Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion  >  Vos contributions    > Contrepèteries > 14



Contrepèteries sur la religion   -   Page 14



Rassemblées et transmises par Gral  -  05 novembre 2005

Retour au début des contrepéteries




Les contrepets démoulent les sages ! (d’après Lalune)
ATTENTION ! Certains jeux de mots peuvent choquer la sensibilité ou la pudibonderie, aussi, déclinons-nous toutes responsabilités dans les interprétations que ferait le lecteur des phrases qui suivent cet avertissement.
Toutes ressemblances de l’énoncé de celles-ci avec une situation concrète autre que celle énoncée dans la phrase, elle-même, ne sauraient être que le fruit de l'imagination ou/et de l'interprétation qu'en ferait le lecteur. En aucun cas, elles ne sauraient être en rapport avec le contenu du texte énoncé par lui-même.

L’esprit saint vante en contrepet !

  • À l’abbaye de Leffe les moines aiment les flans pleins de Guinness et disent : la Jeanlain m’accule en séchant leurs Leffe au soleil ; ***
  • À l’église, les folles de la messe vont y retrouver les fous de la messe ; **
  • À l’université : La joie du pion qui fête…
  • À la Sainte Trinité de Thiron dans le loir et cher, le vin de messe est un cru de Monthou
  • À Noël, les chambres sont illuminées de décorations ;
  • À propos du nouveau pape, athées méfiez-vous, ce boche n’est pas mou ;
  • Ah, ma sœur, je voudrais tant connaître votre ciel à fond !
  • Ah, voir le bond des accusés de cette nonne et narrer le don de la came ; **
  • Au long du repas, ces penseurs ont bien dîné, Ils sautent facilement de la fête à la chasse **
  • Au Vatican, on aime les femmes fortes à la messe !
  • Auprès de Cléopâtre, Marc Antoine barbotait dans un faux boutre !
  • Auprès du feu de camp, les scouts goûtaient le chant de la conteuse et l'écho de la flûte ! **
  • Aux cieux, les papes se font rire ;
  • Aux States, on fait jurer les témoins sur un drôle de ton et sur la bible ;
  • Avant d’être nonne, cette poule a connu plusieurs belles-mères ;
  • Avec la paix dans l'euro, la France renoncera-t-elle à la semeuse ! **
  • Avec sa bouille de cagnard, il craignait la pendaison dans le bagne ; **
  • Avec sa chasse aux templiers, l’Eglise entasse les pécules ;
  • Avis de tempête : Pour le scout marin, il faut évacuer les quais du port ;
  • Blanche-neige au théâtre : Les nains de cette saynète sont émouvants ;
  • Bouffons-nous bien dans ces forteresses ? Demande le curé du châtelain ;
  • Cathares et hérétiques, on peut dire qu’en tout régulier sommeille un infime paillard ;
  • Ce dieu comble plus d’un trou !
  • Ce lama sortit sa Berthe sans vigogne :
  • Ce missionnaire belge s’occupe des drames au Congo ;
  • Ce moine se régale de saint nectaire ;
  • Ce sont les sports en ferme qui ont permis à l'humanité de survivre ;
  • Ce vin me conquit
  • Ce vœu dénoué appartient aux mythes des zobs black ;
  • Certains prêtres italiens sont chassés du Tibre ;
  • Ces francs-maçons se taisaient quand l'un d'eux avait la brique ;
  • Ces jésuites, pédants affligés, licenciés et pompeux, divergents sur la Grèce ; ***
  • C'est inhumain de parquer ces cathares à la mine ;
  • C'est une semelle neuve, bien ferrée qu’il faut pour ces novices ;
  • Cet été, l’intégriste va chez les Tamouls, pas de pannes pour les Chiites ! **
  • Cette belle rousse se gausse des vieilles bigotes ;
  • Cette hospitalière offre un lit bienvenu !
  • Cette nonne a franchi la pire dune ;
  • Cette nonne sans bible ne supporte pas l'ascèse ;
  • Cette sorcière use un palais bourgeois ;
  • Comment ces mythes, Religieux, vous abusent ?
  • Dans la chanson de geste : La reine donne son cœur au dragon et l’on trouve des preux de bien nobles causes ; **
  • Dans les édifices religieux, on ne monte pas les toits sans raison ;
  • Dans les sectes, le sectaire se prend pour un sphinx ;
  • Dans leur compagnie, les jésuites s’embrassent le cou ;
  • Dans sa sacristie, le curé laisse pencher l’écriteau lisse ! **
  • De colère, Joséphine déchira son message devant le Corse, refusant qu’on corse son fût**
