Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Eglise > 4/4



Citations :   Eglise

Page 4/4




"Je ne connais qu'une Eglise: c'est la société des hommes."
(Jean-Paul Sartre / 1905-1980 / Le diable et le bon dieu)

"L'Eglise a toujours tout fait pour soigner son image de marque tapageuse parce qu'elle sait que seuls le ridicule, le tape-à-l'oeil, le clinquant et le mauvais goût séduisent les foules."
(Jacques Sternberg / 1923-2006)

"Et une Église, qui n'a pas de place pour les libres penseurs, que dis-je ? qui n'inculque pas et n'encourage pas la Libre Pensée, en croyant d'une façon absolue que la pensée, réellement libre, doit, en vertu de sa propre loi, conduire au sein de l'Église, n'a pas d'avenir dans la culture moderne."
(George Bernard Shaw / 1856-1950 / Sainte Jeanne / 1923)

"Quand certaines Églises ajoutent que Dieu a pris une forme humaine, j'ai expressément averti que je ne sais pas ce qu'elles veulent dire ; et même, à dire vrai, affirmer cela ne me paraît pas moins absurde que de dire que le cercle a pris la forme d'un carré."
(Baruch Spinoza / 1632-1677 / Lettre LXXIII à Oldenburg / 1675)

"L'Eglise m'apparaissait comme un éteignoir et les exégètes catholiques me semblaient condamnés au charlatanisme. Ma foi vivait encore [...] mais un ver intérieur commençait à la ronger."
(Joseph Turmel / 1859-1943 / Comment j'ai donné congé aux dogmes)

"La domination de l'État ne diffère pas de celle de l'Eglise : l'une s'appuie sur la piété, l'autre sur la moralité."
(Max Stirner / 1806-1856 / L'Unique et sa propriété / 1845)

"Ceux qui fortifient leurs raisonnements par la science vous diront que les Pères de l'Église ont avoué souvent eux-mêmes qu'il ne se faisait plus de miracles de leur temps. Saint Chrysostome dit expressément : "Les dons extraordinaires de l'esprit étaient donnés même aux indignes, parce que l'Église avait besoin de miracles ; mais aujourd'hui ils ne sont pas même donnés aux dignes, parce que l'Église n'en a plus besoin." Ensuite il avoue qu'il n'y a plus personne qui ressuscite les morts, ni même qui guérisse les malades."
(François-Marie Arouet, dit Voltaire / 1694-1778 / Dictionnaire philosophique)

"La vérité, c'est que l'islam ne parviendra jamais à la démocratie ni au respect des droits de l'homme aussi longtemps qu'il s'en tiendra à la charia et qu'il n'y aura pas de séparation de l'Église et de l'Etat. Mais, comme Muir le fait si justement remarquer : "Une religion réformée qui remettrait en question l'autorité divine sur laquelle elles (les institutions de l'islam) reposent ou qui essayerait, par des choix rationnels ou des compromissions, de mener à bien un changement, ne serait plus l'islam"."
(Ibn Warraq / Pourquoi je ne suis pas musulman / 1999)

"Certainement j'appartiens au Christ. Du moins, j'aime à le croire. Mais je suis retenue hors de l'Église par des difficultés irréductibles, je le crains, d'ordre philosophique, concernant non pas ces mystères eux-mêmes, mais les précisions dont l'Eglise a cru devoir les entourer au cours des siècles, et surtout l'usage, à ce sujet, des mots "anathema sit" ("qu'il soit anathème")."
(Simone Weil / 1909–1943 / Lettre à Maurice Schumann)

"Depuis le premier jour, l'Eglise a pris et gardé la femme, comme l'aide la plus puissante de son oeuvre de propagande et d'asservissement. Mais, dès l'abord, un obstacle se dressait. La femme n'était-elle pas la honte et la perdition, une créature de dégoût, de péché et de terreur, devant laquelle tremblent les saints ? En elle, l'immonde nature a mis son piège, elle est la source charnelle de la vie, elle est la vie elle-même, dont le catholicisme enseigne le mépris. Aussi l'Eglise a-t-elle un instant refusé une âme à la bête de fornication, que les hommes purs fuyaient au désert, dans la certitude de succomber, si le vent du soir leur apportait la seule odeur de sa chevelure."
(Emile Zola / 1840-1902 / Vérité / 1903)

"Quand l'Etat se sépare de l'Eglise, il n'y a pas pour l'Etat de mauvaise séparation et il n'y en a pas de bonne pour l'Eglise. C'est toujours des puissances temporelles que les religions ont reçu la nourriture. Séparées, elles languissent et meurent ?"
(La revue "L'Action" / 6 juillet 1905)

"A chaque instant contre la République,
Nous entendons beugler quelques prélats :
Appliquons donc le remède énergique
En séparant l'Eglise de l'Etat."

(L'Anticlérical n°10 / chanson "Séparons l'Eglise de l'Etat")


>>> Début des citations sur l'Eglise


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©