Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Contrepèteries > 94



Contrepèteries sur la religion   -   Page 94



Rassemblées et transmises par Gral  -  30 avril 2018

Retour au début des contrepéteries




Les contrepets démoulent les sages ! (d'après Lalune)
ATTENTION ! Certains jeux de mots peuvent choquer la sensibilité ou la pudibonderie, aussi, déclinons-nous toutes responsabilités dans les interprétations que ferait le lecteur des phrases qui suivent cet avertissement.
Toutes ressemblances de l'énoncé de celles-ci avec une situation concrète autre que celle énoncée dans la phrase, elle-même, ne sauraient être que le fruit de l'imagination ou/et de l'interprétation qu'en ferait le lecteur. En aucun cas, elles ne sauraient être en rapport avec le contenu du texte énoncé par lui-même.


Là, des potions divines
  • À la bible, il préfère l’écrit des vamps ;
  • Après son tour de chant, sœur Cristina pousse le fi du christ ;
  • Au couvent, le cuisinier présente toujours des plats impeccables ;
  • Au réfectoire, les jésuites se régalent de cailles et fourrées ;
  • Au repas, le pape n’hésitait pas à donner son daim aux cathares ;
  • Aux paysans, le pape mentionne les mythes pour labours ;
  • Avec des ennuis de vie au camp, Nanie montre sa fougue quand la troupe est couché ;***
  • Bible : Cette sœur voit l'écrit !
  • C’est la moche des dattes ;
  • Ce jésuite chasse les biches sur le Tibre ; (sur une idée de F. Espinasse)
  • Ce moine nordique se délecte avec la prière du badaud ;
  • Ce pasteur anglican a pris l’Union jack en collant ;
  • Cet inquisiteur aime fouiller les caisses de farine dans le coin ; **
  • Cette nana prie son dieu ;
  • Cette nonne bretonne fait la lippe, sceptique ;
  • Cette nonne qui chante aime les accords sur le pont et garde son canard au chaud mais ce qu’elle préfère ce sont les bons accords de son vaisseau fantôme ; ***
  • Cette sœur Cristina, qui adore le christ avec sa foi, s'applique à astiquer son christ au lit en s'écriant : ah doux Jésus, avec mes joies demeure ! (*** dues à Philippe De Nevers)
  • Connaissez-vous l’ave de la parole ?
  • Courant sous la pluie, le vieux moine se disait : L’averse, c’est pour l’âge ;
  • Dans cette cathédrale on sent bien la puissance des messes d’évêques ;
  • Dans le labyrinthe de Chartres, il y a parfois des crapauds dans les dédales ;
  • Depuis la séparation église/état, le jésuite aime lasser le Préfet ;
  • Depuis la séparation entre l’état et l’église, les abbés sont à Taizé ;
  • Des kapoks pour le triste ;
  • Ève trouvait son Adam trop mur ;
  • Faut-il signer les fautes au confessionnal ?
  • Faut-il suivre les messes à Forbach ?
  • Il faut être bien bâté pour vivre à Lille ;
  • Jeannette, vous qui fûtes au camp… ;
  • Jésus chassa les vendeurs du temple car pour lui, c’était l’enfer de la vente ;
  • L’abbesse dit au supérieur : "Ne branche pas le congélo !"
  • L’aumônier marin se régale de cailles au four ;
  • L’aumônier réunit une chorale à la cure, séduit par l’écho des curistes ;
  • L’inquisiteur aimait avoir une biche sur sa cravate ;
  • L’inquisiteur aimait brûler l’ancien renégat ;
  • L’inquisiteur fouillait le cabas des cathares ;
  • L’inquisiteur gardait le beurre des cathares ;
  • L’inquisiteur traverse la cage des cathares ;
  • La chambrière aime la mine orgueilleuse des pères ;
  • La communiante aime ces pages sur les corsaires ;
  • La communiante est fière de son bouquet rond ;
  • La curie est réputée pour ses noces pénibles ;
  • La descente aux sectes inquiète les gourous qui surveillent leur secte d’un regard acéré ; **
  • La jeune nonnette est nouée par ses vœux, elle est aussi vouée à rester au nid ; **
  • La nonne à l’harmonium aime monter ses gammes en douce ;
  • La nonne déclare avoir rencontré l’abbé parasite ;
  • La nonne entend se faire acculer ;
  • La nonne présente sa foi aux abbesses ;
  • La sœur Ruth pousse ;
  • La vierge Marie s’est-elle brûlée pendant l’Ascension ?
  • Le bourrelier du couvent sait que les mythes sont fait pour la bourre ;
  • Le couvent ouvre ses portes aux foules qui chôment ;
  • Le curé breton prêche la défiance de l’affaire des tempêtes ;
  • Le curé est séduit par la Vérité de la Parole ;
  • Le curé pense au but apaise sa quête ;
  • Le diable tente et accule le croyant ;
  • Le grand rabbin est surpris par les puces du préfet ;
  • Le grand rabbin recherche un petit boulot pour son sabbat ;
  • Le jardinier de l’évêque a bêché deux allées ;
  • Le jour de rameaux, je suis dans un bus ;
  • Le moine musicologue emmène son mi à la Valette ; (2 sol.)
  • Le moine mycologue prend soin des orvets en récoltant la girole ;
  • Le pape a lutté pour une branchette ;
  • Le pape ne connais pas toutes les dames ;
  • Le pape s’est penché sur un cas à Kaboul ;
  • Le prêtre confesse ce gaillard un peu paillard ; (belge ?)
  • Le rabbin ressent un manque sans l’hébreu ;
  • Le sang du christ : c’est un vin au goût de mystère ;
  • Le vieux moine avec sa vue déficiente dit : Chic le riz est visible ;
  • Les f_nds des chrétiens intéressent le pape ;
  • Les hits et les chants de Noël nous bottent ;
  • Les israélites sacrifiaient le veau gris ;
  • Les protestants connaissent tous les virus et Luther_;
  • Malgré son âge avancé, le pontife soupe encore ; (bof !)
  • Miracle : J'ai essayé tes "Ave" Maria, ils m'ont donné la parole ;
  • Noël, bien des nonnes furent tentées à la fête ;
  • On dit : ment à Cana ; (jeu de mots)
  • Pour le jésuite musicologue ; c’est concon mais symphonique ;
  • Pour les jeux inter-couvent, les nonnes souhaitent avoir un culte à la noce ;
  • Pour ses quêtes, le pape pense à établir une mairie de Pari ;
  • Qu’il est doux d’entendre le glas ;
  • Quand je prie Marie, c’est dieu avec l’émoi ; (merci les contrepétographes)
  • Rome, c’est la ville des papes ;
  • Taizé manque aux abbés ;
  • Trinité : l’hiver, on fête les rois dans l’âtre ; (cds)
  • Un Pétain fier de ces cathares ;

