Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > L'Exode a-t-il eu lieu ?


L'Exode a-t-il eu lieu ?


par Jean-Pierre Bellec  -  06/06/2007




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.



Dans une précédente contribution, "Moïse et l'Exode", j'avais démontré, en me basant sur des dates, que Moïse était, soit mort avant l'Exode, soit né après la mort de son père. Mais les dates utilisées peuvent être sujettes à caution, j'ai donc repris cette étude en prenant pour base des données, de la Bible, écrites en clair et incontestables.

Le séjour des Hébreux en Egypte dura 430 ans (Exode 12.40, 12.41) après l'arrivée de Jacob-Israël, accompagné de sa descendance et des familles de celle-ci. Les versets de la Genèse, 46.8 à 46.27, en font le dénombrement: une fille, onze fils et cinquante-quatre petits enfants. Il s'établit dans la contrée de Ramses (Gen 47.11).

Par combien de générations est couverte une période de 430 ans ? La réponse est simple : 430/30 = 14,33 en prenant 30 ans pour durée d'une génération, comme c'est la règle en généalogie. L'Exode aura donc lieu au cours de la 15ème génération.

La première génération à se reproduire en Egypte est celle des petits-enfants de Jacob, celle de Kehath, le grand-père de Moïse, Moïse est donc de la troisième génération. Il meurt à 120 ans (Deu 34.7) c'est à dire à la septième génération, huit générations avant le début de l'Exode !

Si nous prenons l'hypothèse de la participation de Moïse, âgé de 80 ans, à l'Exode il naît alors au cours de la douzième génération. Son père, Amram vit 137 ans (Exode 6.20), étant de la deuxième génération, il meurt donc au cours de la septième génération, cinq générations avant la naissance de son fils !

Soit Moïse meurt 240 ans avant l'Exode, soit il naît 150 ans après la mort de son père ! Mais il y a pire: il n'y a jamais eu de quatrième génération.

Dans le verset de l'Exode 1.22 il est écrit "Alors Pharaon donna cet ordre à tout son peuple: Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles." Quelle est la conséquence d'un tel ordre ? C'est la disparition totale des hébreux en une génération, celle de Moïse. En effet, si tous les mâles d'une génération sont tués, il n'y aura pas de génération suivante puisqu'il n'y a plus de reproducteurs et, par conséquence, plus de candidats à l'Exode. Comme de nos jours il y a des descendants des hébreux c'est que cet ordre n'a jamais été donné mais, si tel est le cas, c'est toute l'histoire de Moïse qui s'écroule.

Les versets 1.7 à 1.9 de l'Exode, "Les enfants d'Israël furent féconds et multiplièrent, ils s'accrurent et devinrent de plus en plus puissants. Et le pays en fut rempli. Il s'éleva sur l'Égypte un nouveau roi, qui n'avait point connu Joseph. Il dit à son peuple : Voilà les enfants d'Israël qui forment un peuple plus nombreux et plus puissant que nous.", semblent de prime abord logiques mais, lorsque l'on sait que la population de l'Egypte, à l'époque présumée de l'Exode, est estimée à environ 2 800 000 individus, on peut mettre en doute la véracité de ces versets. Comment les hébreux pourraient être devenus plus nombreux que les égyptiens en seulement deux générations ? C'est impossible. Comment un peuple, les égyptiens, moins puissant et moins nombreux qu'un autre peuple, les hébreux, peut-il mettre celui-ci en esclavage ? C'est idiot.

Passons outre les impossibilités précédentes et considérons maintenant que les hébreux se soient reproduits pendant les 14 générations de leur séjour en Egypte. Le verset 12.37 de l'Exode nous indique que : "Les enfants d'Israël partirent de Ramsès pour Succoth au nombre d'environ six cent mille hommes de pied, sans les enfants.". On ne peut pas imaginer que ces hommes partent en abandonnant femmes et enfants, ce sont donc 600 000 familles qui prennent le chemin de Succoth. De plus elles sont accompagnées de : "Une multitude de gens de toute espèce montèrent avec eux; ils avaient aussi des troupeaux considérables de brebis et de boeufs." (Exode 12.38). On peut estimer à plus de 3 000 000 les personnes composant les 600 000 familles car il faut plus de 4 enfants par couple, en partant des 54 couples formés par les petits-enfants de Jacob, pour obtenir, en 14 générations 600 000 familles. Il va donc s'enfuir d'Egypte plus de personnes que le pays n'en contient (estimation 2 800 000). Encore une impossibilité.


Conclusion de tout ce qui précède : il n'y a jamais eu de Moïse ni d'Exode, d'où pas de traces archéologiques, ni de Thora, ni de Tables de la Loi, pas de dieux monothéiques.


Jean-Pierre Bellec


Voir la page d'accueil sur la Bible


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©