  • Donnons un pape à ces foules qui ont la quête sacrée ! **
  • Ecoule le culte protestant ;
  • Écoute l'angélus, Annick, c'est notre petit bonhomme de recteur ;
  • En enfer, il est déconseillé de citer le Berbère !
  • En Inde, sœur Térésa était bouleversée par la crasse des gueux !
  • En informatique, le moine mycologue a cliqué sur les travers !
  • En montant sur la vigie, Ulysse écrasa son patin ;
  • En stigmates, Les saintes reçurent le coup de lance dans la figure ;
  • Esseulés, aucun cistercien n'est mort dans la foule mais en Cîteaux, ils rêvent aux clients ; **
  • Hé oui, la religion cette bourde à démêler !
  • J'ai geint dans le vallon, réduite par les sondeurs (pas…)
  • Je dis zut à ce vieux Job !
  • Je m'en doute que la Religion recule!
  • Jeanne d’Arc aimait les voix de dieu ;
  • Jean-Paul le pape…
  • Jouant, les éclaireuses se demandent à propos de l’une d’elle s’il faut l’agrafer dans la tente ;
  • L’abbé raffolait des bichons de la nonne ;
  • L’abbesse parle de l’averse, joyeuse !
  • L’abbesse, faisant le tour du domaine, se prend à rêver d’une belle serre entre ses pins ;
  • L’abbesse, femme déçue, regarde le phare droit ; **
  • L’Afrique des missionnaires : Les indigènes se méfiaient des blancs trop galonnés ;
  • L’athée n’est pas un bon croyant dieu, alors bons cathos croyez nos dieux… ***
  • L’aumônier marin envoie la bru au gîte !
  • L’aumônier marin remarque un gros fracas dans les coques !
  • L’éclaireuse a laissé sa tente en l’Afrique
  • L’éclaireuse au feu de camp aime tourner les bûches ;
  • L’Eglise court les fonds
  • L’église est remplie de cœurs d’élus…
  • L’Eglise refusait la rotondité de la terre avant de croire que le globe avait trois ans !
  • L’Eglise romaine dédie sa grosse bise à la bête!
  • L’élection d'un pape, c'est sacré !
  • L’émail découle de l’art
  • L’émail se coule nous enseignent les décorateurs croyants ;
  • L’histoire de l’Eglise : Passe-moi la chute !
  • L’inquisiteur écrit sur un sous-main !
  • L’Inquisiteur est arrivé à Béziers la veille, c’est une date fétiche pour l’Eglise ; **
  • La bible citée repose sur de belles phrases ! **
  • La bonhomie du pape est trompeuse ;
  • La cantatrice toute en brillants (ne pas confondre avec celle qui passa toute en brillants !) **
  • La chute d’enfer se cassa la patte ;
  • La consolation divine prive l’homme de moisir ;
  • La cuisinière du couvent prépare sa lotte aux mangues et pratique la délation avec les foies gras ! **
  • La messe est finie !
  • La nonne alsacienne aime voir décharger les péniches de potasse ;
  • La nonne s’affole pour une mite dans sa botte ;
  • La petite nonne Bretonne s’est montrée déçue devant le phare ;
  • La pythonisse aime qu’on imite sa boule !
  • La quête est apaisée par le but ;
  • La religion romaine est la porte ouverte à tous les abus !
  • La révérende déchira son message en revenant de la corse ;
  • La sœur Claire est plutôt mytho !
  • La vierge connaissait-elle les bains de foule ?
  • Laissons les religieux s’expliquer pendant qu’on s’accoutre…
  • Le bourreau de la reine a raccourci bien des nobles fous ;
  • Le catho ne prend pas la conscience du vide ;
  • Le chapelain rêve de tennis ;
  • Le christ pratiquait-il des élections sans suaire ?
  • Le christ trouvait que Marie-Madeleine n’était pas si belle à son regard !
  • Le croyant est fier de dire : dieu m’a habité !
  • Le cuisinier du couvent braise tôt la viande fraîche ;
  • Le curé cherche une pile bien venue pour l’autel ;
  • Le curé en pèse le but ;
  • Le curé est inquiet, son village est infecté de puces ;
  • Le curé ne veut pas que l’on passe sur la dîme ;
  • Le curé remarque sa jolie petite jupe verte ;
  • Le dieu Dédé a des sacrifices ;
  • Le forgeron du châtelain travaille avec une forge verte ;
  • Le fric fait troquer les moines ;
  • Le jardinier du couvent fore son talus ;
  • Le jardinier noir du couvent bine les planches et cherche un peu d’eau pour biner ; **
  • Le jésuite dit à son compagnon en visite ; Bien, voici mes turnes ;
  • Le jour du seigneur : Comme dix mille branches !
