Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Revue de Presse  >  Athéisme > 2006-2009

Athéisme

2006-2009

Revue de presse


En quelques lignes, l'essentiel d'une sélection* d'articles de la presse écrite
(*) L'exhaustivité n'est pas recherchée.
Si un article qui vous paraît important a été omis, signalez-le



Codes couleur :
En noir : synthèse la plus objective possible des articles ou des points paraissant importants.
En rouge foncé : citation ou extrait de l'article. Titre en gras.
En mauve : commentaire ou appréciation particulière de "atheisme.free.fr"


Sade, ou le plus athée des athées (Lydie Salvayre)
L'Humanité - 24 août 2009

Lydie Salvayre est romancière
Voir un extrait de l'article : Sade, ou le plus athée des athées


Etats-Unis. Athées et fiers de l’être (Laurie Goodstein)
Courrier International - 12 mai 2009

"De plus en plus nombreux mais toujours aussi méprisés, ils s’organisent pour sortir de l’ombre et améliorer leur image dans la société.
Plus de deux mois après avoir érigé un panneau proclamant : “Vous ne croyez pas en Dieu ? Vous n’êtes pas seul”, les treize membres du comité directeur de l’organisation athée Secular Humanists of the Lowcountry [les Humanistes laïques du Lowcountry] se sont réunis dans le salon de Laura et d’Alex Kasman pour débattre des retombées de leur geste. Le problème n’était pas que le groupe ait suscité une vague d’hostilité, mais le contraire. Lors de leur dernier symposium en public, plus d’une centaine de personnes se sont présentées, poussant le comité directeur à se demander si le moment n’était pas venu de voir plus grand.
Plus que jamais les athées d’Amérique prennent langue et s’expriment, même ici, en Caroline du Sud, un Etat dont le pouvoir législatif a l’an dernier approuvé à l’unanimité le principe d’une plaque d’immatriculation chrétienne marquée d’une croix, d’un vitrail et des mots “Je crois” (un juge ayant bloqué la décision, l’affaire est désormais devant la justice). Ils entrent en contact par Internet, organisent des rencontres dans des bars, font de la réclame sur des panneaux d’affichage et sur les bus, se portent volontaires pour les soupes populaires et le ramassage des ordures sur les bords de route."
[...]
http://www.courrierinternational.com/article/2009/05/12/athees-et-fiers-de-l-etre


Le slogan "Dieu n'existe pas" banni des bus allemands (Malka Marcovich)
Le Monde - 3 avril 2009

""Dieu (selon toute vraisemblance) n'existe pas." Plaqué sur les flancs de trois autobus, le slogan aurait dû circuler pendant trois mois dans les rues de Berlin. Objectif : faire de la capitale allemande le nouveau point de chute de la vaste campagne de publicité lancée par un collectif d'athées, début janvier, en Grande-Bretagne. Celle-ci a déjà essaimé avec succès au Canada, en Australie, en Italie et en Espagne (Le Monde du 15 janvier).
Pourtant, malgré plus de 20 000 euros de dons, rassemblés en quelques jours de collecte, l'initiative "Buskampagne" est au point mort en Allemagne. La régie des transports berlinois (BVG) n'a pas voulu délivrer d'autorisation. Les militants athées ont bien imaginé diffuser leur message sur les autobus d'autres grandes villes du pays. Peine perdue. Munich, Brême, Leipzig, Stuttgart, Dresde, Potsdam, Hambourg... Dans toutes ces municipalités, les refus tombent, les uns après les autres.
Les compagnies font toutes valoir le même argument : la "publicité idéologique" n'a pas sa place dans les réseaux de transport en commun. "Sinon, demain, on risquerait de voir des organisations telles que la scientologie se présenter à leur tour chez nous", justifie Klaus Wazlak, le porte-parole de la BVG."
[...]
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/04/02/le-slogan-dieu-n-existe-pas-banni-des-bus-allemands_1175751_0.html


Athée souhait (Fabrice Rousselot)
Libération – 17 février 2009 (1/4 de page)

"L’homme qui a osé défier Dieu en terre d’Amérique supporte mal le décalage horaire. Epaules basses et paupières lourdes, Christopher Hitchens dit qu’il vit à un train d’enfer et qu’il est un "peu surpris de tout ce qui se passe autour de lui". Depuis plus d’un quart de siècle qu’il est installé à Washington, il a pourtant fait de la controverse son fonds de commerce. Journaliste-écrivain-essayiste, incontestable star du magazine sur papier glacé Vanity Fair, son accent british, sa gouaille et son allure fripée sont devenues outre-Atlantique autant de signes distinctifs d’un intellectualisme européen engagé et polémique. Christopher Hitchens écrit sur tout et ne se refuse rien. En une vingtaine de livres et des centaines d’articles, il s’est attaqué pêle-mêle à la monarchie britannique, Henry Kissinger, Bill Clinton et mère Teresa. Mais cette fois, comme il le dit lui-même : "C’est autre chose. Je suis entré en résistance active contre la religion, et cela marque une étape déterminante dans ma petite existence", assène-t-il très sérieusement en sorte de préambule.
Tout est parti d’un livre, Dieu n’est pas grand : comment la religion empoisonne tout, publié en 2007 aux Etats-Unis, désormais traduit en français. En deux ans, Hitchens, qui a endossé déjà pas mal de costumes, s’est taillé les habits du pourfendeur le plus en vue de la chose religieuse dans un pays où le conservatisme chrétien reste une valeur sûre. Il n’a cessé d’enchaîner les meetings et les débats, attirant des foules de plus en plus impressionnantes. "Je suis invité partout, et les gens viennent en masse. A Los Angeles, ils m’ont fait passer au Wilshire Theatre, car il n’y avait pas de salle assez grande. Dans le Colorado, ils sont venus par milliers. Et ça continue.""
[...]
http://www.liberation.fr/monde/0101319956-athee-souhait


