Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Contrepèteries > 91



Contrepèteries sur la religion   -   Page 91



Rassemblées et transmises par Gral  -  7 novembre 2017

Retour au début des contrepéteries




Les contrepets démoulent les sages ! (d'après Lalune)
ATTENTION ! Certains jeux de mots peuvent choquer la sensibilité ou la pudibonderie, aussi, déclinons-nous toutes responsabilités dans les interprétations que ferait le lecteur des phrases qui suivent cet avertissement.
Toutes ressemblances de l'énoncé de celles-ci avec une situation concrète autre que celle énoncée dans la phrase, elle-même, ne sauraient être que le fruit de l'imagination ou/et de l'interprétation qu'en ferait le lecteur. En aucun cas, elles ne sauraient être en rapport avec le contenu du texte énoncé par lui-même.


Cette nonnette met les étudiants en rang et s’emballe pour dix files
    Antilles, dans les régions, le missionnaire cherchait un vaccin ;
    Après le tremblement de Mexico, ce curé glissait sur les pans des murs ;
    Au presbytère le vieux curé peste, sa bonne a encore lavé son lit au savon ;
    Au presbytère, la nonne y joue avec une bible ratée ; **
    Au réfectoire, les moines remarquent que les soupers manquent de pain ;
    Au Vatican ; Exposition de nitres à périmer ;
    Ce bébé adore jouer avec ses pompons ;
    Ce célébrant de messe attire la foule ;
    Ce moine fait la quête pour un nouveau fut ;
    Ce pape fut grandement sage, un verbe étonnant ; **
    Ce pataud est kiné ;
    Ce rabbin a nié la Shoah ;
    Ce rapin bine sa jardinière ;
    Cet abbé mène sa traque à l’innée ;
    Cette éclaireuse bretonne boude le phare ;
    Cette nonne ne fuit pas la crasse des gueux ;
    Cette nonne refuse les mythes abolis ;
    Défi pour dévot ;
    Dès sa naissance, jésus avait son clan réduit dans la grotte ;
    Deuil : Les cœurs mouillent-ils ;
    Dom vers un lieu au bord d’aile ; (cp et jeu de mots)
    Drôle de gloire pour marcher sur l’eau ;
    En créant la femme, dieu aurait-il mis son engin au milieu des vaches ?
    En écrivant l’apocalypse, saint Jean a-t-il signé sur la bête ?
    En lavant jésus, Marie-Madeleine s’est occupée de l’ascite du baigneur ;
    Fête des vieux bateaux bretons : un séné obscur ; (Merci J.M)
    Fort de la messe, ce scout enfant de dieu boude en pensant au repli des cathos ; *** (1)
    Ha !, ce poney ravit les nonnes à cheval dessus ;
    Il faut rester petit car les grands ressentent le souffle de l’enfer ;
    Jésus aurait-il partagé le pain d’épeautre ; (1)
    Jésus parlant à Marie-Madeleine : « Cette rubrique pousse à lire » ;
    Jésus s’adressant à Marie-Madeleine « Enfin, un cas sucré ! » ;
    Jésus sur la croix : "Père, je gémis sans luter" ;
    L’apôtre gère son pain ;
    L’aumônier fait donner ses prêches bien amis ;
    L’aumônier-marin est en lute pour avoir des croix sur les poupes ; **
    L’aumônier-marin est surpris quand le vent siffle sur le quai après le pont ; **
    L’éclaireuse chantant à la messe a pot de patrouilles ; **
    L’électricien veut un pape en fer ;
    L’Inquisiteur enfile une cotte de maille ;
    L’Inquisiteur est devenu fou par les délations ;
    L’Inquisiteur veut faire émasculer un Jacques ;
    L’inquisiteur veut juger sur les toits ;
    La cheftaine boit du vin pour avoir ses six roses ;
    La femme du croquemort a le surnom de fouille-mort ;
    La jeannette de st Hubert est friande des feux de camps même quand elle se brûle au camp ; **
    La nonnette soigne les crapauds pour qu’ils dînent ;
    La papesse Jeanne aux bulles, oh verger !
    La pote de l’éclaireuse a un mal énorme ;
    La préparation de la chartreuse se fait en malaxant le mout ;
    La sœur intendante implore le déficit des bures ; (1)
    La sœur-soignante déteste la bile des malades ;
    La supérieure a vu sa bouille à la messe ;
    La supérieure du couvent est décidée sur la bête du curé ;
    La supérieure imagine l’abime des organistes ;
    La supérieure tenait en main une bible ratée ;
    Le curé a donné une pierre à l’abbé ; (cds)
    Le curé donne ses taloches sans broncher ;
    Le curé recherche un sac de papouilles ;
    Le curé se rend à l’église du Vexin, serin ;
    Le moine savetier se dit : voici encore une botte de finie ;
    Le pape François premier est sincère et palot ;
    Le pape, à la poste, a donné un nom à son paquet ;
    Le scout a déballé ses courses et caille en bourg ; **
    Le scout grognon sent la fiole ;
    Le scout-marin pensait biaiser la marée ;
    Le vent siffle dans ce couvent ;
    Les prisonniers repentis savent que la bible sert à la Santé ;
    Les scouts chantent les frites dans leurs bedaines ;
    Les vieux offrent des cierges dans certaine religion ;
    Longtemps recherchée : La Coupe de Graal ;
    Mangeant avec les apôtres, saint Pierre n’a pas hésiter à jurer à leur table ;
    Mariage : « Sa dote me va mieux ! » ;
    Miracle : Un don de kiné ;
    Nouveau au cimetière, installation d’un grand suaire pour obèse ;
    On a connu l’ascèse en babouches ;
    Ouï au confessionnal : « Mon père, j’ai pilé après le déni. » ;
    Pub : Un vieux pape s’affine ;
    Quand il contempla Ève, dieu baissa les yeux ;
    Quel triste mine quand tu pleures ; (2)
    Quelle quête, Dupont ;
    Recherche père Noël pour la banale fête ; (cds)
    Regardant le curé, la sœur se dit : son malus est trop fou ;
    Saint Pierre reçoit l’âme d’un kurde amer ;
    Sous la pluie, le croquemort pense aux corps mouillés ;
    Toutes ces nonnes pour remplir des cathos ;
    Un baptême pour purification des fêlées ;
    Voir ma marraine Brigitte quand elle emploie la bannière de la russe ; ** (3)

