Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion > Citations > Thèmes > Chrétien > 2/3



Citations :   Chrétien

Page 2/3




"Si le Christ était mort sur une chaise électrique, alors tous les petits chrétiens porteraient une petite chaise en or autour du cou."
(Serge Gainsbourg / 1928 - 1991)

"Les gens gagnent à être connus. Insister et développer cette formule riche en enseignements. (...) Le chrétien qui constaterait que, somme toute, et à se bien examiner, il "gagne à être connu" - et le "bon Dieu" qui, seul, y perd."
(André Gide / 1869-1951 / Journal 26 août 1934)

"Combien de fois une trop sotte confiance en des moines ignorants n'a-t-elle pas fait nier à des chrétiens la possibilité des antipodes?"
(Claude Adrien Helvétius / 1715-1771 / De l'esprit)

"Les chrétiens, qui donnaient avec justice le nom de barbarie et de crime aux cruautés qu'exerçaient sur eux les païens, ne donnèrent-ils pas le nom de zèle aux cruautés qu'ils exercèrent à leur tour sur ces mêmes païens ? Qu'on examine les hommes, on verra qu'il n'est point de crime qui ne soit mis au rang des actions honnêtes par les sociétés auxquelles ce crime est utile, ni d'action utile au public qui ne soit blâmée de quelque société particulière à qui cette même action est nuisible."
(Claude Adrien Helvétius / 1715-1771 / De l'esprit)

"Le chrétien, coeur implacable, a poussé la haine de l'amour jusqu'à l'amour de la Haine : L'Enfer, cette inclémence, est la première institution chrétienne."
(Marcel Jouhandeau / 1888-1979 / Algèbre des valeurs morales, 1935)

"Paganisme. Religion de ceux que les chrétiens traitent comme s'ils n'avaient pas de religion."
(Jean-François Kahn / né en 1938 / Dictionnaire incorrect / 2005)

"Et l'homme qui aura acquis le plus d'habitude morale sera certainement supérieur à ce bon chrétien qui prétend être toujours poussé par le diable a faire le mal et qui ne peut s'en empêcher qu'en évoquant les souffrances de l'enfer ou les joies du paradis."
(Piotr Kropotkine / 1842-1921 / La morale anarchiste / 1889)

"Beaucoup de chrétiens aujourd'hui se rallient à la doctrine marxiste car depuis les temps anciens, l'établissement ecclésiastique a signé des concordats successifs avec le pouvoir lorsqu'il n'a pas pu l'exercer lui-même. Il s'est rallié aux dominants de toutes les époques, alors que le Christ s'est promené à travers le monde en ralliant autour de lui les faibles et les dominés."
(Henri Laborit / 1914-1995 / Eloge de la fuite / 1976)

"J'ai raconté à Vallette, tantôt, avec intention, la petite scène de ce Gorgouloff avec son drapeau. "Vous savez, lui ai-je dit, ce n'est pas loin des gens qui saluent drapeau dans la rue." Il s'est tout de suite cabré : "C'est un symbole. On a fait de grandes choses avec les symboles. On a amené les hommes à se sacrifier à une idée. C'est tout de même beau de se sacrifier à une idée." Je ne me suis pas laissé faire : "C'est de l'aliénation mentale. Comme les premiers chrétiens qui se laissaient dévorer pour démontrer leur foi. Des aliénés. Tout ce qui est sentiment religieux est aliénation mentale à un degré ou un autre. L'homme sur le champ de bataille qui court avec entrain à la mort : un aliéné provisoire. L'être qui prête un pouvoir magique, surnaturel, à un objet quelconque : croix, statuette, etc., etc., un aliéné partiel. Tout ce qui est superstition, croyance aveugle, est un degré de folie."
(Paul Léautaud / 1872-1956 / Journal littéraire)

"Rien, absolument rien dans les Evangiles ne justifie ni la guerre sainte, ni l'Inquisition, ni les persécutions, si les supplices, ni aucune des abominations innombrables commises par l'Eglise et les rois chrétiens au nom de la foi. Et ce fut une abomination supplémentaire que de perpétrer ces crimes prétendument par amour de Jésus, mort sur la croix pour nos péchés. En revanche, de nombreux versets du Coran justifient, hélas, le djihad et les atrocités de la charia."
(Jack-Alain Léger / 1947-2013 / Tartuffe fait ramadan, p91 / 2003)

"Mais je suis de ces mauvais esprits qui pensent que Dieu, le dieu des chrétiens, est, pour ce qui est de sa gloire, plus redevable à Dante, Bach, Mozart, Giotto ou Michel-Ange qu'ils ne le sont à Lui de leur génie... Je suis un incorrigible humaniste."
(Jack-Alain Léger / 1947-2013 / Tartuffe fait ramadan, p129 / 2003)

"Si Jésus revenait sur terre, les chrétiens les plus fanatiques se chargeraient de le crucifier comme hérétique."
(Henri Mertz, poète alsacien / Au siècle des hommes sans tête)

"Toutes les religions du monde ont autorisé des forfaits innombrables. Les juifs, enivrés des promesses de leur Dieu, se sont arrogés le droit d'exterminer des nations entières. Fondés sur les oracles de leurs dieux, les Romains, en vrais brigands, ont conquis et ravagé le monde. Les Arabes, encouragés par leur divin prophète, ont porté le fer et la flamme chez les chrétiens et les idolâtres. Les chrétiens, sous prétextes d'étendre leur sainte religion, ont cent fois couvert de sang l'un et l'autre hémisphère."
(Jean Meslier / 1664-1729 / parfois attribué au baron d'Holbach / Le bon sens)

"C'est aux chrétiens une occasion de croire, que de rencontrer une chose incroyable."
(Michel de Montaigne / 1533-1592 / Essais)

"Une des erreurs de logique les plus ordinaires est celle-ci : quelqu'un est envers nous véridique et sincère, donc il dit la vérité. C'est ainsi que l'enfant croit aux jugements de ses parents, le chrétien aux affirmations du fondateur de l'Église."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Une des erreurs de logique les plus ordinaires est celle-ci : quelqu'un est envers nous véridique et sincère, donc il dit la vérité. C'est ainsi que l'enfant croit aux jugements de ses parents, le chrétien aux affirmations du fondateur de l'Église."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Humain, trop humain / 1878-1879)

"Le Bouddha dit : "Ne flatte pas ton bienfaiteur !" Que l'on répète ces paroles dans une église chrétienne; - immédiatement elles nettoient l'air de tout ce qui est chrétien."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Le Gai Savoir)

"Pour toutes les occasions où le chrétien attend l'intervention d'un Dieu, mais l'attend vainement - parce qu'il n'y a point de Dieu -, sa religion est assez attentive à trouver des subterfuges et des raisons de tranquillité: en cela c'est certainement une religion pleine d'esprit. À vrai dire, la foi n'a pas encore réussi à déplacer de vraies montagnes, quoique cela ait été affirmé par je ne sais plus qui; mais elle sait placer des montagnes où il n'y en a point."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900 / Opinions et sentences mêlées)

"Ce n'est pas leur amour de l'humanité, c'est l'impuissance de leur amour qui a empêché les chrétiens d'aujourd'hui de nous faire monter sur le bûcher."
(Friedrich Nietzsche / 1844-1900)


>>> Suite des citations : Chrétien


Athéisme : l'homme debout. Vivre sans Dieu et sans religion   Accueil Citations    Haut de page    Contact   Copyright ©