Ceux qui L’aiment peignent le bus (François Musseau)
Libération – 10 janvier 2009 (1/6 de page)

"Lancée à Londres, une bataille entre athées et croyants s’est étendue aux transports en commun espagnols.
De Barcelone à Madrid, les autobus servent de supports à une bataille médiatique enflammée entre croyants et athées. Qu’il s’agisse de le glorifier ou de nier son existence, Dieu est au cœur d’une partie de ping-pong visant, d’un côté, à mobiliser l’armée des fidèles ou, de l’autre, à conforter celle des incrédules. Cet affrontement inédit a pour origine une initiative de groupes athées, à Londres, consistant à coller ce slogan sur des bus : "Dieu n’existe probablement pas. Cesse de t’inquiéter et profite de la vie !"
L’idée, qui fait son chemin dans maints pays, est arrivée en force en Espagne. En Catalogne, l’Union des athées et des libres-penseurs, l’UAL, s’en est fait le principal relais. Et, après avoir réuni des fonds suffisants via Internet, s’est offert des encarts publicitaires sur deux lignes de bus qui, à partir de lundi - jusqu’à mars -, délivreront le message londonien, traduit bien sûr en castillan. Son alter ego à Madrid, l’Amal, parle de "couvrir" quatre trajets d’autobus dans la capitale d’ici la fin du mois. Et si les internautes se montrent généreux, ce slogan s’étendra sur d’autres lignes de bus madrilènes et barcelonaises, puis à Valence, Séville et Bilbao. [...]
Ce n’est pas neutre, en effet, dans un pays officiellement «aconfessionnel», mais où la religion catholique continue de peser lourdement - dans l’enseignement en particulier. Et où le gouvernement Zapatero, engagé depuis 2004 dans des réformes laïques (instruction civique, fin du catéchisme obligatoire…), a du mal à tenir tête à la toute-puissante Eglise, dont il a dû finir par améliorer le financement - de 0,5 % à 0,7 % du budget national. «La présence religieuse est fatigante, justifie Emili Vives, président d’un groupe d’athées et d’agnostiques. Notre campagne ne fait de mal à personne. C’est avant tout un bol d’air frais et une gifle au fanatisme.»"

http://www.liberation.fr/monde/0101310820-ceux-qui-l-aiment-peignent-le-bus


Etats-Unis. Le réveil de l'athéisme (Thomas Canteloube)
Marianne – 19 au 25 mai 2007 (1 page)

"Scientifique et polémistes mobilisent le camp laïc contre les "croisades" de George Bush et les offensives des fondamentalistes."
Dans ce pays où le président se considère élu "grâce à la volonté divine", les athées ne se cachent plus. "La (Des)illusion de Dieu, de Richard Dawkins, et Lettre à une nation chrétienne, de Sam Harris, sont deux farouches pamphlets antireligieux. Ils se sont vendus chacun à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires aux Etats-Unis. Ces jours-ci, le polémiste anglais naturalisé américain apporte une nouvelle pierre à l'édifice avec son Dieu n'est pas grand, comment la religion empoisonne tout, salué par les critiques".
13% des américains se déclarent sans religion, soit deux fois plus qu'en 1990. Cependant un sondage récent indique qu'ils sont loin d'être prêts à élire un président athée.


Michel Onfray ou la philosophie à rebours (Gillem Salles)
L'Humanité - 17 août 2006 (1/10 de page)

A propos de l'émission de France Culture, du lundi au vendredi de 19 heures à 20 heures, qui retransmet une série de conférences de Michel Onfray, fondateur de l’université populaire de Caen, qui explore l'histoire méconnue de la philosphie sur le thème "Les ultras des Lumières".
"Ce soir, à 19 heures, le philosophe nous invite à « déconstruire le christianisme » au travers de la pensée de D’Holbach, "athée forcené" pour qui la religion n’est qu’une simple "forgerie humaine". D’Holbach se livre à un démontage méticuleux du religieux, dans sa dimension spirituelle, mythologique, comme temporelle, historique. La lecture des textes - sacrés révèle ainsi nombre de contradictions, la religion chrétienne serait "antisociale" et sa morale "inhumaine". Les commentaires lumineux de Michel Onfray et sa voix quasi envoûtante ne manqueront pas de nous éclairer là-dessus."


Les martyrs d'aujourd'hui, les incroyants (P.M.O.)
Marianne - 18 au 24 février 2006 (14 pages)

En réplique aux caricatures de Mahomet, Marianne publie un dessin avec le Christ en train d'allumer un bûcher où est attaché un homme bâillonné. Une légende : Inquisition.
Voir un résumé de ce dossier de Marianne.


Les athées
Le Monde des Religions - janvier février 2006 n°15 (19 pages)

Voir un résumé de ce dossier du Monde des Religions.


Voir le début de la revue de presse : Athéisme


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Revue de presse    Haut de page    Contact   Copyright ©