Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Psyché et les bricolages du christianisme


Psyché et les bricolages du christianisme


par Crab  -  12/05/2007




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




Voici un exemple de plus des emprunts aux poètes philosophes par les scribouillards sans vergogne qui se sont chargés de bricoler l'idéologie du christianisme.
Lire ci-dessous.

Extrait :
    "La plus jeune fille d'un roi, Psyché, sera si belle que les habitants du pays délaisseront Vénus (Aphrodite) pour se tourner vers elle. La déesse décidera de punir la jeune fille. Elle ordonnera à son fils, Cupidon, de lui inspirer une passion pour l'être le plus monstrueux qu'il trouverait. Le dieu, devenu amoureux, ne pourra obéir aux ordres de sa mère. Il demandera à Apollon d'envoyer un oracle au père de Psyché afin qu'il l'abandonne sur un rocher isolé, dans sa robe de mariée.

    Le roi obéira malgré lui. Psyché sera enlevée par la brise de Zéphyr et amenée dans une vallée inconnue qui renfermait un palais dont les portes étaient ornées de pierres précieuses et le sol pavé d'or. Elle sera rejointe dans son sommeil par Cupidon, qui avait pris une apparence humaine. Il lui déclarera qu'elle serait la plus heureuse des femmes si elle s'abstenait de savoir qui il était ou de voir son visage. L'enfant né de leur union ne serait pas immortel si elle transgressait cet engagement. Psyché demandera un jour, à son mari invisible, la permission de rendre visite à ses soeurs. Il acceptera de les faire venir et lui demandera de ne pas répondre aux questions le concernant. Les soeurs, transportées par Zéphyr, deviendront terriblement jalouses.

    Elles apprendront que Psyché n'avait jamais vu son mari et lui feront croire qu'il pouvait se transformer en un serpent capable de dévorer l'enfant qu'elle portait ainsi qu'elle-même. Psyché succombera à la curiosité afin d'apaiser ses craintes. Elle se munira d'une lanterne et d'un poignard et attendra que Cupidon soit endormi pour éclairer son visage. Elle laissera tomber une goutte d'huile sur le corps parfait de son mari. Cupidon se lèvera et s'envolera. Ses sœurs, qui voulaient l'épouser, sauteront du haut du rocher en robe de mariée. Elles s'écraseront au pied de la montagne."


    Fin de l'extrait sur l'histoire de Psyché (http://www.insecula.com/oeuvre/O0010077.html).

C'est en procédant à un arrangement des plus grossiers (1), en trafiquant ce poème, que les chrétiens "inventent" la fécondation de la prétendue sainte vierge par le, susnommé dans le texte, saint esprit.

L'histoire de Psyché témoigne de la richesse et de la force poétique de son auteur, et m'entraîne dans des rêves délicieux, autant le texte bassement matérialisme du la prétendue grossesse de la vierge apparaît comme vulgaire, et surtout, surtout, surtout méprisant à l'encontre de la femme.

Sans imagination, sans valeur poétique, les auteurs chrétiens, dans un infâme bricolage, n'auront jamais réussi qu'à appauvrir, au niveau de leurs écritures, la pensée des poètes.

Du moins ont-ils tout tenté pour anéantir la pensée, la poétique d'humains libres et autonomes, fort heureusement sans y parvenir.

Aujourd'hui, pour retrouver et comprendre les racines réelles de notre culture il est indispensable de décrypter la méthode de construction de ce gros bricolage idéologique qu'est une religion monothéiste, et de montrer ainsi qu'elle n'est en rien une parole révélée, mais bien l'expression de la misogynie de ces auteurs.

Ces religions monothéistes perdent toujours plus d'adeptes année après année, leurs influencent se réduisent comme une peau de chagrin, submergée par l'enthousiasme et la force de l'imagination des poètes qui depuis l'antiquité contribuent à l'édifice humaniste, humanisme qui fonde notre culture d'hommes et de femmes modernes.


Crab

(1) Cela vaut pour les autres religions monothéistes.




Voir la page d'accueil sur le Christianisme


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©