Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Contrepèteries > 21



Contrepèteries sur la religion   -   Page 21



Rassemblées et transmises par Gral  -  16 juin 2006

Retour au début des contrepéteries




Les contrepets démoulent les sages ! (d’après Lalune)
ATTENTION ! Certains jeux de mots peuvent choquer la sensibilité ou la pudibonderie, aussi, déclinons-nous toutes responsabilités dans les interprétations que ferait le lecteur des phrases qui suivent cet avertissement.
Toutes ressemblances de l’énoncé de celles-ci avec une situation concrète autre que celle énoncée dans la phrase, elle-même, ne sauraient être que le fruit de l'imagination ou/et de l'interprétation qu'en ferait le lecteur. En aucun cas, elles ne sauraient être en rapport avec le contenu du texte énoncé par lui-même.


La mine pure du Christ
  • "Soutire pour foi !" peut-on le dire pour la vierge ?
  • À la sépulture de Jésus, les preuves sont sous les voutes ; (1)
  • À Rennes le Château, on peut voir sur un tableau Marie-Madeleine et pis le nard ; (2)
  • À Rome, il y aurait des évêques qui se shootent sur le Tibre ; (2 contrepets possibles)
  • Abandonné de ses apôtres, après une nuit de prière, Jésus a eu une rude éjection ;
  • Ah ! L’ardeur du dos des moines défricheurs courbés sur le travail…
  • Après Compostelle, les coquillards faisaient quelques pas avant de rentrer dans Lisbonne ;
  • Après son élection le pape prie…
  • Au ciel le son des quintes angéliques réjouit les anges ;
  • Au cinéma: Passion de fellah pour les vierges d’Allah
  • Au Vatican, les deux reines sont à la fête ;
  • Autour du Christ, l’Eglise joue à la pétanque en masse ;
  • Avant la crémation, les cathares sont en rang dans les seigles ;
  • Avec Jésus et ses apôtres, la vierge Marie a reçu beaucoup de complément pour ses fils ;
  • Boire le vin du foie à la messe ; (CDS)
  • C’est l’hiver, méfiez-vous du gel après l’averse ;
  • Ce bon père a une belle-mère ;
  • Ce bon père n’a pas une belle-mère ;
  • Ce jésuite boit au lait des conquêtes ;
  • Ce jésuite se régale au petit-déjeuner de deux œufs pochés à la fine !
  • Ce jésuite, souvent entre deux cuites, n’allait jamais à la chasse !
  • Ce pape bon est bien coté ;
  • Ce rabbin aime servir son blanc au goy ;
  • Ces moines bâtisseurs ont des poutres de fort en trop ;
  • Ces moines se régalent d’une ventrée de riz accompagnant le chou farci de cailles ; **
  • Ces nonnes arrangent leurs potes au mieux ;
  • Cet Inquisiteur disait : après les relaps, gélatine profanée ;
  • Cet Inquisiteur sans aucune bonté quitte les cathares ;
  • Cet Inquisiteur surnommé la "butte rouge", quelle fournaise !
  • Cette abbesse trouvait ardu de parler de Kant ;
  • Cette donatrice négocie auprès de l’Inquisiteur sa délation à prix fort ;
  • Cette nonne aimait encrasser les bœufs ;
  • Cette nonne donnerait le quart de son don pour un quart de mouillette ; ** (au choix)
  • Cette nonne rêve de belles élections ;
  • Dans cette compagnie, le général pue le raifort quand il enquête ;
  • Dans cette école religieuse, les cloches couvrent les cancres
  • Dans le tableau : "la cène" de Léonard de Vinci, les apôtres semblent nus bien qu’assis…
  • Dans les monastères les querelles provoquent la dèche ;
  • Darwin restait sans voix devant des poules palmées ;
  • De l’harmonique chez les jésuites : ce soir percussion de verres ! **
  • Devant les religions du livre, peut-on dire : "Les fables mentent !"
  • Elle a l’ode à la gaité ;
  • En psychiatrie, les "petting boys" bottent mais ne plaisent pas !
  • Faut-il voir et tarer l’élection du pape ?
  • Fête de la sainte Eglise chez les jésuites : Je t’offre des pervenches : mère !
  • J’aime quand mon jardinier dit : "ce "prônasse"" me turlupine ;