Prime :
    Après l’ouragan, le luthier repêche ses luths car rien ne vaut des luths à la pêche ; **
    C’est ici qu’il y a des on-dit ;
    Carmen aurait-elle retrouvé la mine de périmée ?
    Ce Dijon est-il dans le Perche ?
    Ce kurde amer fait des notes crues ; **
    Ces mets sentent la rouille ;
    Échangerais thon pour une Cocarde :
    Hercule Poireau se sert des vrillettes ; (jeu de mots et cp)
    L’accordeur va-t-il enfin accorder-là bon son ; (nécessite une inversion !)
    La boulangère m’a laissé le pain chaud ;
    La bucheronne consciencieuse remet ses bois à l’heure-dite :
    La diva étudie les mythes de Bach ;
    Les canuts reconnaissent les fins de la soie ;
    Les passeurs sont au mieux avec leurs clientes qui rêvent de la masse des lanceurs ; **
    Macron veut lancer une boum sur les zozos ;
    Pour bédéphiles : Corto Maltese et ses bébés ;
    Pour poètes : « Danse avec les stars. » ;
    Soixante-neuf : Est-ce un bonus dans l’année ?
    Spectacle à voir : un ventricule en loque ;
    Une loque en pull ; (4)

Ne pas confondre :
    Analphabète avec fanal à bête ou encore avec la banale fête ;
    Catho avec tacot ni avec cota ;
    L’avant de cultures hisse et l’aventure de cul lisse ;
    Paniquer-là avec l’appât niqué ou la pas niquée ;
    Patapouf avec jambe de femme ;
    Patineuse avec tapineuse ;
    Un lieu-dit des ratures et un dieu lit des ratures ;


Gral


Notes :

  1. Merci à Joël Martin pour ses couples fertiles. Nous en utilisons bon nombre ;
  2. Deux solutions possibles ;
  3. Avec gym pour le premier°, selon Joël Martin sur l’album de la comtesse du canard enchaîné & les contrepétographes pour le second ;
  4. Aurait pu être : Sa loque en pull.

Nota :
De Patrick FRANCOIS, bourguignon : "le contrepet est un peu de joli son."
En effet, c’est une musicalité sortant d’un orifice pour parler de l’autre. Non sans oublier la contrepèterie de Victor Hugo : "Le calembour est la fiente de l’esprit qui vole.".


PS :
Vous avez environ 135 contrepets ou jeux de mots dont environ 100 sur le thème religieux.


Retour   >>>   Page d'accueil des contrepèteries



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©