génitales féminines", parmi les violations du "droit des enfants à l'intégrité physique"."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140129.OBS4121/circoncision-audition-
tendue-au-conseil-de-l-europe.html


Le Conseil de l'Europe condamne la circoncision rituelle : le droit des enfants avant tout (Yves Ferroul)
Le Nouvel Observateur - 26 octobre 2013

"Dans une résolution adoptée le 1er octobre, le Conseil de l'Europe assimile la circoncision à une violation des droits de l'enfant. Une décision violemment condamnée par les organisations juives et musulmanes, qui prônent "le respect de la liberté religieuse" dans une pétition. Pour Yves Ferroul, sexologue, la loi protège avant tout l'intégrité physique des enfants.
Les présidents du CRIF, du Congrès juif mondial et du Congrès juif européen ont publié dans "Le Monde" une publicité d'une page qui met en avant leur pétition contre la remise en cause par le Conseil de l'Europe de la circoncision.
Ils invoquent une pratique millénaire, un particularisme sacrifié à la pensée unique, et la liberté de conscience. Cet amalgame est déjà contestable : battre sa femme ou son enfant, tuer celui qui a tué, etc., le nombre de pratiques millénaires que l'évolution des sociétés amène à interdire est infini. Et la liberté de conscience est une liberté de penser, pas de commettre des actes interdits par la loi.
Or c'est bien ce dont il s'agit : la loi protège l'intégrité physique des enfants.
Je voudrais apporter quelques éléments objectifs de réflexion sur ce sujet :
1. Une religion doit accepter les lois générales du pays
Ainsi la polygamie, cautionnée par certaines religions, est interdite dans les pays où la femme est juridiquement l'égale de l'homme, et où on ne peut être marié qu'à une seule femme. De même le rite de l'excision est proscrit de façon générale en Occident."
[...]
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/961125-le-conseil-de-l-europe-condamne-
la-circoncision-rituelle-le-droit-des-enfants-avant-tout.html


Sale temps pour la circoncision (Frédéric Lemaitre)
Le Monde - 8 septembre 2012

"En juin, un tribunal allemand a qualifié cet acte religieux de délit pénal au motif qu'il bafoue le droit de l'enfant et son intégrité physique. Aux Etats-Unis, 80 % des garçons étaient circoncis en 1960. Le chiffre est en chute libre, à cause des risques médicaux. Les adeptes de la théorie du battement d'ailes de papillon capable de provoquer une tornade à l'autre bout de la Terre ne pouvaient rêver meilleur scénario. Six ans après sa parution, un essai virulent dénonçant l'échec de l'intégration des Turcs en Allemagne, notamment en raison de leurs pratiques religieuses, est parvenu à créer d'importantes tensions entre ce pays et... Israël. Une des clés de l'énigme est à Cologne." [...]
http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1208029&xtmc=religion&xtcr=69


La justice allemande condamne la circoncision pour raison religieuse (avec AFP)
L'Express - 27 juin 2012

"La communauté juive voit dans la décision d'un tribunal allemand qui condamne la circoncision une atteinte aux prérogatives des communautés religieuses.
La circoncision d'un enfant pour des motifs religieux est une blessure corporelle passible d'une condamnation, selon la justice allemande. Cette annonce a suscité un tollé de la communauté juive qui y voit une atteinte à la liberté religieuse.
Dans un jugement qui devrait faire jurisprudence, le tribunal de grande instance de Cologne a estimé que "le corps d'un enfant était modifié durablement et de manière irréparable par la circoncision", selon un communiqué publié mardi. Celui-ci n'interdit pas cet acte à des fins médicales.
"Cette modification est contraire à l'intérêt de l'enfant qui doit décider plus tard par lui même de son appartenance religieuse", selon ce jugement qui précise que "le droit d'un enfant à son intégrité physique prime sur le droit des parents".
[...]
http://www.lexpress.fr/styles/la-justice-allemande-condamne-la-circoncision-pour-raison-religieuse_1131464.html


L'acteur Russell Crowe critique la circoncision puis s'excuse sur Twitter
L'Express - 12 juin 2011