  • Jésus est mort, le légionnaire Longinus a passé le mot à Marie-Madeleine ;
  • L’assaut d’hommage ravit les jésuites
  • L’Eglise à brûler les sorcières car celles-ci acceptaient de se démoder avec les herbes ;
  • L’Eglise bisse toutes les fêtes ;
  • L’harmoniste prêta la baguette du maître de chant et l'on ouï sa basse dépitée ; **
  • La cuisinière du couvent est réputée pour faire les meilleures boulettes dans sa branche ;
  • La dope empire dit ce jésuite s’offrant une tourte aux cailles ; **
  • La futaie près du camp, il ne faut pas la brûler, sans cela ; **
  • La grande élection du pape a transfiguré le monde ;
  • La nonne informaticienne propose au moine une balade autour des sites ;
  • Le Christ bisa Marie-Madeleine qui avait (re)trouvé sa bête ;
  • Le Christ fut-il chassé pour avoir aimé trop d'hommes ; (voir source).
  • Le Christ parlant à ses apôtres débute, apaisé…
  • Le Christ sur la croix a poussé une dernière fois un son pénible avant d’expier ;
  • Le cuistot du couvent chasse les rats du vivier ;
  • Le diable, ce vieux plouc aime botter les bas du dos ; **
  • Le maître de chapelle aime les vacances, les petits rats sont en congés ;
  • Le mouchoir de Véronique essuyait la mine pure du Christ ;
  • Le pape se branche encore sur la boule d’une pythonisse ;
  • Le scout marin reconnait que l’écoute lui donne des chaleurs
  • Les athées nous invitent à assister au ravage de l’élection du pape place Saint-Pierre ;
  • Les bleus étaient friands de glaçages du Mans ;
  • Les cardinaux de Rome rêvent parfois de nombreuses élections ;
  • Les dames du patronage dérangent souvent les moines ;
  • Les enfants du chœur chantent quand l’organiste les laisse ;
  • Les étudiants du séminaire baillent en cours ;
  • Les gars ne sont pas trop chauds pour se fâcher à la messe ; **
  • Les hommes d’Eglise sont les cas de la cléricature ;
  • Les jésuites font de nombreux cas pour l’humour ;
  • Les marasmes des organes sont connus en Espagne ;
  • Les nonnes se régalent de la mousse de caille du cuistot ;
  • Les témoins de Jéhovah ne risquent pas de mourir en faisant la paire ;
  • L'étau des bourreaux effrayait les cathares et séduisait les aficionados landais ;
  • Ma copine a vu le gros rubis, pierre fine à la main de l’évêque ; **
  • Marie vantait le coup de scie de Joseph ;
  • Marie-Madeleine prend pas son nard avec le Christ ;
  • Marie-Madeleine trouvait que Jésus dinait comme un pieu même s’il ne dinait qu’au pieu ; **
  • Mes sœurs, je vous souhaite une bonne ventrée de riz ;
  • Messaline aime les popes ;
  • Ne voyant que sa verte gouge, Joseph disait : "Hé ! Ma’ gouge ma verte." **
  • Oh Christ ! Marie-Madeleine met du nard sur sa paire de pis…
  • On reconnaît facilement les leçons des carabins à l’absence de préfaces épurées ; **
  • On reconnaît la moto de l’aumônier car les manettes brillent ;
  • Parole de (st) Longinus non donnée par l’Eglise : "c’est ma chance, lit dans la main" ; **
  • Paroles d’Inquisiteur à un bleu : vos proies m'interdisent de douter ;
  • Pour calmer ce jésuite, ses élèves lancent leurs classeurs ;
  • Pour l’Eglise, le choix dans la date pour Pâques dépend de la lune ; (3)
  • Pour les autorités juives, Jésus était connu et s’est fait piquer ;
  • Pour souper, ce moine se retrouve avec un quart de bouillon ;
  • Pour voir le bout de la tresse, certains moines donnerait leur part à ce gascon ; ** au choix
  • Pressons pour ces superbes voutes qui manquent pas de paix ;
  • Quelle chance l’Eglise de Rome a la pureté d’un dieu ;
  • Quelle coquette que cette nonne ;
  • Recherchant le Code du gars Vinci, le pape est sensible au théâtre de Lamartine ; **
  • Rome diffuse des cassettes grecques de la vie de Jésus ;
  • Surpassant son pédantisme, ce vieux jésuite prenait plaisir à écouter les gueux.

