Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Les fustigations... > Page 3


Les fustigations de la conscience humaine

... et autres textes - Page 3


par Laine Gebel  -  envoi du 07/10/2010




Les textes publiés dans Vos contributions (rouge foncé) ne représentent que l'opinion de leurs auteurs.





Le Dieu Monstre


En tant que Monstre,
Maistre monstrueux,
A la forme de gueux,
Celle du Créateur de la honte.

Je suis l’Affreux,
Le plus volumineux.
Partisan de l’ignominie,
Président de l’infamie.

Moi, soi-disant l’hécatombe,
Moi, soi-disant la calamité,
Dans ma tête j’ai déserté,
J’ai enfin trouvée une partie de ma liberté.

Je suis celle que vous attendez,
La pire des injures sociales.
Je suis celui que vous méprisez chaque année,
Le boulet moral, le Monstre des profondeurs.

Le Monstre que l’on ose montrer…
Pauvre Homme ou triste Etre ?


© 2008 Laine Gebel




La Vérité… si proche…


La Foi…
Celle-ci, n’est
Qu’une fortification,
De ton Etre en émoi.

Le Choix,
N’est qu’en soi-même.
Cherche et tu trouveras,
Le sûr chemin qui te mènera en Toi.

Plus tu courras en quête de vérité,
Par les chemins de ton labyrinthe,
Moins tu apprendras.
Car la Vérité est si proche, si proche…

Si proche, qu’elle en devient invisible,
Pour les profanes.
Pour le Etres, sans âmes,
Les Etres philistins….


© 2006 Laine Gebel




Fasciser


Je ne souhaite pas, et n’ai jamais souhaité une vie pré-calculée.
Je ne tiens pas à être un produit confiné dans une boîte empoisonnée,
Ces sortes de boîtes que l’on appelle « Conserves », que vous aimez tant consommer à en crever !
Comptez-vous suivre au pas toutes ces règles ?

Marcher, se coucher, rire et pleurer,
Tout cela, par l’ordre d’un Maître lobotomisé.
Le maître que vous priez ou pour qui vous votez ?
Ceux qui vous font passer d’avance pour des êtres désincarnés…

N’oubliez pas que vous avez toujours le choix d’y renoncer.
Si vous vous sentez incapable de lutter contre cette force préétablie,
Vous finirez dans un tombeau en plastique en ayant comme unique sentiment,
Celui, de n’avoir jamais rien réalisé.

Pour moi, c’est ça l’horreur à l’état pur,
Une existence vide, un corps caduc,
C’est ça l’Enfer, n’être qu’un bout de viande,
De plus, celui qui finira dans votre assiette, un produit chimique à l’état pur….


© 2007 Laine Gebel





Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©