"L'acteur Russell Crowe s'est excusé vendredi sur le site Twitter pour des propos tenus sur la circoncision, qu'il avait qualifiée de "barbare", ce qui lui avait valu une volée de bois vert de la part d'une revue spécialisée de Hollywood.
La controverse a éclaté lorsque la publication spécialisée Hollywood Reporter s'est fendue du titre "Russell Crowe insulte les juifs", se faisant l'écho de "tweets" échangés entre l'acteur et l'un de ses amis, le réalisateur Eli Roth.
Dans l'un de ces courts messages, Russell Crowe écrivait, selon le Hollywood Reporter: "La circoncision est barbare et stupide. Qui sommes-nous pour corriger la Nature ? Est-il bien vrai que DIEU demande à ce que le prépuce lui soit offert ? Les bébés sont parfaits"."
[...]
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/people/20110611.AFP3998/l-acteur-russell-crowe-critique-la-circoncision-puis-s-excuse-sur-twitter.html


"Je suis un prophète", sacré monologue (Sarah Bosquet)
Libération - 10 juin 2012

"Aux Métallos, un spectacle burlesque et cynique sur la religion.
"Je hais toutes les fêtes où l'on psalmodie, toutes les fêtes où l'on prie." Le petit homme qui abjure la religion musulmane en cinq langues remplit l'espace de sa gestuelle souple et nerveuse. Deux arbres, une poterie, une odeur de menthe fraîche qui flotte : Abel Aboualiten a conçu son monologue pour une scène dépouillée, qui laisse de la place au texte d'un spectacle "à 70-80% autobiographique". En partant d'une phrase sentencieuse lâchée par son fils pendant une pause-déjeuner, le comédien-acrobate-mime remonte jusqu'à son enfance marocaine exorciser ses traumatismes.
Sautillant, Aboualiten déroule le récit sanglant de sa circoncision, entrecoupé par un grand cri muet. Dans ses souvenirs, l'Aïd de Tétouan (nord du Maroc), seul jour de l'année où sa mère n'est pas battue, prend des allures de tableau infernal et absurde."
[...]
http://www.liberation.fr/culture/2012/06/10/je-suis-un-prophete-sacre-monologue_825150


"La laïcité ou la mort" (Mathieu Lindon)
Libération – 5 juillet 2008 (1/6 de page)

"En 1995, quand le Front national a conquis quelques mairies, l’une d’elles a vite pris comme mesure a priori un peu répugnante d’ajouter du porc dans les repas des cantines scolaires afin que les enfants musulmans (et juifs) ne puissent plus en profiter. Le Parisien raconte qu’en 2008, une école de la région parisienne, qui ne servait que des repas sans porc, s’est vue contrainte de réintégrer cette viande dans sa cantine sous la pression des partisans de la laïcité. Ce qui, il y a treize ans, était un mal absolu semble curieusement devenu un symbole du bien. Quand il y a eu l’affaire du voile, qui paraissait également dirigée autour d’une religion en particulier plutôt que contre le mysticisme en général, au moins c’était sous un prétexte inattaquable, les droits de la femme. Mais le jambon ? Le porc n’est pas un loup pour la femme et ne pas en manger pourrait ne pas avoir de conséquences traumatisantes. On a l’impression d’une décision ad religionem, contre le Dieu de l’islam, et d’une discrimination qui, pour être voilée, n’en est pas moins négative. On devrait aussi empêcher les petits garçons de faire pipi à l’école pour qu’ils n’aient pas à dévoiler leur éventuelle circoncision, signe ostensible s’il en est.". [...]
http://www.liberation.fr/transversales/weekend/337076.FR.php


Le voile et la circoncision (Michel Orcel, diplomé d'islamologie)
Le Monde - 28 octobre 2003 - (1/3 de page)

Pour l'auteur de l'article, le port du voile, dont le développement est récent, est un phénomène de culture auquel il ne faut pas accorder plus qu'importance qu'il n'en a. Le risque prosélyte est faible. Mais surtout il sert d'écran et de refouloir à un autre problème culturel, dont on ne parle pas et autrement plus grave : la circoncision qui concerne autant l'islam que le judaïsme. "En s'attaquant de front à la question du voile, la République française se voile les yeux sur d'autres pratiques, invisibles et non-prosélytes, sans doute, mais mutilantes, radicalement illégales et pénalement condamnables."
Un point de vue fort intéressant.





Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©