  • Le médium appelle sa dépouille opaque !
  • Le moine plongeur sort la clé du bac ;
  • Le moine y joua avec un bouchon coquin ! **
  • Le pape en cultive les mots ;
  • Le poète offre ses odes à la grue ;
  • Le prédicateur nous parle d’une verve joyeuse ;
  • Le scout marin a la bouille encordée ;
  • Le scout marin boude son sextant mouillé, il nettoie les taches de la mire ! (*)*
  • Le scout marin ne craint pas les esprits : Egrégore vient nous servir à boire !
  • Le sergent montre sa verve à la messe ;
  • Le tennis de ce jésuite, pédant fringué, prouve son amour des hommes ! **
  • Le verbe de dieu est une erreur de traduction, il fallait lire : Les verbes agiles de dieu ;
  • Les bigotes bossent les rites qui plaisent à l'abbé ;
  • Les Cathares faisaient le gros dos ;
  • Les éclaireuses ont bien fendu leur tente pour éviter les froids dans la tente ; **
  • Les filles de la chorale, par leurs fantasmes approuvent l’orgue ;
  • Les fous de dieu ne sont ni fous ni simples !
  • Les Hébreux ont traversé le désert avec le guide Mosche ; d’autres avec un guide Mos-hé**
  • Les jésuites évitent-ils toujours les chambres athées ?
  • Les joies de Noël sont une fête pour les sœurs ;
  • Les mirages des clés cathodiques, là ! **
  • Les missionnaires savent squatter l'Afrique
  • Les moines trappistes chantent des Ave pour boire leur verre d’orge ; **
  • Les moines vont rasés mais faut-il des cheveux pour nier ?
  • Les papes auraient préféré Venise à Rome pour avoir des vagues jusqu’à leurs berges ;
  • Les pêcheurs bretons en ont cure des marées ;
  • Les Poilus ont été trouvés le nez contre les Teutons ;
  • Les produits Dupont sont casher ;
  • Léser ce cabotin !
  • Même les majeurs luttent sur fonds de crise hé oui ;
  • Monsieur le curé, cette petite Line est bien sapée !
  • Monsieur le curé, votre broche me cache la vierge ;
  • Moshé est caché au fond de sa boutique ;
  • Myriam aime les bains au sabbat ;
  • Napoléon encourageait ses soldats du haut d’une bute de l'Autriche ;
  • Ne pas pisser en rêvant sur un gros radis ; **
  • Noël au balcon, paque au fût ! **
  • Nos papes ont tous la bouille cossue ;
  • Ô croire à la bonté !
  • Ô Femme ! Poétesses dont les salons se font l'écho, connaissez-vous le mytho à Claire ? **
  • Observant la chute de sa bonne, Mr le Curé a retiré sa calotte ;
  • On trouve des livres sur la bête dans la bible !
  • Par quoi Napoléon avait-il la bouille cloquée ?
  • Peu à peu la Pompadour acquérait l'étiquette ;
  • Peut-on rêver de paix au milieu des jurons des crieuses de Paris ; **
  • Pompée fit nettoyer les arpions de ses morts ;
  • Pour la règle du silence, les nonnes ont souvent un ton couvert !
  • Pour les soupeurs, il y a la vie de messie ;
  • Pour leurs cravates, les notaires cherchent des berrichons qui sonnent bien !
  • Pour suivre la règle, les nonnes et les moines s’accordent des moments de silence total ;
  • Quelle coupe de troncs ! Se disait le moine défricheur ;
  • Quoi de neuf en ces jours de fête ? **(*)
  • Regardez votre messie, donnant là ce bon remède ; (Contrepet enchevêtré trouvé sur le Net)
  • Religieux, je te le prie : Garde ton cap !
  • Revenant de Compostelle, le coquillard trotte longtemps pour arriver en France ;
  • Revendications de nonnes : Fais foi en ma doudoune ;
  • Rome recherche des sous pour ses conteneurs en l’attente de l’Afrique ; **
  • S’adressant à Juda lors de la cène, Jésus lui dit : « Dîne et part ! »
  • S’il est interdit de parler de mythes à l'abbesse alors, que fait-on à la messe ?
  • Sans être trop pour les fous de dieu, les fous desseins, laissons ces fous en liberté ; ***
  • Sartre a-t-il écrit les mains sales avec la prose du doute ?
  • Sieste dans les couvents : En corps ondulé ;
  • Sur la butte du port : Ci-gît la brute ! **
  • Tâches de moines : Curer les citernes ; Gratter la vase de la berge ; Pêcher dans l'étang ; ***
  • Tire un coup de trait sur ce qui est allégorique !
  • Tu crains déjà, curé, avant l'élection !
  • Vainquons avec le cœur : Les vaincus auront le cœur gros. Le cœur de jésus est vaincu.

