Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Mon concordisme


Mon concordisme

Les "Métamorphoses" d'Ovide


par wuipsy  -  09/08/2008




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.




Je vous envoie un petit texte que j'avais écrit dans un forum en réaction aux arguments tentant de prouver que le Coran ne pouvait pas être d'origine humaine. Quand on lit ces gens, on a l'impression qu'avant Mahomet il n'y avait que des abrutis dégénérés incapables d'aligner deux pierres (ce qui pourrait prouver que les pyramides ont été construites par les extra-terrestres, mais c'est un autre débat). Certains ont apprécié, d'autres pas du tout (je vous laisse deviner lesquels).




Avertissement : toute ressemblance avec des argumentations existantes ne serait que purement pas fait exprès)

Quelle ne fut pas ma surprise en lisant les "Métamorphoses" d'Ovide (43 av. J.-C. v. 17 apr. J.-C.), de m'apercevoir que celui-ci contenait des vérités scientifiques découvertes il n'y a que quelques années ! C'est stupéfiant ! Je vous donne quelques exemples suffisamment frappant pour vous convaincre que ce livre ne peut pas être d'origine humaine :

1,5 : Avant que n'existent la mer, la terre et le ciel qui couvre tout, la nature dans l'univers entier ne présentait qu'un seul aspect, que l'on nomma Chaos. C'était une masse grossière et confuse, rien d'autre qu'un amas inerte, un entassement de semences de choses, d'éléments divisés et mal joints.
On a là la description parfaite du big bang, théorie cosmologique du XXe siècle, où à l'origine de l'univers toute la matière était réunie sous une forme "grossière et confuse" dans un seul point.

1,20 : Un dieu, avec une nature mieux disposée, mit fin à ce conflit. En effet il sépara la terre du ciel, et les eaux de la terre ; et le ciel limpide, il le distingua de l'air épais.
Encore une théorie contemporaine : la nébuleuse primitive qui est à l'origine du système solaire était au départ homogène puis elle se "sépara" pour donner le soleil et les planètes.

1,35 : D'abord, pour éviter que la terre ne soit pas partout égale, il la façonna en lui donnant la forme d'un immense globe.
Incroyable ! Ce vers exprime la rotondité de la terre, donnée totalement inconnue à cette époque. Il faudra attendre le XVIè siècle pour avoir une preuve de ceci.

1,40 : Le dieu ordonna aux plaines de s'étendre, aux vallées de s'abaisser, aux forêts de se couvrir de feuilles, aux rocs des montagnes de surgir.
Si on regarde la formation de la terre selon les dernières données cosmologiques, celle-ci était au départ un planétésimal qui aggloméra la matière alentours, ce qui permit aux "plaines de s'étendre". De plus selon la tectonique des plaques, les montagnes sont la résultante de la collision de 2 plaques, donc elles "surgissent" des terres, connaissances totalement inaccessibles au VIIer siècle.

1,45 : le dieu prit soin de séparer la masse incluse sous le ciel en autant de zones, bien marquées sur la terre.
Ceci est explicitement l'atmosphère et ses différentes couches (stratosphère, troposphère,...), ce qui ne sera démontré que bien plus tard grâce aux navettes spatiales et autres satellites.

1,55 : L'air les surplombe, plus léger en poids que la terre et que l'eau, tout autant qu'il est plus lourd que le feu. Là furent placés, sur l'ordre du dieu, les brouillards, les nuages et le tonnerre, qui allaient ébranler les esprits des humains, ainsi que les vents qui produisent les éclairs et la foudre.
Les éclairs et la foudre sont l'effet des vents, qui poussent les nuages les uns contre les autres. Ces données sont issues de la météorologie moderne !

1,70 : que les astres, longtemps écrasés sous cette masse aveugle, se mirent à briller dans l'immensité du ciel.
Selon la théorie du big bang, l'univers commence par une période sombre. Vers 380 000 ans après le big bang, celui-ci s'était assez refroidi pour que les électrons se combinent aux noyaux d'atomes permettant à la lumière d'être "libérée". C'est ce que les scientifiques appellent "le fond diffus cosmologique", première lumière de l'univers. Vraiment INCROYABLE !

1,79 : L'homme naquit, qu'il ait été fabriqué à partir d'une semence divine par l'illustre créateur des choses, auteur d'un monde meilleur, ou qu'il soit né de la terre neuve, récemment séparée de l'éther supérieur, et qui retenait en elle des germes du ciel, son parent. Cette terre, mêlée aux eaux de la pluie, le rejeton de Japet la façonna à l'image des dieux qui règlent l'univers ;
Archéologue à propos du rejeton de japet : "Il s'agit de Prométhée, fils du Titan Japet et père de Deucalion. Il passe pour un bienfaiteur des hommes à qui il aurait notamment apporté le feu. Une tradition lui attribue la création des premiers hommes à partir de l'argile (cf. par exemple Pausanias, X, 4, 4 ; Horace, Odes, I, 16, 13-16, et aussi infra, 1, 363)". Or, le Coran (qui ne contient que des vérités (à part les versets qu'il faut voir comme des "images", bien sûr)) dit ceci au VIIe siècle : S15 V26."Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable."