Prime :
  • Les chanteuses du site nous régalent de leurs chants messins qu’elles chantent valeureusement ; ***
  • Lui a dansé sous la pluie, j’irai pleurer sous ma flotte dit l’ivrogne sevré ;
  • Ha ! Le mi des valets ;
  • Macron cache la masse derrière son rideau ; ( ? cds)
  • À l’étude, ce grognon de clerc a vidé sa piaule ; (cds)
  • Les musiciens bretons ont quitté leur Combourg pour les symphoniques ;
  • Pour Bizet, l’Arlésienne c’est assez con mais symphonique ; **
  • Ce rocker, "très à cheval" cache une biche derrière sa cravate ;
  • Pour ce tubiste, c’est insultant d’être sans tabac ; (cds)
  • C’est souvent sur un tuba qu’on broute ;
  • Avoir refait Lascaux est une grosse faute ; (cds)
  • Scoop : Bizet avait des carpettes roumaines ;
  • Elle fait des tripes en papillotes !
  • La fée lascive est action !
  • Les charcutiers se sont grouillés pour avoir ce cas ;

Ne pas confondre :
  • Garde aux bagues avec bardot aux gares ; **
  • Un monde qui bouge avec qu’un bouge immonde ;
  • Pour ce tubiste, il est difficile de jouer dans la curée sans tabac ; (cds)
  • La vache qui rit se battait contre la vie chère après avoir traqué la dite vie chère ; ***
  • Jus de verve à nain ; (circulaire !)
  • Les reins cassés ne sont pas bons pour les malades des bains ** (le premier est de JM)
  • Le ton de l’humérus de la détresse ; (circulaire !)


Gral



PS :
Vous avez environ 125 contrepets ou jeux de mots dont environ 97 sur le thème religieux.
Avec ce dernier volet, vous avez plus de 11 500 contrepets sur le thème religieux.



Retour   >>>   Page d'accueil des contrepèteries



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©