Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Deux questions ...


Deux questions aux rédacteurs et lecteurs d'atheisme.free.fr


par Bernard  -  03/01/2010




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




Bonjour,

J'aimerais profiter des compétences de nos rédacteurs et lecteurs pour avoir la réponse à deux questions qui me taraudent depuis des mois et à laquelle je ne trouve pas de solution crédible.

1 : Quel est le rite, ou l’obligation auquel étaient soumis les aînés de chaque génération descendant d’Adam et Eve, et qui les empêchait d’avoir des enfants avec leur femme légitime ?

2 : Comment les Éternels faisaient-ils pour ne faire que des garçons aînés aux femmes des nomades ?



Les données que je possède :

D'abord, sur la période d'Adam à Noé, les chefs de tribu sédentaires qui savaient lire écrire et compter, qui connaissaient les lois et les rites, ont fait 11 enfants mâles à 6 femmes de culture nomade, dont 6 aînés ; le tout en dix générations.

Ensuite, Abraham qui se situe à la vingtième génération, n’a pu en avoir avec Saraï (sémite), alors qu’il en a eu un avec Agar et six avec Ketura (toutes deux égyptiennes) ; et que Saraï (qui lutte) a été fécondée par l’Éternel après qu'il l'eût renommée Sara (princesse). Abram et Saraï sont féconds séparément, mais pas ensemble.

Même chose pour son fils Isaac qui n’a jamais pu en faire un à sa femme Rebecca, ce que l’Éternel a réparé sans difficulté.

Et si on continue c’est pareil pour son petit fils Jacob qui en faisait sans problème aux servantes de la famille et à la sœur de sa femme, mais qui n’en avait pas avec son épouse bien aimée Rachel, etc.

Je rappelle que l’Éternel était alors le chef de la tribu qui avait dirigé l’exode depuis Ur en Chaldée (sud de l'Irak d'aujourd'hui) jusqu’à Charan, en Mésopotamie (nord-est de la Syrie actuelle, proche de la Turquie).

Et ça a continué jusqu'au Christ, puisque c'est le grand prêtre du temple, qu'on peut apparenter à un chef de tribu, qui a fait l'aîné à Marie. Ses autres enfants n'étant que des demi-frères de Jésus.

En plus, comme on le voit ci-dessus, les chefs de tribu faisaient toujours des garçons aînés. Comment s'y prenaient-ils alors que les maris de ces femmes faisaient aussi bien d'autres filles que d'autres garçons à d'autres membres de leur famille (à leur soeur, à leur tante ou arrière grand tente, etc.) ?

Il y a des débuts de réponse dans la Bible. Exemple : Genèse.16.2 : et Saraï dit à Abram : tu vois que l’Éternel m’a empêchée d’avoir des enfants. Ensuite : G.18.10 : et il (l’Éternel) dit : je reviendrai certainement vers toi quand [son] terme sera là, et voici, Sara, ta femme, aura un fils. Autrement dit, je repasserai au bon moment.

Il est important de connaître les réponses à ces questions, car c'est là que se nichent les premières motivations des exodes (à cause de la consanguinité), exodes qui se sont par la suite transformées en colonisations.

Pendant mon adolescence, j’ai été en contact avec cette information, mais je n’y ai pas assez fait attention, et je n’arrive plus à la retrouver.

Pourriez-vous m’aider à réparer cet oubli ? Je vous en serais très reconnaissant !


Bernard



Voir la page d'accueil sur la Bible



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©