Prime :
  • L’être qu'on pétrit est la porte ouverte à tous les abus !
  • À Villers-sur-mer, le « passage des Mutes » existe réellement !
  • Il est arrivé à pied devant le chêne !
  • La graille et le pain pour les moines défricheurs ;
  • Le chasseur Breton aime les plaisirs de la mer ;
  • L’informaticienne dont des PC usent le cas d’eMule se méfie des virus, vers ou Trajean… ***
  • Les marins Bretons savent qu’ils sont à terre quand les pies passent entre les voiles ;
  • En Bretagne, on distingue les côtes du Mont !
  • L’Euro notre monnaie (enchevêtré)
  • L’émail découle de l’art !
  • Relisez Céline car Céline nous dépasse !
  • Rien ne vaut un bon cru pour une bonne cuite…
  • Et enfin, rappel d’une anagramme célèbre : Napoléon empereur des français !

Ne pas confondre :
  • Mythe du chat et mas du shit ;
  • Le noblard et la boxe ;
  • L’étreinte de prêtre connu et contrepéteur de l’éternité ;
  • Prête au con et Ô contrepet !
  • La bote à Staline avec la bote à Lénine
  • La chatte Grisette avec et le shit se gratte ;
  • L’esprit saint vante en contrepet et l’esprit saint vente sur le contrepet !

Nota :
1°) La contrepèterie, outre son côté salace, a ceci d’intéressant que j’avais soulevé en fin de page 3. Le cryptage/décryptage d’un texte codé avec une signification autre que celle qui est évidente au premier abord, nous conduit à la Gématria de la kabbale hébraïque avec permutations ou inversions de toutes les lettres d’un mot, voire d’un texte pour essayer de com-prendre le sens et voir si un message caché n’y est pas inclus…
Les lettres composantes la Thora ont une valeur chiffrée qui change selon leur place dans le mot et ceci explique pourquoi certains passent leur vie à lire ces textes.
L’apparition de l’outil informatique permet d’encoder et lire plus rapidement les possibilités du texte et conduit à des surprises à l’heure actuelle.



(Gral, Contrepet à tout venant ! / 5 novembre 2005)


PS. : Source oubliée, à voir : http://membres.lycos.fr/guzza13/sol.htm
Ma performance représente au bas mot 2°500 contrepets et jeux de mots.
N’oubliez pas qu’un contrepet peut en cacher un autre !!!
Le commerce croule sous les appâts de ma tante ;



Suite   >>>   D'autres contrepèteries transmises par Gral



Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Vos contributions    Haut de page    Contactcontact   Copyright ©