Prime :
  • Ce sniper se plaint de la couleur de ses douilles ;
  • Cette muse ne refoula jamais un poète ;
  • Christianisme est l’animisme de Christiane Ale ; (cds) (4)
  • L’apostasie d’Anna Cole ; (cds) (4) pour ces deux contrepet
  • Mordez les bas de laine ; (cds)
  • Nombreux sont ceux que la musique habite ; (5)
  • Vaches landaises : Aujourd'hui, grande course aux bœufs !
  • Cendrillon recherche un lit en vair ;
  • Du temps des pontons, les prisonniers hésitaient à bouffer les rames.

Notes :
1- Joseph d’Arimathie a donné son tombeau pour Jésus.
2- les attributs de Marie-Madeleine sont :
- le flacon de nard
- la croix
- le Livre (l'Evangile)
- le crâne
3- C’est classique et bien connu. Je m’étais pourtant juré de ne pas faire celui-là !!!
4- Je donne ici deux contrepets avec des noms choisis pour la circonstance. Mon but n’est pas de gêner quelqu’un mais de montrer qu’un contrepet peut s’appliquer facilement à un nom propre et à un prénom. Ces noms sont facilement portés Outre-Atlantique.
5- Clin d’œil à Jacques Antel après avoir trop bu de vins de messe.

Nota :
1*- Quelques contrepets sont éculés mais ils passent encore bien et sont de parfaits exemples de la reprise des couples de mots dans un contexte religieux !!! J’ai constaté une émulsion chez les "contrepêteurs", utiliser les contrepets d’un autre permet de faire avancer le "schmilblick" et d’en créer d’autres qui feront boules de neige à condition de sortir de la fadeur du contrepet à trop grande resucée devenu tristement insipide.
2*- Depuis la sortie du livre de Dan Brown "Le Da Vinci code", et surtout en fonction des réactions de l’Eglise, les gens sont amenés à penser autrement sur la femme et Jésus… L’Eglise aurait-elle menti dans la transmission de son message ? Il n’y a pas loin de le penser et le Net permet d’échanger de nombreuses idées. Je vous livre ci-après quelques sites se référant au tombeau du Christ en France. À lire pour le fun et la culture. J’y ai retrouvé des idées qui circulaient dans mon milieu en 1963.
http://fantastiquephoenix.free.fr/stages/bugarach.htm ; tombeau du Christ en France
http://www.rennes-le-chateau-la-revelation.com/Christ2-1.htm
http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/sable/fr/solesme/sol1.htm

Je connais le légionnaire romain qui a percé le flanc du Christ ainsi que celui qui a tendu l’éponge (Pilate) pour le désaltérer avec du vinaigre mais je n’ai pas encore trouvé le forgeron des clous ni ne connais le nom du romain qui a couché le Christ sur la croix. Quelqu’un peut-il me renseigner sachant qu’il faut trois générations pour oublier. Que sont 325 ans ?

Je vous livre le contrepet qui justifie tout mon travail, il est à mettre en vitrine, bien encadré :

Le clergé est cas de la cléricature.



Gral, Contrepet animé.


PS : environ 130 jeux de mots.


Suite   >>>   D'autres contrepèteries transmises par Gral



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©