1, 89-150 : Les quatre métamorphoses du monde, ou le mythe des races.
L'univers ainsi constitué et dominé par le genre humain se dégrada progressivement au cours de quatre mutations, désignées par les expressions les « quatre âges du monde ».

Ce qui est désigné ici est bien sûr les 4 ères géologiques, découvertes seulement il y a pas longtemps, et qui montre une parfaite concordance avec ce qui est décrit ici.

NOTES PERSONNELLES :
Mince, y a bien 4 ères géologiques mais l'homme n'apparaît qu'à la 4ème. Là ça colle pas vraiment (déjà qu'avant c'est limite)... Oh puis merde, y a qu'a dire que si. De toute manière, ça intéresse qui la géologie, les binoclards ?... Bon dans le doute, je vais encore utiliser mon joker : "Les scientifiques ont dit que". ça apporte une caution, du coup personne n'ira vérifier.
Bon, ça a l'air bien rodé, encore un ou deux jours et c'est fini.
jour 1. Penser à vérifier ce qu'avait trouvé les grecs dans ces périodes.

jour 2 A.M. Putain de grecs !! Pour Aristarque de Samos la terre décrit un cercle en oblique autour du soleil tout en tournant sur son axe. L'héliocentrisme plus de 1500 ans avant Copernic. Et ce con d'Eratosthène. Non seulement il affirme que la terre est ronde mais en plus il mesure sa circonférence avec un puit et des jeux d'ombres, d'angles,... ils avaient rien d'autres à faire ? C'est pas possible ! et je parle même pas d'Aristote, entre les orbites des planètes, la botanique, le cycle de l'eau, la météo,... Ah lui il plutôt emmerdant. Bon qu'est-ce que je fais?...Ben oui, tout simplement j'en parle pas. Je fais comme si ils n'avaient pas existé et c'est marre. D'autres le font bien pourquoi pas moi ?
jour 2 P.M. Merde, la cosmogonie Navajo maintenant. Selon eux l'univers est en expansion. C'est une donnée cosmologique très récente... En même temps le nom de ce peuple se prononce comme un personnage de TF1, ça décrédibilise pas mal. Allez on zappe aussi.

jour 3. Re-merde ! en approfondissant, je m'aperçois que les égyptiens aussi disposaient de connaissances scientifiques trouvées seulement au XXe siècle :
Pour les anciens égyptiens, l'univers n'était au commencement qu'un grand océan primordial nommé le Noun. C'est de Noun que naquit Atoum, le soleil. Atoum engendra Chou (le dieu du souffle) et Tefnout (le dieu de l'humidité). Chou sépara le ciel de la terre.
encore pire : Le passage du mort dans la mythologie egyptienne :
Le mort fait une "déclaration d'innocence" dans la "salle des deux Justices" devant un tribunal présidé par Osiris assisté d'Isis, de Nephthys, parfois de Rê et de quarante-deux assesseurs. Le mort est présenté au tribunal par Anubis. La pesée de l'âme consiste à mettre le cœur du défunt sur une balance et de l'autre côté une plume (représentant la déesse Maât) ; si le cœur est plus léger (ce qui signifie que le cœur n'est pas entaché de péchés), le défunt peut rejoindre le royaume des morts. Sinon, il se fera dévorer par un monstre et son âme sera perdue à tout jamais.
La théorie de la relativité générale 2000 ans av JC !!! Ces cons d'égyptiens (y font la paire avec les grecs !) savaient que le poids d'un objet n'est pas le même en fonction du lieu (je suis moins lourd sur la lune que sur terre. Du moins en ce qui concerne le poids), ce qui est prouvé ici avec la "salle des deux justices". Dans ce lieu le poids du coeur n'est pas le même que sur terre et on peut donc le comparer à une plume. Mais plus fort encore ils savaient déjà que E=mc2 : si un objet absorbe de l'énergie sa masse augmente. C'est ce qui est démontré avec la balance : si le coeur a absorbé de l'énergie (par les péchés commis) il sera plus lourds et pèsera plus que la plume. Einstein a tout volé aux égyptiens. Si on rajoute à ça les hiéroglyphes montrant un hélico, un tank et un sous-marin ces abrutis d'égyptiens pourraient faire relativiser mes vérités.
ça va être difficile d'imposer mon mouvement Ovidien. Il va me falloir beaucoup de charisme (penser à me laisser pousser la barbe). Et un peu d'oseille (pour ces cons de binoclards). Une kalachnikov ne serait pas du superflu. Mais ça peut le faire. C'est un métier d'avenir gourou, dans un monde qui part en vrille. Allez j'y crois.

NB : surtout penser à supprimer ces notes personnelles avant de poster ce message.


wuipsy



Voir la page d'accueil sur la science



Réactions d'internautes


Je ferais remarquer à Wuispy, pour apporter de l'eau à son moulin, qu'en plus de toutes ces découvertes, les grecs avaient également déja une petite idée de la théorie atomique : théories de Démocrite et Epicure !!!
D'autre part, on représente les souverains, Charlemagne, par exemple, tenant dans une main un globe présentant le monde, au moyen âge, bien avant les travaux des astronomes de la Renaissance.
Où avaient-ils donc pris ça ?
Amicalement
(J.J. / 09/08/08 - 18:49)


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©